Icelandair affiche un très bon deuxième trimestre 2015

air-journal_icelandair 737 MAX

Au deuxième trimestre 2015, Icelandair a transporté 819 000 passagers, soit une augmentation de +17% par rapport à la même période l’année dernière, et bénéficié d’un taux de remplissage à 81,8% par rapport à 80,1% l’année précédente.

Pendant cette période, la compagnie aérienne régulière islandaise a proposé +15% d’augmentation de capacité sur ses vols internationaux, +17% entre l’Islande et l’Amérique du Nord et +12% entre l’Islande et l’Europe. Elle a enregistré la plus grande augmentation du nombre de passagers sur les vols à destination de l’Amérique du Nord, avec +25%. « Il s’agit du plus grand marché de la compagnie puisqu’il représente 52% du nombre total de passagers« , rappelle la compagnie islandaise qui offre la possibilité d‘un stopover en Islande sans supplément sur le tarif aérien pour ses passagers voyageant entre l’Europe et l’Amérique du Nord mais aussi plusieurs forfaits séjour en Islande. « Ces bons résultats s’expliquent, en partie, par la baisse du coût du carburant à l’automne et l’introduction de nouveaux appareils« , souligne-t-elle.

Icelandair, dont le hub est situé en Islande à l’aéroport international de Keflavík, dessert actuellement 42 destinations : 26 en Europe et 16 en Amérique du Nord. Elle relie toute l’année Paris Roissy-Charles de Gaulle (Terminal 1) à l’Islande, ainsi que les Etats-unis et le Canada. La fréquence des vols varie entre la période hivernale, avec 1 à 2 vols quotidiens, et la période estivale avec 19 vols hebdomadaires. Des départs de Bruxelles sont également proposés avec 3 vols directs par semaine toute l’année et jusqu’à 5 vols hebdomadaires en plein été ainsi qu’au départ de Genève, de mai à septembre avec 2 vols par semaine.

Au printemps 2016, la compagnie aérienne régulière islandaise desservira Chicago à partir de mars avec 4 vols par semaine et Montréal mai avec également 4 vols par semaine. En 2016, deux appareils B767-300, d’une capacité de 260 sièges, viendront compléter sa flotte. Ces avions sont plus larges que le type d’appareil actuellement opéré par la compagnie – le B757-200 – qui offre une capacité de 183 sièges. Le fort taux de remplissage enregistré par Icelandair sur un grand nombre de ses lignes tout au long de l’année et le nombre limité de slots disponibles dans certains aéroports ont conduit la compagnie à rechercher un appareil de plus grande capacité. Le B767-300 dispose d’une portée beaucoup plus grande que le B757-200, offrant ainsi à Icelandair de nombreuses opportunités de développement sur de nouveaux marchés.

http://www.air-journal.fr/2015-08-26-icelandair-affiche-un-tres-bon-deuxieme-trimestre-2015-5149034.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 26 août 2015 à 11 h 10 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 26 août 2015

    Excellente compagnie pour aller d’Europe aux Etats Unis , avec un stop à Reykjavik pour, entre autre ,faire trempette dans le « Blue lagoon « entre les 2 vols !

  2. LSO
    Publié le 26 août 2015

    ils ont déjà reçu un 767 pour info.

  3. Twintair
    Publié le 26 août 2015

    Icelandair.. encore une Autre « Aile », avec une croissance à 2 chiffres.!..
    (2015 n est pas terminé)
    Et SVP.. avec des Boeing 757-767.!!!..
    « c’est avec des vieux pots, que l’on fait des meilleures confitures.. »..
    Et pendant ce temps là.. que font Les « Made in France ».?..

  4. LSO
    Publié le 26 août 2015

    « dans les vieux pots »
    quid du bénéfice net ?
    sûrement bon avec des vieux coucou rentabilisé depuis belle lurette…

  5. Publié le 26 août 2015

    Icelandair est un plan bien connus des routards depuis de nombreuses années pour rejoindre l’Amérique du Nord à peu de frais.
    L’ajout du stopover est du point de vue de l’économie nationale islandaise une option intelligente

  6. L’écart de prix n’est pas super flagrant en faveur d’Icelandair. Exemple, Montréal est affichée en promo à 618 euros TTC versus sur Air France 641 euros …
    Et air canada propose un Bruxelles YUL à 393 euros et un CDG-YUL direct à 474 euros !

    Ces prix ne sont pas forcément sur les mêmes dates.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter