Le 26 août 1959 dans le ciel : Jacqueline Auriol vole avec un appareil Dassault à Mach 2

air-journal-jacqueline-auriol-pilote

Histoire de l’aviation – 26 août 1959. En ce 26 août 1959, c’est une aviatrice qui fait l’actualité aéronautique en la personne de Jacqueline Auriol, à savoir la première femme à être devenue pilote d’essai, et qui outre ses performances aériennes tient sa notoriété également du fait que c’est la belle-fille du président Vincent Auriol, cette dernière ayant épousé au mois de février de l’année 1938 son fil : Paul Auriol. Si tous les regards sont tournés vers Jacqueline Auriol ce 26 août 1959, c’est parce qu’elle va réaliser un bel exploit de vitesse : voler à Mach 2 !

En effet, en ce jour, l’aviatrice Jacqueline Auriol va évoluer dans le ciel plus vite que le son, Mach 2 équivalant à deux fois la vitesse du son, soit pas moins de 680,58 m/s ! Ce qui constitue alors une grande première pour une femme pilote.

Jacqueline Auriol, native de Challans en Vendée, a réalisé ce record de vitesse impressionnant en prenant alors les commandes d’un appareil du constructeur aéronautique français Dassault, plus exactement un Mirage III, à savoir un avion de combat.

 

http://www.air-journal.fr/2015-08-26-le-26-aout-1959-dans-le-ciel-jacqueline-auriol-vole-avec-un-appareil-dassault-a-mach-2-5148643.html

Commentaire(s)

  1. Curieux tout de même comment une femme ordinaire arrive dans un avion militaire jusqu’alors réservé aux soldats aviateurs sévèrement sélectionnés !!!

  2. Une femme tout court… Elles ne savent à peine conduire une voiture alors les laisser piloter un avion c’est du suicide..

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter