Les nouveautés de Lufthansa pour la rentrée 2015

air-journal_Lufthansa deux A380

Classe Premium sur tous les long-courriers et lancement de la low cost Eurowings sont les deux éléments clés de Lufthansa pour démarrer la rentrée 2015. Steffen Weinstok, directeur général France et Bénélux, et Martin Riecken, directeur communication Europe, rappellent la stratégie du groupe allemand (composé des compagnies aériennes Austrian Airlines, Brussels Airlines, Germanwings, Lufthansa et SWISS) a l’occasion d’un point de presse annuel la semaine dernière à Paris.

Tout d’abord, la compagnie aérienne allemande Lufthansa renforce son réseau international. En réponse à une forte demande du marché, elle consolide son offre de destinations pour les voyageurs « loisirs » en l’élargissant à six nouvelles destinations ensoleillées particulièrement attractives : les Maldives, l’île Maurice, Cancún, Panama, Tampa et Nairobi.

La classe Premium sur toute la flotte long-courrier

Et pour bien desservir ses destinations internationales, Lufthansa a achevé l’harmonisation de l’ensemble de sa flotte long-courrier, qu’il s’agisse de la First Class (sur les appareils équipés), la Business Class, la Premium Economy ou l’Economy Class. Ainsi, la classe Premium Economy, classe intermédiaire lancée par Lufthansa en octobre 2014, est désormais installée sur l’ensemble de la flotte long-courrier. Au total, 3 600 sièges ont été installés dans les 106 appareils long-courrier.

air-journal_Lufthansa Premium 2Depuis son lancement, la Premium Economy Class reçoit un bon accueil de la part des clients, particulièrement sensibles à la qualité des prestations proposées : le confort du siège (espace personnel augmenté d’environ 50%), le niveau de service, incluant notamment l’accès au Business Lounge et un service amélioré de restauration à bord, et l’excellent rapport qualité-prix. Sur les avions, la classe Premium Economy se situe dans une zone distincte, installée entre les classes Business et Economy. Elle peut accueillir entre 21 et 52 sièges, selon la configuration de l’appareil.

La Premium Economy s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Lufthansa, qui
consiste à garantir à ses voyageurs des prestations de qualité, tant au niveau du confort et du service que des destinations. L’objectif de la compagnie allemande est de rejoindre le cercle très fermé des compagnies aériennes « 5 étoiles » (classement Skytrax) et de devenir ainsi la 1ère compagnie aérienne européenne à y parvenir.

Lancement de la low cost Eurowings

air-journal_Eurowings A330  réelEn parallèle de la stratégie centrée sur le Premium, un autre projet se concrétisera dans les semaines à venir : le lancement d’Eurowings, la compagnie soeur de Germanwings qui prendra son envol à partir du 25 octobre, depuis l’aéroport de Bonn-Cologne en Allemagne. La nouvelle Eurowings proposera un concept totalement inédit : des vols long-courriers vers des destinations de vacances (Caraïbes, Thaïlande Dubaï), à partir de 99,99 € seulement par trajet aller simple. Avec ce nouveau positionnement, le groupe Lufthansa ambitionne de faire d’Eurowings la 3ème compagnie aérienne low-cost en Europe dans les années à venir.

Les niveaux de réservation très encourageants enregistrés cet été confirment l’engouement des voyageurs pour un produit à bas coût mais de qualité, ainsi que leur intérêt pour une offre tarifaire à la carte. La nouvelle société Eurowings Europe GmbH, créée cet été, constitue la première étape d’un plan de développement européen plus global, visant l’installation de plusieurs bases opérationnelles en Europe.

Présence renforcée en France

Air-journal_pilote-equipage_LufthansaAujourd’hui, la France est le 7ème marché stratégique de Lufthansa à l’échelle mondiale. Elle est aussi le 3ème marché européen pour la classe Premium Economy. L’ensemble des compagnies aériennes du groupe opère sur le territoire hexagonal, avec pour principales destinations finales Los Angeles, Tokyo et New York, sans compter Francfort et Munich. En 2014, 1 537 271 passagers Lufthansa (+2% par rapport à 2013) et 2 688 887 passagers sur l’ensemble des compagnies aériennes du groupe ont été accueillis à bord, en France.

Durant la période estivale, le groupe allemand a mis en place 565 vols hebdomadaires depuis les 7 principaux aéroports français (Paris CDG, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Bastia et Montpellier), soit 81 vols quotidiens, dont environ un tiers au départ ou à destination de l’aéroport Paris Charles de Gaulle. De plus, 102 connections hebdomadaires entre la France et l’Allemagne ont été assurées par Germanwings. En moyenne, 7 300 passagers font quotidiennement appel aux compagnies du groupe Lufthansa pour des vols en provenance ou à destination de la France.

http://www.air-journal.fr/2015-09-28-les-nouveautes-de-lufthansa-pour-la-rentree-2015-5150892.html

Commentaire(s)

  1. Nico777

    Ça ouvre chez LH (et bcp d’autres) !! Ça ferme chez AF !!

  2. Ca ferme chez Air France (et beaucoup d’autres), un cycle comme un autre

  3. allons

    Un article d’information ! Ca change des annonces récurrentes de mouvements sociaux chez LH…

  4. Flydreamer

    « Un excellent rapport qualité-prix » , ça c’est eux qui le disent .
    Pour avoir fait une simulation pour un vol eco premium au départ de province vers l’Asie , BA était moins cher de … 500 euros/personne .
    Donc , en partant à 2 , ça fait une différence non négligeable.

  5. Clo2B

    Je me demande, si à terme Lufthansa n’aurait pas plutôt intérêt à fusionner son low-cost court et long courrier, sous la marque  » Eurowings  » , compte tenu de ce qui est arrivé à  » Germanwings  » récemment, bien qu’elle ne soit pas entièrement responsable, car, cela risque de laisser des traces dans la mémoire collective encore pour pas mal de temps encore…

    • Clo2B

      J’en profite pour faire une suggestion à ce site :
      La fenêtre qui apparait avant l’envoi du texte est assez peu lisible ; ne serait -il- pas possible d’ajouter une fonction confirmation avec la fenêtre définitive, ce qui permettrait par exemple de supprimer une répétition inutile comme je viens de le faire dans le texte précédent ?

      • Clo2B

        ça me parais pourtant évident; Germanwings ne pouvais pas deviner qu’un de ses pilotes allait précipiter un de ses avions à flanc de montagne, par contre, le suivi psychologique de ses pilotes laissait pour le moins à désirer,ce qui dans le cas contraire aurait peut être pu éviter cette catastrophe….
        Mais il ne me semble pas utile de revenir sur une affaire dont on a déjà si souvent parlé….

        • Clo2B

          Concernant le vol AF447,cela semble un peu plus flou, mais la aussi, la compagnie pourrait avoir une part de responsabilité, notamment au niveau de la formation de ses pilotes, qui ne semblaient pas prêts à se confronter à un incident technique, pourtant considéré par beaucoup comme plutôt mineur, et qui s’était déjà produit un certain nombre de fois dans le passé, sans que ça prête à conséquence…
          Cependant pour cet accident, je n’ai pas assez d’éléments en ma possession pour me permettre de porter un jugement définitif…

          • Filoustyle

            Ce soir là c’est le seul vol qui a était directement dans les cumulonimbus du alors que les autres compagnies les ont soigneusement évités donc ou c’est bien la faute des pilotes ou bien des opérations en vol à Roissy pour gagner du temps donc de l’argent donc…..

    • Pas entièrement responsable ?!?…
      Pourriez vous être 1 peu plus explicite… Et e donner aussi votre ressenti sur AF447, à savoir si vous avez 1 différence de jugement…
      En même tps nous ne sommes pas expert BEA, donc nos propos n’engagent que nous…

      À bientôt ds mon Galley !!!…

  6. Filoustyle

    A quand la navette Toulouse Frankfurt ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum