Quatre membres d’équipage d’un vol airBaltic testés positifs à l’alcool avant de décoller

aj_airBaltic b737-300

Un pilote et trois autres membres de l’équipage navigant d’un vol d’airBaltic ont échoué à un test d’alcoolémie surprise alors qu’ils s’apprêtaient à opérer un vol entre Oslo et la Crète. Ils ont été mis à pied.

Un tribunal norvégien de district avait ordonné qu’un pilote letton et les trois autres membres d’équipage d’un vol airBaltic à destination de la Crète soient maintenus en détention jusqu’à leur procès, après que tous les quatre ont été posté  positifs à des contrôles d’alcoolémie juste avant un vol international. En dépit d’une limite  autorisée de 0,2 mg d’alcool par litre de sang pour piloter un avion en Norvège, le commandant de bord de ce vol avec un nombre de passagers non indiqué, a été contrôlé avec le double, soit 0,4 mg/l. Mais il y avait pis encore. Le co-pilote, 38 ans, avait quant à lui abusé un peu plus de  la bibine avec un taux se situant à 1,2 mg/l au moment du contrôle, soit 6 fois plus que la limite autorisée. On ne connaît pas les taux pour les deux hôtesses de l’air également contrôlées positives, mais le groupe a déclaré avoir « bu de l’alcool fort, pas de bière », la nuit avant leur décollage à 5h45 heure locale de l’aéroport Gardermoen d’Oslo. Le commandant de bord, qui a plaidé coupable avec un taux de 0,4 mg/l, a confié que c’était une « une erreur qui avait ruiné l’avenir de sa famille ».

Les deux pilotes ont fait appel de la décision, la justice les ayant placé en détention provisoire durant deux semaines avant leur procès, le tribunal invoquant quant à lui, « un risque évident pour les deux hommes de ne pas comparaître durant leur procès ».

Un porte-parole d’airBaltic a réitéré leur politique de tolérance zéro au regard de la consommation d’alcool par son personnel navigant. Les quatre navigants ayant échoué aux test ont été mis à pied, a averti la compagnie lettonne.

http://www.air-journal.fr/2015-08-15-quatre-membres-dequipage-dun-vol-airbaltic-testes-positifs-a-lalcool-avant-de-decoller-5148580.html

Commentaire(s)

  1. Et tout ceux que l’on ne sait pas …

  2. philberlin
    Publié le 15 août 2015

    C’Est clair Le pisteur de Trolls le personnel de Lufthansa traine des pieds car c’Est des fetard de premiere et pas que de l’alcool je suis sur. J’ai ecris un post a la suite de l’article sur la Lufthansa refusant les tests d’ailleurs. Moi je trouve que cela devrait etre meme obligatoire dans le cas de transport de passagers que ce soit dans les airs ou au sol. L’alcool est la pire des crogues car elle diminue les reflexes et les reactions.

  3. La quantité par litre de sang ou d’air expiré ? Car 0,2 mg/L de sang ce n’est rien.
    Je pense qu’il y a une erreur dans l’article et que soit c’est 0,2 g par litre de sang, soit 0,2 mg par litre d’air.

  4. Pilote
    Publié le 15 août 2015

    Tout comme pour la coke a Punta Cana, des que ca touche l aviation, ca fait beaucoup de bruit. 2 gars qui ferment les yeux sur des valises pour se faire un max de blé, des crew qui picolent pour oublier leur vie sociale misérable a passer des layover dans des hotels minables d’aéroport. Sans prendre leurs défense, j aimerais voir une mobilisation aussi forte dans les medias et autant de reactions lorsque chaque jour des dealers écoulent leurs tonnes de m….. arrivées par conteneurs et ca juste en bas de chez vous, lorsque chaque jours des déchets de la vie prennent le volant imbibés d alcool et provoquent des carnages et traumatismes irréparables. Malheureusement tout ca est devenu si banal que ca n intéresse plus personne… Pathétique

    • Ce qui est pathétique c’est le refus des contrôles de la part des pilotes Allemands.
      Les syndicats divers et variés des chauffeurs transporteurs routiers et des cheminots n’ont jamais refusés ces type de contrôles.

      Les syndicats de pilotes aériens sont pathétiques.

      Et comme vous écrivez « des crew qui picolent pour oublier leur vie sociale misérable a passer des layover dans des hotels minables aéroport » , le conseil le plus raisonnable dès qu’on en a marre de son employeur ou de si métier: On change d’employeur ou on fau un fongecif et on change de métier.

      • Bragon
        Publié le 16 août 2015

        Jusqu’à preuve du contraire, les syndicats français de navigants ne se sont jamais opposés à cette mesure qui est en vigueur depuis très longtemps, donc ne généralisez pas.

  5. Cette info a une semaine^^ vous étiez en vacances AJ 🙂 ??

  6. Alain 45
    Publié le 16 août 2015

    On connaît le nombre de passagers depuis le départ, info AFP du 08 août. (l’Epress & le Figaro).
    109 passagers. Vol charter, pilotes et hôtesses de Lettonie.
    Le taux de deux hôtesses a aussi été donné : 0,4 et 0,8.
    Ils ont été dénoncés par un appel anonyme.

  7. Publié le 16 août 2015

    Quelle est la fiabilité d’un test « respiratoire »?
    Pour une prise de sang, il faut une ordonnance d’un juge, si je ne m’abuse?

  8. Publié le 16 août 2015

    Pourquoi ne pas équiper les avions comme les autocars ethylotest obligatoire avant de démarrer les moteurs sinon impossible de démarrer ? Ce serait simple et plus efficace que des contrôles et ça obligerait les pilotes à prendre leurs responsabilités. Allez dire aux pax et à la direction le vol est annulé parce que je ne peux pas démarrer à cause de la ethylotest ils auraient bien le air c** tiens !!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum