Crash en Indonésie : des débris repérés ?

©YSSYguy

©YSSYguy

Des débris de l’avion de la compagnie aérienne Trigana Air Services, porté disparu hier avec 49 passagers et cinq membres d’équipage, auraient été repérés ce matin dans les montagnes de Papouasie. Les équipes au sol n’ont pas encore atteint la zone, et nul ne sait si elles retrouveront des survivants.

Selon la police locale citée par l’agence Antara News, des débris « appartenant probablement » à l’ATR 42-300 de la compagnie indonésienne ont été repérés ce 17 aout 2015 près d’une cascade, par un des six appareils participant aux recherches aériennes. Des villageois avaient dès hier affirmé avoir vu un avion s’écraser dans la zone montagneuse particulièrement difficile d’accès, à environ 24 kilomètres de sa destination. Le vol IL267 (TGN267) avait décollé dimanche de l’aéroport de Jayapura-Sentani, capitale de la province de Papouasie, à destination d’Oksibil dans le centre de l’île, à environ 45 minutes de vol ; une vingtaine de minutes avant l’heure prévue d’atterrissage, l’avion avait disparu des écrans du contrôle aérien. Un responsable de Trigana Air Service a déclaré dimanche que le pilote avait tenté de faire demi-tour devant le très mauvais temps régnant aux environs de l’aéroport de destination, et prévenu le contrôle aérien : « il n’a pas pu trouver » l’aéroport, a précisé Beni Sumaryanto ; aucun message de détresse n’aurait été émis. Les premières recherches aériennes avaient été abandonnées dimanche en raison du brouillard puis de la tombée de la nuit, dans cette zone montagneuse où la météo reste largement imprévisible.

Le site de Trigana Air Service ne comporte aucune mention de l’accident ce lundi matin. Une première liste de passagers et membres d’équipage publiée hier a été annulée, des passagers ne s’étant apparemment pas présentés et ayant été remplacés par d’autres. Le bilan est maintenu à 44 adultes, cinq enfants et cinq membres d’équipage, tous de nationalité indonésienne selon Basarnas, l’agence chargée des secours. Le quotidien singapourien Straits Times cite un officiel selon qui quatre personnes à bord accompagnaient un chargement de 650 000 dollars en liquide, qui devaient être distribuées aux familles pauvres de la région.

L’ATR 42-300 PK-YRN, construit en 1988, avait été acquis par Trigana Air Service en 2005. Fondée en 1991, la compagnie opère une flotte de 16 avions, dont sept ATR 42-300, trois 72-200 et sept Boeing 737 (versions 200, 300 et 400), plus trois 737-300F. Elle ne dessert que des routes intérieures. Elle a enregistré quatorze incidents sérieux et accidents depuis sa création, dont dix

Il s’agit du troisième accident mortel de l’aviation indonésienne en huit mois : en décembre 2014, un Airbus A320 de la low cost Indonesia AirAsia s’écrasait en mer, tuant les 162 personnes à bord, et le 30 juin dernier un C-130 Hercules de l’armée de l’air indonésienne s’écrasait près de Medan, faisant 142 victimes dont 22 au sol. La plupart des compagnies aériennes indonésiennes, dont TAS, figurent depuis 2007 sur la liste noire européenne, les exceptions étant Garuda Indonesia, Airfast Indonesia, Mandala Airlines, Ekspres Transportasi Antarbenua et Indonesia Air Asia.

http://www.air-journal.fr/2015-08-17-crash-en-indonesie-des-debris-reperes-5148619.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 17 août 2015

    Non, NON et NON….Ne racontez pas n’importe quoi!!!
    L’avion ne s’est pas accidenté dans une région de la PNG!!! La Papouasie Nouvelle Guinée est un pays à part entière et occupe une bonne partie de l’île mais l’ouest de l’île appartient à l’Indonésie et s’appelle IRIAN JAYA.
    C’est comme si vous disiez que les Alpes de Haute-Provence sont italiennes ou que la Meuse est allemande!
    Visiblement la géographie ne fait pas partie des études de journalisme car tous les média ont repris la même ineptie. L’Indonésie est le plus grand archipel au monde dont l’Irian Jaya fait partie….

  2. Publié le 17 août 2015

    Bonjour FCB,

    En fait l’article ne mentionne à aucun moment la Papouasie Nouvelle Guinée, mais uniquement la Papouasie (c-à-d: Papouasie Occidentale).

    Wikipédia est ton ami:
    « Avant 2003, la partie occidentale de la Nouvelle-Guinée constitue une province unique de l’Indonésie sous le nom d’Irian Jaya puis de Papouasie à partir de 2002. En février 2003, le gouvernement indonésien crée la province de l’Irian Jaya occidental en séparant la partie extrême-occidentale de la Nouvelle-Guinée (la péninsule dite Vogelkop, « tête d’oiseau », et ses îles environnantes), du reste de la province qui conserve le nom de Papouasie. Cette séparation est particulièrement contestée par l’Organisation pour une Papouasie libre qui revendique depuis les années 1950 l’indépendance de la Nouvelle-Guinée occidentale. »

    Au risque de paraphraser un peu:
    Visiblement la géographie ACTUELLE ne fait pas partie des études DES CRITIQUES de journalisTES. L’Indonésie est le plus grand archipel au monde dont l’Irian Jaya FAISAIT partie avant de changer e de nom en 2002….

    Et appelles tu toujours Ho Chi Minh City Saigon?

    😉

    • Vincent
      Publié le 17 août 2015

      L’accident s’étend produit à la frontière, et les villageois ayant prévenu les secours étant en Papouasie Nouvelle Guinée, il est probable que l’appareil se soit abîmé sur ce territoire. Votre querelle est donc stérile, et ne change par ailleurs rien au sort des victimes.

      En revanche, pitié, cessez de considérer Wikipidia comme une référence : ce n’est qu’un florilège de conneries agglutinées par des incultes désœuvrés.

  3. Publié le 17 août 2015

    Soit un peu logique….Pourquoi présumer que « Papouasie » fait référence à Papouasie Occidentale et pas PNG??

    Donc si les journaleux veulent être précis ils devraient énoncer clairement le nom du pays et de la province….C’est à dire la région de PO en Indonésie or tous les média parlent de Papouasie….et le seul PAYS qui s’appelle ainsi est la PNG, pas la région Indonésienne de Papouasie Occidentale….

    D’autre part, tu devrais savoir que Wikipédia n’est pas une source indiscutable de toute façon car n’importe qui peut rajouter son grain….

  4. La véritable question serait plutôt de savoir comment mettre 49 pax et 5 crews dans un avion de 46 sièges…?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter