Vols à Roissy : amendes et sursis pour 17 bagagistes

aj_aeroport_bagages

Les sanctions, plutôt clémentes, sont tombées pour 17 bagagistes jugés depuis mercredi pour des vols à Roissy Charles de Gaulle : de deux semaines à deux mois de prison avec sursis ainsi que des amendes allant de 400 à 2000 euros.

Dix-huit bagagistes comparaissaient au tribunal de Bobigny cette semaine pour des vols de smartphones, ordinateurs portables, parfums, montres et vêtements de luxe, argent liquide… pris à l’intérieur de bagages de passagers de Roissy CDG entre 2008 et 2011. Employés par la société Europe   Roissy (EHR), les bagagistes, âgés de 29 à 46 ans, étaient notamment chargés du chargement et déchargement des bagages de la compagnie Air France. 176 000 euros de biens, correspondant à 3 600 larcins selon Air France, auraient été dérobés sur cette période. Air France et EHR s’étaient constituées parties civiles.

La plupart d’entre eux ont reconnu les faits, expliquant à la barre qu’ils se cachaient dans les soutes d’avion derrière des murs de bagages pour en ouvrir d’autres à l’aide de mousquetons d’alpiniste ou même d’un simple stylo parfois pour forcer la fermeture éclair. Le système semblait ancré dans les mentalités vol comme l’ a expliqué un prévenu à la barre, propos repris dans le Parisien. « Dans cette boîte-là, ça faisait longtemps que ça se faisait et que ça se savait. On voit personne se faire attraper, donc c’est tentant. Je n’avais jamais volé avant ».

La sentence de 15 jours à deux mois de prison avec sursis et des amendes de 400 à 2 000 euros, s’avère clémente. « C’est un véritable soulagement : les juges ont tenu compte de la personnalité de ces hommes, insérés et pères de famille », a expliqué Malika Larbi, avocate de l’un des employés d’EHR, qui encouraient jusqu’à sept ans de réclusion. Les condamnés devront se trouver un autre métier puisque le Tribunal leur a interdit d’exercer leur ancienne profession.

Rappelons aussi que quatre bagagistes de l’autre aéroport parisien d’Orly, avaient été condamnés en mai 2015 par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) à des peines de prison ferme allant de 6 à 9 mois, pour avoir dérober des objets de valeur dans les bagages des passagers directement dans la soute de l’avion. Les compagnies Corsair International, Norwegian Air Shuttle et Vueling étaient alors parties civiles.

http://www.air-journal.fr/2015-10-24-vols-a-roissy-amendes-et-sursis-pour-17-bagagistes-5152450.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Peines d’une apparente grande clémence, aggravée par la casserole incandescente que ces messieurs vont longtemps traîner derrière eux à Pôlemploi.

  2. Du sursis et des amendes ?? Bravo.

  3. Les envoyer en prison ne servirait qu’à en faire des criminels endurcis, puisque, n’ayant plus de job à leur sortie (ils perdent leur badge à titre definitif), ils n’auraient que des braqueurs endurcis pour leur proposer un (mauvais) coup à la sortie.
    Par-contre, c’est surtout au porte-monnaie qu’il faut les attaquer, en plus de travaux d’intérêt général avec bracelet électronique. Et leur faire rembourser intégralement les 176K€ Quite à ce qu’ils en aient pour le reste de leur vie à payer!

  4. On va dire que c’etait les plus mauvais ceux là puisqu’ils se sont fait prendre! Des bagagistes qui visitent les bagages, ça existe depuis longtemps et ce n’est pas près de s’arreter, qq soit la société de handling ou même l’aeroport…

    Soit dit en passant, bcp de pax ne sont pas malins à mettre en soute iphone,Ipad, ordinateurs, bijouterie de valeur ou même argent liquide…

    • Pet

      Pas malins ? Complètement idiots, oui !

    • Je n’excuse en aucune manière ces actes mais ce qui me fait le plus peur ce sont ces mêmes personnes qui ont un total accès aux soutes pour éventuellement y poser une bombe, ni vu ni connu… J’espère me tromper toutefois!

      • vodka.martini.shaker - 24 octobre 2015 à 17 h 54 min
        vodka.martini.shaker

        Non non tu ne te trompes pas. Les compagnies payent des fortunes afin de s’assurer les services de sociétés de sûreté qui sont totalement incapable…c’est assez effrayant d’ailleurs mais bon, il faut bien rassurer un minimum le peuple.

      • The Joke

        Ne confondez pas tout et n’extrapolez pas en inversant le processus de controle:
        Ces gens volaient dans les valises en soute et leur challenge est de sortir les objets de la zone protegee…
        Pour déposer quelque chose dans une soute il faut d’abord pouvoir la rentrer dans le périmètre survelle: les contrôles se font dans ce sens là….ce qui rend la sortie des objets bien plus facile que leur entrée…..
        Cela bien sûr ne veut pas dire que l’étanchéité à l’entrée soit toujours et partout parfaite….le jeu du gendarme et du voleur existe depuis l’éternité …et à sans doute encore de beaux jours devant lui!!!

  5. vodka.martini.shaker - 24 octobre 2015 à 16 h 51 min
    vodka.martini.shaker

    « Insérés et pères de famille »…bel exemple pour les enfants…cette société part en vrille.

    • The Joke

      Arrêtez aussi vos généralisations sans queue ni tete: comme je le disais plus haut,le jeu du gendarme et du voleur est partie intégrante de la société ( de toutes les sociétés!) depuis…la creation sans doute de la première société….rien de nouveau sur la planète donc….

  6. The joke tes paroles sont très sages!
    Ça a existé
    Ça existe
    Ça existera !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum