Le 7 septembre 1910 dans le ciel : Prix Michelin : Weymann échoue

air-journal-charles-terres-weymann

Histoire de l’aviation – 7 septembre 1910. En ce 7 septembre 1910, c’est l’aviateur franco-américain Weymann qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier ayant choisi cette journée affichant des conditions météorologiques favorables pour partir à la conquête du prix aéronautique créé par les industriels clermontois Michelin, doté de pas moins de 100 000 francs.

C’est ainsi que ce 7 septembre 1910, avant les coups de midi, l’aviateur prend son envol, décollant de l’aérodrome de Buc avec à ses côtés M. Faye. En effet, Weymann ne peut prendre part au prix Michelin seul, comme le stipule le règlement, un passager est obligatoire à bord des appareils engagés dans la compétition, qui prévoit de récompenser l’aviateur qui, au départ de la Seine ou de Seine-et-Oise, ira via le parc aérostatique de Saint-Cloud rejoindre Clermont-Ferrand, virant autour de la basilique, avant de conclure le raid par un atterrissage au sommet du puy de Dôme.

Malheureusement pour Weymann, il ne parviendra pas à relever ce défi, car il va tout simplement se perdre… or le prix Michelin impose que le parcours soit réalisé en moins de 6 heures, chose impossible pour Weymann qui a perdu trop de temps pour retrouver sa route. Et c’est à Volvic qu’il posera son appareil biplan équipé d’un moteur Gnome… c’est un échec.

 

http://www.air-journal.fr/2015-09-07-le-7-septembre-1910-dans-le-ciel-prix-michelin-weymann-echoue-5148874.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter