ATR 72-600 : Binter Canarias, et Flybe pour SAS Scandinavian

air-journal_Binter Canarias ATR 72-600

La compagnie aérienne Binter Canarias a pris possession de son premier ATR 72-600, tout comme Flybe qui le déploiera pour le compte de SAS Scandinavian Airlines.

Binter Canarias, compagnie espagnole basée aux îles Canaries, a pris livraison le 16 septembre 2015 à Toulouse du premier des douze ATR 72-600 commandés. Ces nouveaux 72-600, pouvant accueillir 70 passagers, permettront à la compagnie aérienne de mettre progressivement à niveau sa flotte, qui compte actuellement seize 72-500. Binter, créée en 1989, sera ainsi à même de « continuer à proposer le meilleur service sur son réseau inter-îles aux Canaries et sur son réseau international opéré avec ce type d’appareil (Madère, Marrakech, Casablanca, Agadir et Laayoune) », précise le communiqué d’ATR.

« Pour cette opération il y a eu besoin d’un grand effort d’investissement », a déclaré Pedro Agustín del Castillo, Président de Binter ; « nous devons l’affronter dans le but de maintenir et même de continuer d’accroitre les standards de qualité sur le transport interinsulaire, répondant à notre engagement avec les îles Canaries ». Il a également souligné « parmi les améliorations du nouvel ATR, la faible consommation de carburant, les sièges plus légers et ergonomiques, l’espace supplémentaire pour le passagers, les coffres à bagages plus spacieux, la plus grande autonomie de l’appareil et la technologie de pointe sur le cockpit, proche de celle de l’Airbus A380 ». Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR, a déclaré : « les avions ATR offrent des résultats opérationnels exceptionnels sur les pistes et trajets courts. Ils représentent donc le moyen de transport idéal pour assurer la connectivité aérienne dans les archipels. Pendant de nombreuses années, les avions ATR se sont forgés une solide réputation dans le cadre des opérations inter-îles. Nous sommes très honorés qu’un partenaire de longue date tel que Binter intègre les ATR -600 et leurs nombreux avantages à sa flotte ».

air-journal_SAS Scandinavian Flybe ATR-72-600En Grande-Bretagne, la compagnie Flybe a accueilli jeudi son premier ATR 72-600 de 70 places, loué auprès d’Avation PLC et destiné à être opéré en Suède sous les couleurs de SAS Scandinavian Airlines, son nouveau partenaire en Europe du Nord. En 2015 et 2016, la compagnie britannique accueillera un total de cinq nouveaux 72-600, tous pris en leasing chez Avation pour le réseau de SAS. Ils seront tous basés à l’aéroport de Stockholm-Arlanda, et desserviront des destinations nationales et régionales. L’introduction de ces avions est le fruit d’un partenariat de six ans récemment établi entre Flybe et SAS ; selon les termes d’un accord de six ans passé en novembre dernier, ils doivent être utilisés à partir d’octobre par exemple sur des routes à destination de Visby, Kalmar ou Turku.

Saad Hammad, Président Exécutif de Flybe, a indiqué : « nous sommes très heureux d’utiliser l’ATR 72-600 dans notre nouveau programme pour SAS qui verra le jour en octobre de cette année. Nous avons travaillé étroitement avec Avation et ATR pour le rendre possible, et nous espérons un partenariat de grand succès avec SAS ». Première compagnie régionale en Europe, Flybe propose 187 routes vers 74 aéroports dans 10 pays (37 au Royaume-Uni, 37 sur le continent européen). Elle opère une flotte de 69 avions, dont 49 Bombardier Q400, neuf Embraer 195 et onze Embraer 175. Elle partage ses codes avec British Airways, Air France, KLM, Aer Lingus, Finnair, Emirates Airlines, Etihad Airways et Cathay Pacific. Elle dispose de deux franchises, Loganair et Stobart Air, lui permettant d’être la seule compagnie britannique couvrant 70% des aéroports.

A ce jour, quelques 270 ATR opèrent en Europe sous les couleurs d’environ 25 compagnies aériennes.

http://www.air-journal.fr/2015-09-18-atr-72-600-binter-canarias-flybe-pour-sas-scandinavian-5150524.html

Commentaire(s)

  1. Clo2B

    Tout comme Boeing donne parfois l’impression d’ un peu négliger ses mono couloirs au profit du haut de gamme, on croirait qu’Airbus en fait de même avec la gamme ATR ,qui malgré un carnet de commande bien rempli attend toujours un Hypothétique 92…

    • Y a t’il vraiment une demande pour un ATR de 90-100 places ? l’ATR est un court courrier et peut être qu’il vaut mieux pour ce type de vols d’avoir une bonne fréquence de vols au détriment de la grosseur de l’appareil opéré. Est-ce la réalité ? l’avenir nous le dira (et peut être que si les chinois sortent le MA900 ou bombardier le Q500, ça fera réagir ATR … mais pour le moment, tout comme AIRBUS, les chinois et Bombardier sont occupés avec d’autres projets)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter