Crash en Indonésie : l’avion d’Aviastar retrouvé

Air-journal-Aviastar DHC-6-300

L’épave d’un avion de la compagnie aérienne Aviastar, porté disparu depuis vendredi avec 13 personnes à bord, a été localisée lundi sur le flanc d’une montagne dans la province de Sulawesi du Sud en Indonésie. Aucun survivant n’a été retrouvé à l’heure d’écrire ces lignes.

Le De Havilland DHC-6-300 Twin Otter de la compagnie intérieure indonésienne PT Aviastar Mentari avait décollé le 2 octobre 2015 de l’aéroport de Masamba à destination de Makassar, capitale de la province dans l’île de Sulawesi, avec dix passagers et trois membres d’équipages. Il volait à 8 000 pieds d’altitude quand il a disparu des radars 20 minutes avant son atterrissage prévu ; aucun appel de détresse n’avait été émis. Les autorités ont annoncé lundi que l’épave du biturbopropulseur avait été localisée sur le flanc du Mont Latimojong, après trois jours de recherches souvent interrompues par le mauvais temps et ralenties par la difficulté du terrain. Aucune précision n’a été donnée sur la découverte éventuelle de corps.

La compagnie Aviastar a annoncé hier prendre en charge tous les frais encourus par les familles de victimes, qui se sont rassemblées à Makassar où les éventuelles victimes seront rapatriées pour identification. Le Twin Otter, construit en 1981, avait été acquis en janvier 2014, et avait selon la compagnie effectué sa dernière visite de maintenance le 15 septembre dernier. Elle opère quatre exemplaires de cet appareil, ainsi que deux BAe 146-200 (Avro RJ85) ; ce dernier type d’avion avait été victime d’un accident en 2009 lors de sa seconde tentative d’atterrissage à Wamena dans la province de Papouasie ; les six membres d’équipages d’Aviastar avaient péri (il n’y avait pas de passagers à bord). Sa liaison entre Masamba et Makassar a été suspendue, et les autorités enquêtent sur une rumeur selon laquelle l’avion n’aurait pas suivi la route indiquée mais « tenté d’emprunter un raccourci ».

Il s’agit du quatrième accident aérien mortel en Indonésie en moins d’un an : un ATR 42-300 de Trigana Air Service s’est écrasé le 16 aout dans la province de Papouasie (54 morts), un C130 de l’armée de l’air s’est écrasé en juin près de Médan (141 morts), et en décembre 2014 un Airbus 320 d’AirAsia en route vers Singapour s’abimait en mer de Java (162 victimes).

http://www.air-journal.fr/2015-10-06-crash-en-indonesie-lavion-daviastar-retrouve-5151376.html

Commentaire(s)

  1. L'aigle indonésien - 6 octobre 2015 à 13 h 18 min
    L'aigle indonésien
    Publié le 6 octobre 2015

    L’aviation indonésienne est devenue la lie de l’aviation mondiale…dû au manque de pilotes .. Les compagnies font faire des heures ahurissantes à leurs pilotes….la régulation autorise jusqu’à 54 hrs de vol par semaine…..et l’Europe a autorisé 4 compagnies de ce pays à venir en Europe…lol

    • Vincent
      Publié le 6 octobre 2015

      Nous avons un scoop : celui-ci connaît déjà la cause du crash ! Le burn-out des pilotes (ce qui ne risque pas d’arriver à AIR FRANCE, nous voilà au moins rassurés sur ce point) !

      A toutes fins utiles, sachez que l’Indonésie est membre de l’OACI dont elle approuve et applique la réglementation.

      Ce pays est il est vrai problématique, mais n’en rajoutez pas sans rien connaître à la question.

      • L'aigle indonésien - 7 octobre 2015 à 3 h 00 min
        L'aigle indonésien
        Publié le 7 octobre 2015

        Je suis pilote chez Garuda Indonesia …mon planning cette semaine est 66 hrs de temps de travailet 44 hrs de vol en 7 jours..contrairement à vous je sais de quoi je parle…la réglementation indonésienne permet de voler jusqu’à 54 hrs par semaine( selon garuda )……
        Et 9 hrs par jour. Sans limitations du nombre d’étapes aussi longtemps qu’on ne dépasse pas 9 hrs

        Vous comprendrez donc que certains pilotes sont tentés de prendre des raccourcis après la dixième etape de la journée

        Aviastar …je les ai vus partir du terrain de mamuju ( sans SID )en IMC et conditions orageuses sous la MSA en zone montagneuse ………. Pour gagner 20 minutes de vol.

        Ils devaient être trop fatigués après une semaine de 54 hrs de Vol pour s’en rendre compte.

        Sinon on rigole bien quand on voit que l’EASA a autorisé des compagnies indonésiennes à voler en Europe

  2. Aviastar est une poubelle l’année dernière j’ai pris cette compagnie de Labuan Bajo a Bali un Bae 146 je voulais absolument prendre une fois dans ma vie le Bae
    je suis retourné à Flores il ya 3 mois de cela mais j’ai pris l’ATR de Garuda explore plus sûre .

    • L'aigle indonésien - 7 octobre 2015 à 3 h 06 min
      L'aigle indonésien
      Publié le 7 octobre 2015

      Garuda explore
      Avion neuf …..équipage fatigué..êtes vous sûr que ça soit moins dangereux..quant on sait que 90 % des accidents sont dûs à des erreurs de pilotages

      Je suis pilote chez Garuda ..cette semaine mon temps de travail est de 66 hrs….on est loin des 35 hrs françaises.

      A votre avis qui fait le plus d’erreurs …des équipages en pleine forme ou des équipages fatigués

  3. L'aigle indonésien - 7 octobre 2015 à 3 h 17 min
    L'aigle indonésien
    Publié le 7 octobre 2015

    Pour Vincent qui ne doit pas savoir lire le bahasa ( l’indonésien )

    Oui la cause du crash est connue …ils volaient en IMC à 8000  » sous la MORA 13400″.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter