Airbus : 121 commandes, 49 livraisons en septembre

air-journal_Airbus_famille A330 A350 A380

Airbus a enregistré le mois dernier 121 commandes pour les familles A320 et A350XWB, tandis que ses clients ont pris possession de 49 avions. Son backlog affiche désormais un niveau record de 6755 appareils restant à livrer, soit 10 ans de production au rythme actuel. Boeing affiche de son côté 580 livraisons depuis le début de l’année.

L’avionneur européen précise dans son communiqué du 5 octobre 2015 que le mois dernier a été dominé par la compagnie aérienne low cost Wizz Air, qui a confirmé la commande de 110 A321neo annoncée en juin lors du Salon du Bourget. Il s’agit de la plus grosse commande passée pour le plus grand de ses monocouloirs remotorisés. Cette famille a désormais dépassé les 4300 commandes, le nombre de client passant à 76 avec Croatia Airlines qui a signé pour quatre A320neo.

Côté long-courrier, Airbus a enregistré le mois dernier une commande de quatre A330-300 destinés à EVA Air, deux pour la société de leasing BOC Aviation et deux pour Standard Chartered Bank. RwandAir a confirmé sa commande d’un A330-300 et un A330-200, une première en Afrique de l’est pour la famille A330. Enfin Airbus a listé en septembre la commande d’un A350-900 par le groupe Dubreuil, propriétaire d’Air Caraïbes (qui attend déjà trois A350-900 et trois A350-1000). La famille A350XWB compte désormais 783 commandes de la part de 41 clients.

Les livraisons d’Airbus en septembre 2015 comprennent 37 monocouloirs de la famille A320, neuf A330, un A350 et deux A380 – soit des avions dans chaque famille d’avion. Airbus souligne en particulier les A330-242T livrés à Air China et SAS Scandinavian Airlines, cet appareil servant de plateforme au futur A330neo.

Depuis le début de l’année, Airbus totalise 875 commandes brutes, et 815 commandes nettes en tenant compte des annulations, soit plus que l’objectif affiché pour 2015 ; il lui reste 6755 appareils à livrer, soit dix ans de production au rythme actuel.

Boeing a de son côté publié les chiffres de ses livraisons d’avions commerciaux au troisième trimestre 2015, soit 199 réparties entre les familles 737 (126), 747 (4), 767 (5), 777 (27) et 787 (37). Depuis le début de l’année, l’avionneur américain a remis à ses clients 580 avions, dont 101 Dreamliner.

http://www.air-journal.fr/2015-10-06-airbus-121-commandes-49-livraisons-en-septembre-5151382.html

Commentaire(s)

  1. Commandes 2015 à ce jour :
    Boeing 447
    Airbus 815

  2. massona
    Publié le 6 octobre 2015

    le rythme de production des A320 reste pour moi un mystère , airbus clame partout qu’il est à 42 A320 par mois ( avant de passer à 50 voire 60) , résultat sur 2015 en 9 mois 352 avions livrés , même pas 40/mois, de son coté boeing en délivre 375 soit quasi 42/mois , 10 ans de backlog c’est super à condition que les compagnies aient le temps d’attendre

    • Le rythme de production est bien à 42 avions par mois, sauf qu’il y a deux semaines d’arrêt des chaines d’assemblage en été, et que certains avions ne sont pas livrés directement, pensez à l’A321Neo sorti récemment des chaines de Hambourg, il y a aussi des compagnies en difficulté qui ne sont pas en mesure de prendre livraison.
      Avec tout ça, on a toujours l’impression qu’Airbus est à la traîne sur les livraisons.
      De l’autre coté, Boeing prend en compte les vacances pour les cadences ce qui fait qu’ils sont devant.
      Pigé?

      • massona
        Publié le 6 octobre 2015

        certes , mais pour ce qui est des compagnies en difficulté , chacun a son lot ( ex kenya airways avec deux 787 prêts à livrer et mis sous cocon faute de financement dispo) et puis septembre qui n’est pas un mois de vacances 77 livraisons chez boeing , 49 chez airbus il y a un quand même un petit pb de lissage de charge

  3. Il faudra aussi livrer les 815 Airbus et là, la puissance industrielle risque de se confronter à la puissance commerciale..

  4. The Joke
    Publié le 6 octobre 2015

    Vos joutes commandes versus livraisons sont pathétiques car les commandes d’aujourd’hui sont les livraisons de demain alors que les livraisons d’´aujourd’hui sont les commandes d’hier…
    Et de ce fait les puissances commerciales et financières sont intimement liées entre elles dans un cycle permanent….

    Seul celui qui enregistre peu de commandes sur un cycle long a à craindre de l’avenir…
    Pour les autres, c’est juste du pareil au meme, et il n’y a pas lieu décompter des points éphémères…

    • massona
      Publié le 6 octobre 2015

      pas pathétique du tout , juste un réflexe d’industriel , au fait les livraisons d’aujourd’hui font le chiffre d’affaires, les marges et donc la capacité d’investissement

  5. Alain45
    Publié le 6 octobre 2015

    L’article est un peu fouillis…
    C’est le chassé croisé entre deux géants de l’aéronautique. Qui font tous les deux de belles machines.
    Boeing a largement dominé le secteur jusqu’au début des années 1990 puis Airbus est passé devant pendant 9 années consécutives de 2003 à 2011.
    La courbe va s’inverser en faveur d’Airbus d’ici peu en raison de l’ouverture ou de l’extension des nouvelles unités d’assemblage et en raison des commandes records de 2013 et 2014. Pour la 1ère fois un constructeur a dépassé en 2013 les 1500 commandes ! Démontrant à la fois sa puissance commerciale et industrielle.(contre 1355 pour Boeing)
    En 2014 1456 commandes pour Airbus et 1432 pour Boeing (629 & 723 pour les livraisons), au coude à coude.
    Chacun son tour !

  6. Clo2B
    Publié le 6 octobre 2015

    En somme, l’intérêt des 2 groupes serait de se rapprocher: Airbus prend les commandes, pendant que Boeing fabrique les avions..
    Euh…, je sors ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum