SAS Scandinavian Airlines s’envole vers Boston

air-journal_privatair 737 BBJ

La compagnie aérienne SAS Scandinavian Airlines lancera au printemps prochain une nouvelle liaison entre Copenhague et Boston, la première ligne directe entre la Scandinavie et le Massachussetts.

A partir du 29 mars 2016, la compagnie scandinave proposera un vol quotidien entre sa base à Copenhague et l’aéroport de Boston-Logan, opéré en Boeing BBJ737-700 de PrivatAir pouvant accueillir 20 passagers en classe Affaires et 66 en Economie. Les départs du Danemark sont programmés à 12h50 pour arriver à 15h20, les vols retour décollant à 17h30 pour atterrir le lendemain à 7h00. SAS Scandinavian Airlines sera sans concurrence pendant moins de deux mois, Norwegian Air Shuttle (Norwegian Long Haul) devant la rejoindre sur cet axe le 12 mai 2016. Boston est également desservi depuis l’Europe par Aer Lingus, Air France, Alitalia, British Airways, Iberia, Icelandair, Lufthansa, Swiss, Thomas Cook,Virgin Atlantic ou WOW Air – plus Eurowings à compter du 5 mai prochain (dans l’autre sens, American Airlines et Delta Air Lines relient également l’aéroport Logan au vieux continent).

La compagnie de Star Alliance proposera cette route toute l’année, les 500 rotations prévues l’année prochaine devant porter à 1,6 millions de sièges sur 6600 vols son offre entre la Scandinavie et les Etats-Unis. « Cela faisait longtemps que Boston était en haut de notre liste de lignes directes désirées », déclare le CEO du groupe SAS Rickard Gustafson dans un communiqué, « et comme il nous est très important d’offrir à nos voyageurs d’affaires des options de vol flexibles, cette route leur est en particulier destinée ».

SAS Scandinavian dessert déjà aux USA New York, Washington, Chicago et San Francisco, sans oublier les routes lancées cette année entre Stockholm et Los Angeles, et entre Copenhague ou Oslo et Miami.

 

http://www.air-journal.fr/2015-10-09-sas-scandinavian-airlines-senvole-vers-boston-5151578.html

Commentaire(s)

  1. Europe-USA en 737!!! Le pax va apprécier ! Le monde de l’aérien devient n’importe quoi!!

    • un plus de 3000 h de vol - 9 octobre 2015 à 9 h 43 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 9 octobre 2015

      86 personnes dans un 737 , au niveau pitch et confort de siège c’est sûrement mieux que 250 Pax en classe Eco dans le Boeing 777 de ton cher papa ……mon garçon!

    • Tu as oublié les 3 lettres BBJ (Boeing Business Jet), cela rend le voyage beaucoup plus agréable.
      La config de ce vol est en effet assez originale avec un ratio Business / Eco élevé.
      Boston s’y prête bien.

  2. 9 heures dans un 737 non merci

    • un plus de 3000 h de vol - 9 octobre 2015 à 9 h 45 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 9 octobre 2015

      En réalité moins de 8h ..si vous calculez bien.. c’est déjà une heure de gagnée….

    • Ouvrez vous l’esprit svp.
      La taille de l’avion n’affecte en rien le confort lors de long vol.
      Un avion d’affaire est petit et très confortable.
      un A380 full eco haute densité est pas confortable.
      Le BBJ 7373 de privatair est une merveille, j’ai volé plusieurs fois DXB-FRA en full business et ce fut parfait.
      Embraquement rapide (peu de pax), hotesse disponible, confort d’une vraie classe C, et débarquement + récupération des BAG rapide.
      AF le fait (ou faisait) entre CDG et PNR
      C’est vraiment entre le vol normal et le jet privée.
      Evidemment si vous devriez voyager en 737 de FR pendant 8h…

  3. blablabla
    Publié le 9 octobre 2015

    737€ Al/Rt,
    Durée 8h30 à l’aller et 7h30 au retour.
    Personnellement, je préfère voyager dans 737 avec 86 pax que dans 777 de 300 pax.

    • The Joke
      Publié le 9 octobre 2015

      Il y a quand même un point sur lequel un gros avion est toujours plus confortable qu’un petit, indépendamment de leurs aménagements intérieurs et du confort des sièges: de la même manière qu’une barque est secouée par des toutes petites vagues là où un paquebot ne bouge pas d’un poil et où les vagues doivent être bien plus grosses pour le remuer, un petit avion sera sensible à des turbulences d’un niveau bien inférieur à celui qui fait bouger un gros…donc en résumé, on risque un vol moins globalement confortable Dan s un petit avion, alors que dans les mêmes conditions météo un gros ne bougera pas…et je ne parle là que des petites turbulences non dangereuses qui empoisonnent le vol sans autre risque!

  4. Boeing 777-300ER - 9 octobre 2015 à 15 h 55 min
    Boeing 777-300ER
    Publié le 9 octobre 2015

    J’ignorais qu’il y avait beaucoup de pax haute contribution entre le Danemark et Boston. Autant je peux comprendre qu’on puisse placer des Boeing 737BBJ entre (jadis) Stavanger et Houston, deux grosses plateformes pétrolières mais là…
    Est-ce mon inculture qui est en cause ?

    • Il n’y a jamais que 20 sièges en business, les 66 autres sont en éco, donc pas forcément un vol axé uniquement sur la haute contribution, mais l’utilisation d’un avion particulièrement économique sur un marché de niche à certaine valeur ajoutée.

      D’ordre général, le revenu unitaire sur Boston est un des meilleurs sur la côte est des Etats Unis sans pour autant que les volumes passagers soient de la taille de ceux de New York par exemple, d’où la décision de SAS Scandinavian de saisir l’opportunité de rentrer sur un marché qui n’est pas taillé pour ses A330/A340 dont la capacité globale est 3x supérieure.

      Ce genre d’opération, à défaut de stimuler un marché, le défriche, et, par la suite, la compagnie en question le passe sur une plus grosse machine, ou l’abandonne, en s’évitant d’avoir perdu trop de plumes dans l’aventure si la 2ème solution est retenue.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum