Vueling : 300.000 passagers à Bordeaux depuis 2011

air-journal_Vueling Bordeaux

La compagnie aérienne low cost Vueling a célébré hier son 300 millième passager sur la liaison reliant l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à Barcelone.

Implantée à Bordeaux depuis l’été 2011, la spécialiste espagnole du vol pas cher a franchi le 8 octobre 2015 un nouveau cap, avec l’accueil de ce passager numéro 300 000 sur un vol à destination de sa base de Barcelone-El Prat. L’heureuse gagnante, Virginie Pozoga, retraitée bordelaise, déclare dans un communiqué de Vueling : « Je suis ravie car je voyage très souvent avec la compagnie Vueling, le personnel y est toujours charmant ! Je visite régulièrement mes enfants qui habitent Barcelone et, étant d’origine Polonaise, je fais au moins 2 allers-retours par an à Cracovie avec Vueling. C’est la compagnie idéale ! »

Vueling propose entre Barcelone et Bordeaux plus de 36 000 sièges pendant la saison automne-hiver 2015-2016, soit 24% de plus que l’an dernier. Via son hub catalan, les Bordelais accèdent « à des tarifs particulièrement compétitifs » à l’ensemble des destinations couvertes par la compagnie, soit près de 140 combinaisons possibles. « Nous sommes très heureux d’offrir aux Bordelais et aux habitants de la région l’opportunité de s’envoler vers davantage de destinations à travers l’Europe et l’Afrique, avec des vols directs ou en correspondance via notre hub de Barcelone », déclare Linda Moreira, directrice France et Afrique de Vueling. Les billets sont proposés à partir de 39,99€ l’aller simple.

La low cost est née en juillet 2004, avec une flotte de quatre Airbus A320, 4 routes et l’objectif d’offrir au client un excellent service à des prix très compétitifs. Onze ans plus tard, Vueling propose 57 routes à partir de 12 aéroports en France et est devenue la première compagnie aérienne en termes de passagers transportés entre la France et l’Espagne.

La compagnie, désormais filiale du groupe IAG (British Airways et Iberia) a aujourd´hui un réseau de plus de 365 routes dans 155 villes d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique, opérées par une flotte de plus de 100 avions. Avec 23 bases opérationnelles et deux hubs – Barcelone El-Prat et Rome Fiumicino, elle a transporté plus de 95 millions de passagers. Vueling est également aujourd´hui la première compagnie low cost européenne à proposer des vols d´autres compagnies directement à travers ses canaux de ventes, afin d´offrir à ses passagers une plus grande offre de vols vers les principales villes d´Europe et un service complet. Vueling a ainsi passé des accords de partage de codes avec nombreuses compagnies traditionnelles comme American Airlines, Qatar Airlines, et bien sûr les membres d’IAG.

air-journal_Vueling_A320_take_off

 

http://www.air-journal.fr/2015-10-09-vueling-300-000-passagers-a-bordeaux-depuis-2011-5151606.html

Commentaire(s)

  1. Tellement occupé à célébrer le 300 000ème passager que sur ce même vol 7 personnes et moi même n’avons pas nos bagages 24h après l’arrivée.. Sans nouvelles depuis.. Merci Vueling

  2. Alors estimez vous heureux parce qu’avec d’autres compagnies, dites Majors, il me fallait souvent plus de 24h00 pour avoir la livraison de mes bagages. …Il est vrai, à domicile (en france) ou à l’hôtel (à l’etranger).

  3. Les adeptes du Complot Catalan vont-ils nous faire croire que c’est Valls qui a demandé à Juppé d’ouvrir en grand les bras à Vueling (et à Volotea dont Juppé a inauguré la base en 2013)?
    Ou simplement que ces Cies (ainsi que EZY) profitent largement d’une brèche laissée béante par une erreur de stratégie du groupe AF (et surtout de ses syndicats: il existait une belle place pour Transavia mais le SNPL a mis un point d’honneur à saboter toute expansion de cette dernière!).

    • Rm

      Tout à fait d’accord avec vous.
      Quel gachie, tout ces aéroports des grandes villes de Province (Toulouse, Lyon, Bordeaux, Marseille) totalement laissés à l’abandon par AF, qui les méprisait (y’a qu’à voir les commentaires de Flo sur ce site pour se faire une idée de l’état d’ésprit : nous Paris les meilleurs vous Province les bof : j’exagère à peine)
      En tout cas longue vie à ces compagnies (Easyjet, Volotéa, Vueling…) en espérant plein de nouvelles ouvertures de ligne, ces compagnies qui ont compris que 82 % de la population française vivaient en dehors de la région parisienne.
      C’était pas très compliqué à comprendre certe mais AF ne l’a définitivement pas compris.

      • PE

        Air France est une compagnie organisée en hub : le principe est d’acheminer tous ses passagers vers la plaque tournante (en l’occurrence, Paris-CDG) pour qu’ils puissent effectuer des correspondances rapides vers les quatre coins de l’Europe et du monde. Et, en dépit de tous les commentaires désobligeants (provenant sûrement de personnes ne voyageant jamais avec Air France), Air France est particulièrement performante sur ce sujet : elle offre de très nombreuses correspondances en un temps très court (moins de deux heures, et souvent même moins d’une heure, voire 40 minutes !!), ses avions sont plutôt ponctuels, les bagages égarés sont rares, la qualité du service constante… Certes, le fonctionnement en hub implique des coûts plus élevés que le point à point, ce qui se traduit naturellement par des billets plus chers, mais il présente l’avantage énorme de proposer un choix d’horaires bien plus large. Vueling et ses deux vols par semaine l’été, c’est bien pour le touriste qui veut aller passer une semaine à Barcelone ou pour l’étudiant qui y part six mois car aucun des deux n’a d’exigence horaire ; en revanche, pour l’homme d’affaires (mais pas que !!) qui a beaucoup moins de souplesse, Air France et ses vols en correspondance feront l’affaire.

        En ce qui concerne le point à point, le groupe Air France possède deux marques dédiées pour ce segment : d’une part, HOP! Air France, qui opère avec succès et souplesse (très peu de compagnies proposent comme HOP! une heure limite d’enregistrement 20 minutes avant le départ du vol ou font preuve d’autant de souplesse sur les bagages cabine – je suis déjà passé plusieurs fois sur la Navette avec trois fois plus de bagages cabine qu’autorisé et n’ai jamais eu de problème) de nombreuses liaisons domestiques (la France est, rappelons-le, le premier marché aérien domestique européen) et européennes (type BOD-FCO); d’autre part, Transavia. C’était effectivement cette dernière marque qui était vouée à concurrencer les autres Easy Jet, Ryanair, Volotea et Vueling (même si ces deux dernières sont nettement moins menaçantes) sur les vols loisirs au départ des aéroports de province (NCE, MRS, TLS, BOD, LYS, SXB, LIL, NTE), mais le SNPL en a décidé autrement… Quel dommage, c’est se qui s’appelle se tirer une balle dans le pied !!

        Mais, par pitié, arrêtez de dire qu’AF est une compagnie de Parisiens : elle est organisée en hub, c’est tout !! Dit-on de BA que c’est une compagnie de Londoniens ? D’Emirates, de Dubaïotes ? De Qatar Airways, des habitants de Doha ? D’Iberia, des Madrilènes ?

        • Airbid

          ..et comme elle n’a qu’un Hub Parisien ( on ne peut pas parler de Hub àLyon), le raccourci est évident et réel! N’oubliez pas que LH , BA , IB, Brussels et KLM font de même et que pour certaines villes on n’est pas obligé de passer par Paris. on a de très bonnes correspondances à Munich et à Francfort sans parler de Heathrow.

  4. Rm

    j’entends ce que vous dites mais force est de constater que ça ne marche pas.
    Non mais franchement seriez vous prêt pour aller à Berlin au départ de Paris de passer par Toulouse, non et bien nous non plus. Vous comprendrez qu’un lyonnais n’a pas envi de passer par Paris pour aller à Barcelone.
    Je suis tout à fait conscient de l’utilité du hub pour les longs courriers (et encore pas tous) mais pour tout le moyen courrier AF aurait pu développer une offre au départ des Provinces.

    • Je ne suis pas parisien mais bel et bien Bordelais, et je ne vois aucun inconvénient à passer par Paris pour aller aussi bien en Allemagne, qu’au RU, en Italie, au Danemark, en Pologne, en Grèce, en Autriche, et j’en passe… Pour le Portugal et l’Espagne, cela peut sembler moins intuitif mais en l’absence de liaisons directes fréquentes, si j’ai d’importantes contraintes au niveau des horaires, et bien oui je passerai par Paris (ou par Madrid avec Iberia, c’est selon) : mieux vaut faire une correspondance dans un hub et perdre quelques heures qu’attendre deux jours un vol direct et rater son rendez-vous !! Les Hubs sont indiscutablement la seule solution pour le long courrier (même les low Cost LC Eurowings ou Air Asia X fonctionnent en hub) et une excellente option sur le moyen courrier. Il n’y a que sur le trafic domestique que ce modèle marche moins bien et heureusement, HOP! avec ses nombreuses liaisons directes intra métropolitaines avec des petits/moyens modules (CRJ, E70, A32s) est là pour ça !!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter