Le 6 août 1936 dans le ciel : Japy s’envole pour un raid aérien Paris – Moscou aller-retour

air-journal-aviateur-andre-japy

Histoire de l’aviation – 6 août 1936. En ce 6 août 1936, l’actualité aéronautique est marquée par le départ en fin de soirée d’André Japy de l’aérodrome du Bourget, situé en région parisienne, l’aviateur s’envolant pour rejoindre la ville de Moscou, un raid aérien qu’il compte réaliser sans faire d’escales.

C’est aux environs de 21 h 30, que l’aviateur français décolle, ayant pris place aux commandes d’un appareil de type monoplan « Simoun » Caudron doté d’un moteur n’affichant pas moins de 220 chevaux de puissance, direction Moscou. Le pilote André Japy projetant d’arriver à bon port le 7 août 1936, où il pense atterrir dans la matinée.

Ses plans vont quelque peu être contrariés, obligé à se poser pour faire une escale à Welikije-Luki, André Japy n’arrivera à Moscou, sa destination finale qu’à 12 h 40, le 7 août 1936. Un contretemps qui s’implique par la présence de brume sur le parcours Paris – Moscou. Concernant le vol de retour totalisant environ 2 475 kilomètres, c’est en 9 heures et 55 minutes, qu’il l’effectuera. Ce raid aller-retour lui vaudra les félicitations de M. Pierre Cot, alors ministre de l’Air.

http://www.air-journal.fr/2015-08-06-le-6-aout-1936-dans-le-ciel-japy-senvole-pour-un-raid-aerien-paris-moscou-aller-retour-5147024.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter