Fastjet décolle au Zimbabwe

air-journal_fastjet hotesses

La compagnie aérienne low cost Fastjet a reçu son certificat d’opérateur et peut désormais lancer les opérations de sa filiale au Zimbabwe, la première liaison devant relier d’ici la fin du mois Harare à Victoria Falls.

Deuxième compagnie du cantinent africain à porter le nom de Fastjet après celle basée en Tanzanie, Fastjet Zimbabwe a annoncé le 7 octobre 2015 avoir obtenu son AOC (certificat d’opérateur aérien), qui lui permet d’opérer des vols intérieurs et internationaux au départ de l’aéroport de Harare. A partir du 28 octobre 2015, elle proposera trois vols par semaine entre cette base et Victoria Falls, opérés en Airbus A319 de 144 places (deux avions prévus dans sa flotte). Les départs de la capitale sont programmés mercredi, vendredi et dimanche à 14h00 (arrivée 16h00), les vols retour quittant l’aéroport proche des chutes Victoria à 16h30 (arrivée 17h30). Fastjet Zimbabwe est en concurrence avec Air Zimbabwe sur cet axe ; rappelons que sa maison-mère se pose à Harare en provenance de sa base de Dar es Salaam.

Le CEO de Fastjet Ed Winter a déclaré qu’ajouter « une deuxième compagnie FastJet au réseau est une étape incroyablement importante pour notre objectif de devenir la low cost panafricaine la plus couronnée de succès ». Une troisième filiale est en préparation à Lusaka en Zambie, qui disposera également de deux A319. Classée meilleure low cost africaine derrière Mango et Kulula en 2015 par Skytrax, la compagnie créée par le fondateur d’easyJet Sir Stelios Haji-Ioannou a pour objectif d’opérer d’ici 2018 une flotte de 34 avions sur un réseau de 40 destinations sur le continent africain.

En Tanzanie, FastJet a dévoilé les chiffre de trafic pour le mois dernier : 76.595 passagers, en hausse de 33% par rapport à septembre 2014, avec un coefficient d’occupation de 64% (-10 points, en raison de l’arrivée d’un quatrième avion et d’une augmentation des capacités de 15% par rapport à aout). Elle propose désormais un vol quotidien entre Dar es Salaam et Johannesburg, cinq vers Mwanza, quatre vers Kilimandjaro, et depuis ce dernier aéroport des rotations quotidiennes vers Mwanza, Lusaka et Harare. Rappelons qu’elle se pose aussi à Entebbe (Ouganda) et Lilongwe (Malawi). Sur les douze derniers mois, elle a accueilli 777.325 passagers (+52%).

http://www.air-journal.fr/2015-10-12-fastjet-decolle-au-zimbabwe-5151773.html

Commentaire(s)

  1. Voilà une compagnie africaine qui peut envisager un développement dans l océan Indien (Port Louis, Réunion, Victoria). Pourquoi pas des longs courriers aussi?

    • Le long courrier n’est pas son objectif du tout !!!! Son coeur de métier et focus business se situe sur les liaisons intra-afrique car le développement est et le marche a prendre est la. Le potentiel est très gros et, j’approuve leurs cible car pourquoi aller se frotter sur les long courriers alors que la marche intra-afrique est en plein développement

  2. C’est l’Ex patron d’Easy Jet, il se balance des longs courriers, ce n’est pas son marché ni « coeur de cible »..

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter