Le 11 septembre 1923 dans le ciel : Sanderson tente le record de vitesse

air-journal-Navy-Wright-NW-1

Histoire de l’aviation – 11 septembre 1923. Depuis le 29 mars 1923, le record du monde de vitesse est à mettre au crédit du lieutenant aviateur de nationalité américaine Maughan, ce dernier ayant signé cette performance au champ d’aviation Wilbur Wright situé à Dayton, en évoluant dans les airs à une vitesse de 380,75 kilomètres par heure avec un Curtiss R-6 à moteur Curtiss D-12.

A cette date, le record partait donc dans le camp américain, au grand dam des Français et plus particulièrement de Joseph Sadi-Lecointe, qui était jusqu’alors le recordman en la matière depuis le 15 février 1923, avec 375,132 kilomètres par heure atteints avec un appareil Nieuport-Delage Sesquiplan NiD-42 S équipé d’un moteur Hispano 8 Fb d’une puissance de 300 chevaux.

La bataille fait toujours rage pour s’emparer de ce record et ce 11 septembre 1923, au tour de l’aviateur Sanderson, appartenant à la marine américaine, de tenter sa chance. Malheureusement pour lui, le défi ne sera qu’à demi relevé, car s’il va bien voler plus vite que son compatriote Maughan, la différence entre les deux aviateurs ne sera pas suffisante pour donner lieu à une homologation : Sanderson parvenant à voler à 383,626 kilomètres par heure tout de même !

 

http://www.air-journal.fr/2015-09-11-le-11-septembre-1923-dans-le-ciel-sanderson-tente-le-record-de-vitesse-5148970.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter