JO de Rio de Janeiro : l’aéroport de Santos-Dumont fermera plusieurs heures

Air-journal-aeroport Santos-Dumont

L’aéroport Santos-Dumont à Rio de Janeiro devra fermer durant 4 à 5 heures chaque jour pendant les compétitions de voile des Jeux olympiques 2016. L’Association des compagnies aériennes brésiliennes dénoncent cette fermeture, qui va paralyser le trafic aérien et impacter 150 000 passagers sur cette période.

Durant les compétitions de voile des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, qui se dérouleront du 8 au 18 août, l’aéroport de Santos-Dumont, second aéroport de la ville de Rio de Janeiro derrière l’Aéroport International du Galeão fermera 4 à 5 heures chaque jour, ont indiqué les autorités brésiliennes cette semaine. La mesure n’est pas d’ordre sécuritaire, précise  Andre Ferreira Grandis des Forces militaires aériennes au Brésil, mais afin de ne pas perturber les compétitions de voile qui auront lieu dans la baie de Guanabara, et que survolent à basse altitude les avions décollant ou atterrissant sur l’aéroport Santos-Dumont, situé au coeur de la « ville merveilleuse ».

Des athlètes s’étaient plaints que le passage des avions à basse altitude au-dessus de la baie ne viennent perturber les vents, mais la mesure permettra surtout aux hélicoptères de venir filmer les compétitions sans risque sécuritaire par rapport aux avions de ligne.

Abear, l’Association des compagnies aériennes brésiliennes, a dénoncé cette interdiction, qui va entraîner un « paralysie » des opérations sur Santos-Dumont. Elle estime que 150 000 passagers seront impactés, sur la base de 104 vols quotidiens annulés. « En plus des vols directs, il y a les connexions », a surenchérit Ronaldo Jenkins, directeur de l’Abear pour les opérations de vol. « Environ 70 % des vols passant par Santos Dumont sont connectés avec les aéroports à Sao Paulo, Brasilia, Belo Horizonte, Curitiba, Porto Alegre et Vitoria. »

L’aéroport international Tom Jobim, premier aéroport de la ville n’est pas affectée par les mesures de restrictions. Les compagnies aériennes devront donc étudier la possibilité d’y re-déployer leurs vols touchés par la période d’interdiction.

L’aéroport Santos Dumon accueille les compagnies TAM Airlines (LATAM Airlines), Azul Brazilian Airlines, la low cost Gol, ou encore Aviancxa Brasil, qui desservent des destinations intérieures clés comme Sao Paulo-Congonhas, Brasilia, Curitiba, Salvador de Bahia, Porto Alegre, Belo Horizonte ou Vitoria.

http://www.air-journal.fr/2015-09-13-jo-de-rio-de-janeiro-laeroport-de-santos-dumont-fermera-plusieurs-heures-5150293.html

Commentaire(s)

  1. Tamim

    Et pourquoi on a adjugé les JO-2016 à une ville aussi pauvre que Rio, en plus ça me gave que les athlètes concourront dans une eau 1 million de fois plus polluée que la norme ET que ces personnes sur payées pourront avec leur seule influence fermer un aéroport pendant 5 heures et faire dérouter des milliers de passagers !

  2. Vincent

    Après la Coupe de Monde de Football ayant un peu plus appauvri ce pays (tout ça pour voir quelques milliardaires décérébrés taper dans un ballon), maintenant les Jeux Olympiques (et son industrie du dopage consubstantielle) laissant le pays exsangue. Ou comment ce faire hara-kiri !

  3. Airbid

    Santos Dumont ,2ème aéroport de la ville….mais le plus ancien et plus chargé que le nouveau qui se trouve juste au bout du pont que l’on voit sur la photo. Il est réservé au trafic intérieur qui y est vraiment démentiel et les avions passent au raz de l’eau …alors « la mesure n’est pas sécuritaire. »….mon œil !
    N’empêche que atterrir à Santos Dumont de jour comme de nuit reste un souvenir inoubliable.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter