Air France : une feuille de cigarette et de l’amour

air-journal_Air France in the air TV spot

La compagnie aérienne Air France espère trouver d’ici mercredi des accords avec les syndicats sur le plan Perform 2020, au sujet duquel le PDG Frédéric Gagey estime qu’il ne devrait pas y avoir une « feuille de cigarette » entre ses ambitions et celles des partenaires sociaux. Un sondage vient d’autre part rappeler que 73% des Français ont une bonne opinion d’Air France, même s’ils la trouvent trop chère.

Trois jours pour boucler des négociations : dans un entretien publié par le JDD le 27 septembre 2015, le patron de la compagnie nationale est revenu sur le climat social, rappelant qu’amener « les trois populations de l’entreprise vers un seul objectif est un long processus ». Beaucoup « attendent de voir ce qui se passe du côté des pilotes », « explique Frédéric Gagey, pour qui il ne devrait pourtant « pas y avoir une feuille de cigarette entre nos ambitions et celle de nos partenaires sociaux. Personne ne doit se résoudre au déclassement de notre compagnie ». Un mot moins fort que celui employé par le ministre des transports Dominique Bussereau (« éviter de disparaître »), peut-être pour ne pas braquer des syndicats dont certains n’ont toujours pas soldé le plan de restructuration précédent (le SNPL, avec un jugement au tribunal de Bobigny attendu le 16 octobre sur Transform 2015), quand d’autres craignent de voir leurs membres souffrir de nouveau (menace de grève pour le 5 octobre par une intersyndicale). A propos des pilotes, le PDG estime « déjà une bonne chose » leur retour à la table des négociations, même si celles-ci n’ont pas encore abouti ; il a pourtant « essayé de leur faire comprendre qu’il fallait s’associer pleinement à ce qu’avaient accepté et mis en œuvre les autres catégories de personnel » dans le cadre. Il ne peut pas y avoir de « différence de traitement », précise-t-il.

« Aucune compagnie au monde n’est immortelle », affirmait-il dans une autre interview, accordée au Parisien-Aujourd’hui-en-France, mais il précise dans le JDD que la réussite du plan Perform 2020, après les « vraies réformes en interne » de Transform 2015, permettra à Air France réduire « une bonne partie de l’écart » des coûts d’exploitation avec les compagnies concurrentes. Et d’ajouter en particulier qu’il va « rapprocher notre niveau de compétitivité de celui de KLM, dont les syndicats viennent de ratifier leur partie du plan Perform ». Et en cas d’échec des négociations, il confirme la fermeture de lignes déficitaires, n’ayant pas d’autre choix que « d’améliorer notre productivité ou de réduire nos ambitions ». Une autre alternative, à laquelle Frédéric Gagey se dit « réticent », serait de suivre l’exemple d’Iberia, British Airways ou Delta Air Lines qui avaient « coupé drastiquement des branches d’activité ». Air France préfère « trouver des solutions en interne, dans le dialogue social » pour baisser ses coûts : c’est la condition « pour aller chercher de la croissance et pouvoir ensuite en redistribuer les fruits ».

Rappelons les promesses faites par Air France aux syndicats en cas de signature d’accord mercredi, « si les résultats sont au rendez-vous » (sous-entendu si les mesures signées sont effectivement appliquées) : embauche de nouveaux pilotes à l’horizon 2017, et versement dans le même temps de 100 millions d’euros aux 64 000 employés. Mais d’ici là , les navigants auront dû avaler la pilule « travailler plus sans gagner plus », à raison de 100 heures de vol supplémentaire sans hausse de rémunération…

Un sondage réalisé par sondage Odoxa pour Le Parisien pourrait remonter le moral des troupes : 73% des Français interrogés disent avoir une bonne opinion d’elle (seulement 5% ont une très bonne opinion), et les trois quarts des sondés louent la qualité des services proposés. Mais ces mêmes utilisateurs sont pourtant quatre fois plus nombreux à juger que son image s’est détériorée ces dernières années que l’inverse, et sa capacité à innover en convainc moins de la moitié. Et ces tarifs sont jugés excessifs – tout comme l’attitude des pilotes pour 71% des sondés (même si 87% disent avoir une bonne opinion des commandants de bord – et 83% des hôtesses de l’air et stewards)…

http://www.air-journal.fr/2015-09-28-air-france-une-feuille-de-cigarette-et-de-lamour-5150973.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300er

    Le titre est vraiment bizarre. François Duclos a pété un plomb là ! En tout cas, ça serait vraiment bien au Delta ou Aeroflot rentrent dans le capital d’Air France-KLM car cela serait une bouffée d’oxygène pour Air France qui depuis 6 ans, enchaîne les cures d’austérité. Espérons qu’elle se relève pour qu’elle puisse rayonner de mille feux et incarner de nouveau l’excellence et le chic à la française dont nous, français, sommes tous fier.
    Vive Air France !

  2. En attendant les commentaires éclairés du « FILS DE …. » qui ne comprends pas le contenu des articles, petite question:
    Au niveau de la compétitivité entre AF & KLM, quelqu’un peut-il me dire pourquoi sur les mêmes lignes on trouve souvent KLM entre 10 et 15% moins cher qu’AF?
    Mise à part que KLM est plus compétitif, à quoi bon la concurrence lorsque l’on fait partie du même groupe? Un peu d’homogénéité permettrait d’égaliser les chances.

    • Vincent

      CELUIDONTLECOUSINDUBEAUFRERECONNAITUNPNTDAIRFRANCE

      Je suis parfaitement de l’avis de RAYMOND DE CLERMOND : pour sauver AF, il convient de tout remettre à plat et tout reconsidérer.

  3. j’adore le fait que « faut faire des économies » par conte y a toujours une carotte pour faire avancer les choses, je pense que moins de 1000€ sur 2ans ça soit pas vraiment un effort colossale comparé a la productivité des PNT/PNC a fournir !

    PS : je suis pas PNT ni un PNC

  4. Whaooooouuu! 100 millions d’euros !!! Je prends ma calculette…. Ça fait environ 1500 euros par salarié, ça ! C’est top! Pour voler 100h de plus par an!. Mais ça fait 7,5 euros de l’heure sur deux an, ça… Génial. Merci monsieur Gagey!!!

  5. Raymond De Clermond - 28 septembre 2015 à 8 h 49 min
    Raymond De Clermond

    Je suis AEC Air France et je trouve que malgré notre dégringolade certain collègues PN ne réalisent toujours pas que notre boîte est en danger. Des fois ça me donne envie que la compagnie recommence à zéro avec des gens motivés et qui pensent clients avant leurs petits conforts en escale ou à leurs vols retour province et j’en passe. C’est CA qui est triste. En vol j’ai des fois honte de la façon dont sont traités nos passagers.
    C’est un avis personnel mais qui est malheureusement partagé par un çertain nombre de nos clients.
    Enfin pour avoir pas mal d’amis au sol en effet le pn n’assume pas car dans tous les cas ce sont nos amis ps qui trinquent du mécontentement premier des clients. Triste de voir ce conflit pnc/pnt/ps.
    J’aimerais tant que les gens ouvrent leur yeux et regarde la réalité en face….bonne continuation à tous.

  6. @CYRIL: BOEING777ER est « Fils de… »

  7. Greg

    Sur les longs courriers Air France après le repas, les hôtesses et stewards vont dormir.
    Si vous avez soif vous vous levez, les boissons sont à disposition dans un coin.
    Sur Quantas par exemple, le personnel est disponible et travaille pendant tout le vol.

    • Bob

      j’ai une carte gold…et encore quelques miles…je vais liquider mes miles et passer sur une compagnie concurrente …à de rares exceptions près, les hôtesses se la pètent et sont à peine aimables et surtout il ne faut rien leur demander ! on peut rester des heures sans les voir, elles ne passent jamais pour voir si tout va bien …non elles rigolent avec leurs homologues et point barre. une de mes amies est hôtesse chez air France et travaille vers l?Afrique ( donc pas de décalage horaire ) bon vraiment ce n’est pas le bagne.

  8. GIAN

    PanAm, Sabena, Swiss Air, et bien d’autres avec des pilotes autrement plus méritants ont sombré, il est temps de tirer un trait ! Mourir avec l’espoir de renaître avec un esprit moins corporatiste, égoïste et irresponsable…

  9. Eva

    Au lieu de distribuer ses marges à ses employés (bien mieux payés que dans les lowcost), AF ferait mieux de baisser les prix pour les clients
    Il suffit de voyager à l’international pour voir combien Air France est cher pour un service de qualité très inférieur aux standards asiatiques/golfe par exemple.
    La compagnie est en quasi monople sur de nombreuses destinations ou en coshare avec ses concurrents (ce qui revient au même)

  10. FRED LA MARMOTTE

    100 millions, combien de cabines rénovées..? Mais dilapidons….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum