Congo Airways décolle enfin

air-journal_Congo Airways A320 flight

La nouvelle compagnie aérienne Congo Airways a prévu d’inaugurer ses opérations ce vendredi à Kinshasa, avec des vols vers Lubumbashi et Goma.

Interrogé le 8 octobre 2015 par Radio Okapi, le directeur général de la nouvelle compagnie nationale de République Démocratique du Congo Claude Kirongozi a confirmé le premier vol commercial ce vendredi de ses Airbus A320 à l’aéroport de Kinshasa-N’Djili. « Le premier vol va aller vers Lubumbashi et au retour, on fera une escale à Mbuji-Mayi, puis Mbuji-Mayi – Kinshasa. Tandis que l’autre avion fera le vol de Kinshasa – Goma. Et au retour, on fera une escale à Kisangani », a-t-il précisé, avant d’ajouter que le prix des billets d’avion ne sera annoncé que samedi. Le site internet de Congo Airways ne propose aucun détail sur les jours d’opération ou les horaires, tandis que Flightstat annonce un départ vers Kisangani ce 9 octobre à 8h15, et un autre à 14h20 vers Lubumbashi.

Des « sources officielles » avaient un temps annonce l’entrée en service de Congo Airways pour le 24 août, le premier A320 s’étant posé en RDC fin juillet ; le deuxième avion l’avait rejoint à Kinshasa le 26 septembre, après avoir été bloqué à Dublin par un contentieux financier (une société américaine réclamant à la RDC dix millions de dollars suite à un arbitrage de 2007 sur la saisie de deux concessions minières de diamant ; un tribunal irlandais leur avait donné tort). Les deux Airbus ont été acquis chez Alitalia pour environ 50 millions de dollars, le choix du crédit-bail plutôt que du leasing initialement envisagé étant « un gage de crédibilité » donné par la RDC et Congo Airways selon le Premier ministre Augustin Matata Ponyo.

Rappelons que le gouvernement de RDC et Air France-KLM avaient signé en août 2014 un accord pour le lancement de cette nouvelle compagnie aérienne nationale. Il s’agissait de succéder à LAC (Lignes Aériennes Congolaises), tombée en faillite en 2003, mais aussi de redorer le blason du transport aérien dans le pays dont toutes les compagnies sont sur liste noire européenne : depuis 2007, 65 crashes ont tué au moins 210 passagers et membres d’équipage en RDC. Le gouvernement local avait consulté plusieurs compagnies étrangères comme Brussels Airlines (déjà présente dans le pays via Korongo Airlines, qui a cessé ses activités début septembre), Kenya Airways, Ethiopian Airlines ou Turkish Airlines avant de se décider à signer avec le groupe franco-néerlandais.

Son organigramme est présenté comme suit : « le directeur général, Claude Kirongozi, est congolais, son adjoint Jérôme Maillet est un ancien d’Air France Consulting, société chargée de gérer le lancement de la compagnie, et le Belge Xavier Bruyndonckx a été nommé directeur des opérations ». Sa principale concurrente sera CAA (Compagnie Africaine d’Aviation).

http://www.air-journal.fr/2015-10-09-congo-airways-decolle-enfin-5151597.html

Commentaire(s)

  1. superyoda86
    Publié le 9 octobre 2015

    Attention, des crashs sont à prévoir en RDC ! 🙂 Si vous voulez vivre, fuyez ces compagnies ! Dirigeants corrompus jusqu’au cou, pilotes incompétents et mal formés, avions mal entretenus et rafistolés avec du fil de fer et des clous ! On verra si la présence d’AF va changer quelque chose ou non.

    • jb
      Publié le 9 octobre 2015

      Quelqu’un qui se permet d’écrire pareilles choses sur le net doit certainement avoir lui même des babouches mal entretenues et rafistolage avec du fil de fer et des clous

      • superyoda86
        Publié le 9 octobre 2015

        Rien de vous empêche d’aller essayer cette compagnie monsieur donneur de leçons ! Mais ne comptez pas sur moi pour pleurer sur votre sort lorsqu’on on annoncera que l’avion s’est écrasé ! Moi je préfère prendre des compagnies sûres et fiables, peut être ai-je tort et que je devrais jouer à la roulette russe avec ces compagnies de RDC ! ça serait plus fun !

      • Boeing 777-300ER - 9 octobre 2015 à 15 h 47 min
        Boeing 777-300ER
        Publié le 9 octobre 2015

        Je suis (pour une fois) d’accord avec Superyoda86. Les compagnies aériennes congolaises s’apparentent plus à des poubelles volantes qu’à de véritables compagnies aériennes. Sans compter les aéroports congolais où les hangars d’entretiens et les pistes sont aussi accessibles qu’un magasin H&M. Regarder le documentaire de Complément d’enquête datant de 2005 et vous comprendrez que cette nouvelle compagnie suivra le même destin que Sénégal Airlines et Camair-Co.

  2. Publié le 9 octobre 2015

    Korongo a cessé ses activités. Pourriez-vous rectifier l’article ?

  3. LSGG
    Publié le 9 octobre 2015

    La livrée est magnifique en tout cas

  4. Les Airbus A320 de CAA sont pas tout neuf mais suivent la maintenance chez Latecoere à Montepellier pour certains et les autres en Afrique du Sud.
    Les pilotes sont suivi à la Panam à Miami et je peux vous dire que de voler dans un environment comme le Congo demande des compétences et de l’expérience que beaucoup de pilotes en Europe n’ont pas.
    une grande partie de ses pilotes sont d’ailleurs appelé sous d’autres horizons car respectés pour leurs expériences (Air macau compte 5 pilotes Airbus ex-CAA, Emirates 3, etc.)
    Les seuls grands risques sont les infrastructures au sol + de navigation et la politique interne.
    Je ne suis pas pilote, mais dans la direction chez Etihad et j’ai parcouru l’Afrique centrale pour d’éventuels partenariat/rachat et les équipages CAA Airbus m’ont etonné.

  5. blablabla
    Publié le 9 octobre 2015

    1) A320 9Q-CLU. Date premier vol 12/12/2007 – 2) 9Q-CKD Date premier vol 05/02/2008.
    http://www.planepictures.net/netshow.php?id=1385227

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum