Aeroflot, Transaero et les autres compagnies russes interdites en Ukraine

air-journal_Aeroflot A319©Igor Dvurekov

Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a officiellement annoncé que les 25 compagnies aériennes russes incluant  Aeroflot, Transaero et S7 Airlines seront bannis des aéroports ukrainiens à partir du 25 octobre prochain.

Le service national d’aviation ukrainien a commencé à «informer les compagnies russes, tombant sous le coup des sanctions, du fait qu’à partir (…) du 25 octobre, elles n’ont plus l’autorisation d’effectuer des vols dans des villes ukrainiennes », indique le communiqué des autorités ukrainiennes. Rappelons qu’Aeroflot, Transaero, S7 Airlines, UTAir volent aujourd’hui vers Kiev, Odessa ou Lviv.

On ne sait pas aujourd’hui comment sera appliquée cette interdiction d’autant que les autorités russes ne reconnaissent pas la liste noire imposée par le gouvernement ukrainien. «Arseni Iatseniouk n’a pas le droit de suspendre les liaisons aériennes. Seules les autorités aériennes d’un pays peuvent prendre une telle décision », a commenté le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Certains observateurs s’attendent également à ce que des mesures identiques soient prises par les autorités russes, interdisant aux compagnies aériennes ukrainiennes comme Ukraine International Airlines, de voler en Russie.

http://www.air-journal.fr/2015-09-27-aeroflot-transaero-et-les-autres-compagnies-russes-interdites-en-ukraine-5150963.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300er

    La malheureuse Ukraine est dirigée par une bande de cafards. Car même si Ianoukovitch était un mafieux (en même temps les partis politiques ukrainiens, c’est la peste ou le choléra), il ne méritait pas d’être catalogué comme « un despote qui massacre son propre peuple ». La réalité, c’est que l’opposition, avec la complicité de l’OTAN, a envoyé les skinheads et les néo-nazis dans la rue pour mettre le bazar. Objectif, faire tomber Ianoukovitch ,pro-russe, afin de mettre l’OTAN aux portes de la Russie qui gêne (en Syrie notamment). Le parlement a destitué Ianoukovitch (ce qui s’apparente à un coup d’État) et les ukrainiens russophones ne sont pas laissés faire, eux qui se sentent plus proche de la « mère Russie » que de l’Europe de l’austérité contrairement aux ukrainiens de l’ouest qui pensent naïvement que l’UE aidera l’Ukraine comme elle a fait avec l’Espagne et l’Irlande à l’époque de la bonne vielle CEE. Le gouvernement provisoire puis le gouvernement Porochenko ont réduit progressivement les droits des russophones et plongés le reste du pays dans une misère plus profonde qu’elle ne l’était déjà (l’IDH est aujourd’hui comparable à celui du Maroc soit moins de 0,7) . Alors les séparatistes de plus en plus opprimés (le russe n’est plus depuis le gouvernement de transition une langue officielle régionale) et la Russie qui refuse de voir l’OTAN à ses portes (c’est déjà le cas avec l’Estonie) et être encerclée comme la Chine par le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et les Philippines.
    Alors entendre ces cafards me fait bien rire car lorsque la Russie répliquera, c’est tout le secteur aérien ukrainien qui sera réduit à néant (les liaisons vers la Russie depuis Kiev sont les plus importantes loin devant les liaisons vers l’Europe. L’Ukraine n’a pas d’avenir entre Ianoukovitch le mafieux pro-russe et Porochenko/Iatsenouk les putschistes. :'(

    • Vincent

      @ BOEING 777-300ER

      Analyse très clairvoyante.

      Je suis en tout point parfaitement d’accord.

    • aeroclub

      je ne comprends pas ce que le Maroc fait dans votre comparaison mais jusqu’à preuve du contraire l’Ukraine au dernier classement est à la 84 ème place 0.734 alors que le Maroc est 131 avec 0.617, y’a pas lieu de comparaison, mais du tout!
      Sur le reste je suis tout à fait d’accord avec vous,
      Fini le temps de Yeltsine et de l’oligarchie corrompu à la solde des USA!

  2. « Arseni Iatseniouk n’a pas le droit de suspendre les liaisons aériennes. Seules les autorités aériennes d’un pays peuvent prendre une telle décision  »
    Très drôle le porte parole de Poutine. J’aurais envie de lui dire:
    « Vladimir Poutine n’a pas le droit de pendre la Crimée par la force, armer des séparatistes, envoyer des troupes, des chars, des missiles Sol-Air apparemment efficaces contres le 777, et semer la terreur dans la moitié d’un pays…. »

  3. joe public

    La Crimée a été occupée par les troupes russes en février 2014, le référendum a eu lieu plus tard, en mars 2014
    Ce fut une annexion de la Crimée par la Russie, exactement de la même façon qu’Hitler annexa l’Autriche en 38; Hitler, aprés être entré en Autriche organisa, un mois plus tard, un référendum qui lui fut favorable à plus de 90%…On connait la suite…

    • aeroclub

      En parlant de Crimée allez jeter in coup d’œil sur le traité russo-ottoman concernant la Crimée avant toute chose.
      Si la Russie n’exerce pas sa souveraineté sur la Crimée elle reviendrait de droit à la Turquie.
      Ceci dit c’est en 1954 que Khroushev « offrit » la Crimée à l’Ukraine (15 min. de débat et un décret de 8 lignes!) alors que la population n’a aucune affinité ni relation avec l’Ukraine!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum