Air France : Anne-Sophie Pic de retour en Première

air-journal_Air France new Premiere 4

La compagnie aérienne Air France propose à ses clients La Première de nouvelles attentions gourmandes d’exception pendant les deux mois à venir. Anne-Sophie Pic, seule femme française triplement étoilée, signe pour eux une entrée et cinq plats chauds pour une véritable dégustation en plein ciel.

En août et septembre 2015, sur l’ensemble du réseau long-courrier de la compagnie nationale française au départ de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, le chef propose une cuisine « alliant produits de haute qualité et recettes inventives pour des saveurs uniques à découvrir pendant le voyage ». Anne-Sophie Pic poursuit sa collaboration avec Air France en cabine La Première en élaborant cinq nouvelles recettes inédites : « excellant dans l’association des parfums, elle propose une cuisine associant la puissance du goût aux saveurs les plus délicates. Tout au long de ces deux mois, les clients peuvent découvrir en entrée un crémeux de concombre. En août, ravioles de paleron de bœuf et consommé de fois gras, homard mi-cuit et céleris ou encore et volaille fermière chutney et dates aux poivres sont à savourer. En septembre, langoustines juste saisies aux épices douces ainsi qu’une spirale de sole et ravioles de blettes enrichissent, entre autres, la savoureuse carte de cette cabine d’exception ».

Anne-Sophie Pic est la seule femme française à avoir trois étoiles Michelin, récompense suprême obtenue en 2007 à laquelle est venu s’ajouter le titre de Meilleur Femme Chef du Monde en 2011. Son histoire est tout à la fois celle d’une illustre lignée de chefs et d’une jeune fille autodidacte puisqu’elle est diplômée d’une école de commerce. Ce parcours lui a permis de penser une cuisine d’intuition et d’émotion. Son territoire d’expression culinaire est celui des associations de saveurs, d’une recherche permanente de complexité et de puissance aromatiques qui s’expriment avec délicatesse dans ses assiettes. Anne-Sophie Pic est aujourd’hui à la tête d’un univers culinaire qu’elle a construit en quelques années et qui est constitué du restaurant gastronomique*** éponyme, du restaurant gastronomique** du Beau-Rivage Palace à Lausanne, de la Dame de Pic, restaurant* à Paris, d’un hôtel*****, du bistrot 7, d’une épicerie fine, de Scook, école de cuisine et de Daily Pic, cantine gourmande, à Valence.

Air France s’attache à faire vivre la haute gastronomie française à bord de ses cabines de voyage. Forte d’un héritage unique, la Compagnie perpétue une tradition valorisant l’excellence, le plaisir et l’exclusivité. Depuis 2009, pour élaborer ses menus en cabine La Première, Air France collabore avec le Studio culinaire Servair, présidé par Joël Robuchon, et accueillant régulièrement des invités d’exception tels qu’Anne-Sophie Pic en août et septembre 2015. Moment fort du voyage, chaque instant gourmand est créé et servi avec passion pour faire découvrir aux voyageurs de nouvelles saveurs faisant rayonner le savoir-faire français à travers le monde entier.

http://www.air-journal.fr/2015-08-04-air-france-anne-sophie-pic-de-retour-en-premiere-5148075.html

Commentaire(s)

  1. Pépère
    Publié le 4 août 2015

    Madame Pic créée une excellente cuisine. Lier cela à la qualité de la nouvelle cabine F et on trouve AF à son meilleur niveau. Pour avoir le privilège de pouvoir comparer, AF regagne des points face à ses concurrentes, offrant sans doute l’un des meilleurs lits à bord, et un espace ‘cocon’ sans isolement. Un espace remarquablement repensé si on le compare à l’ancienne F.
    Un très beau produit. Bravo.

  2. Time2fly
    Publié le 4 août 2015

    Faudrait aussi qu’ils pensent à revoir leur carte de champagnes… car servir du Hendriot…c’est très limite.

  3. jtb
    Publié le 4 août 2015

    Pourvu que ça dure …..

    si les saigneurs n’y imposent pas leur compagne …

    oups … ( j ai dit du mal ? )

    • Publié le 4 août 2015

      Du mal non … simplement une remarque rance et stupide qu’on entend depuis 40 ans.
      Qu’est ce que ça peut vous faire de toutes façons que les « Seigneurs » y installent leur époux/se ?
      Faites ce qu’il faut pour devenir un de ces « Seigneurs » sur lesquels tout le monnde crache tant et vous pourrez faire la même chose… Et vous ne vous priveriez sûrement pas.

  4. Publié le 4 août 2015

    Et le commun des mortels en classe éco, il a droit à quoi?

  5. AF en Première CDG-LAX-CDG sur 380 (9 sièges). Aller impeccable (en dépit d’un produit en vol très largement en retard sur la concurrence, écran vidéo style timbre poste, mauvaise résolution, choix très limité, fauteuil sans « privacy », etc.), 2 pax sur 9. Un accueil personnalisé, un stew charmant, réactif, au petit soin, anticipant tous les besoins. Bref, en vol, personnel exceptionnel. Au retour, même appareil, cabine Première pleine (9 pax sur 9 sièges). Accueil inexistant, une hôtesse littéralement odieuse, pimbêche, acidulée, imbue de sa personne, sans aucun « charisme », un service d’une lenteur d’escargot (10 mn pour se voir remplir son verre), oubliant toutes les demandes… Bref, on se demandait ce que cette hôtesse faisait non seulement en Première, mais tout simplement à AF. Visiblement, elle n’avait rien compris à son job. Il paraît que les PNC suivent un stage spécial d’un ou deux jours pour servir en première (on se demande bien pourquoi?)… et bien ce n’était pas réussit. Cette expérience résume TOUT AF. L’incapacité d’avoir une homogénéité de service. Certains personnels (il y en a, mais ils ne sont pas majoritaire malheureusement) ont tout compris à leur job et le font avec conviction. Et d’autres, trop nombreux à mon goût, n’ont juste rien à faire dans leur fonction… mauvaise sélection? mauvais état d’esprit? Enfin, quand on sait le prix de mon AR (plus de 9000 euros), c’est juste inadmissible, car je suis resté sur une note très négative… Je n’aurais JAMAIS eu un service aussi pitoyable sur une compagnie du golfe ou du sud-est asiatique, c’est juste pas possible. Il est vrai que les CCP veillent et que les personnels sont mille fois mieux formés et motivés.

  6. EY qui double Melbourne
    QS qui double San Francisco
    EK qui mets le super jumbo sur Madrid
    Et pendant ce temps là AF qui double la dose de stis….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum