Le 5 septembre 1913 dans le ciel : Friedrich tente le prix de l’Aéro-Club impérial allemand

air-journal-etrich-taube

Histoire de l’aviation – 5 septembre 1913. 20 000 marks, telle est la somme promise par l’Aéro-Club impérial allemand au premier aviateur qui réussira à effectuer le raid Berlin – Paris par la voie des airs, un prix d’aviation qui suscite la convoitise de l’aviateur de nationalité allemande Friedrich, qui ce vendredi 5 septembre 1913 prend son envol avec la ferme intention de remporter la compétition.

Une compétition qui met à l’honneur le savoir-faire allemand puisque pour pouvoir participer, les concurrents doivent impérativement piloter un appareil qui a été construit intégralement outre-Rhin. D’autres contraintes sont également de mise notamment de temps, le parcours devant être réalisé en une journée et de surcroît avec un passager.

Friedrich décide ainsi de partir avec le docteur Elias comme passager, les deux hommes quittant l’aérodrome de Johannisthal à 5 h 30, direction Paris, qu’ils n’atteindront malheureusement pas, la faute à de mauvaises conditions météorologiques : non loin de la ville belge de Mons, une forte pluie va l’obliger à poser son aéroplane de type monoplan Etrich à Sert-La-Bruyère.

 

http://www.air-journal.fr/2015-09-05-le-5-septembre-1913-dans-le-ciel-friedrich-tente-le-prix-de-laero-club-imperial-allemand-5148815.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter