Air Cocaïne: les deux pilotes sont en France

air-journal_Air Cocaine pilotes

Les deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison en République dominicaine, après la découverte de 680 kilos de cocaïne à bord de leur Falcon 50, se sont échappés et sont rentrés en France samedi.

Reconnus coupables de trafic de drogue et condamnés par le tribunal de Saint-Domingue en aout 2015, le pilote Pascal Fauret et son copilote Bruno Odos sont revenus en France « ce weekend » selon leur avocat, selon qui ils ont immédiatement signalé leur arrivée à la juge en charge de l’instruction à Marseille. Me Jean Reinhart n’a pas fourni de détail sur la façon dont les deux hommes ont quitté la République Dominicaine, des rumeurs parlant de complicité d’anciens soldats (les pilotes avaient été dans l’Aéronavale) voire d’agents secrets. Pascal Fauret et Nicolas Odos « sont en France non pas pour fuir la justice mais pour chercher la justice », explique l’avocat, ils ont simplement « quitté le territoire d’un pays dont la justice n’existe pas ». Ils ont toujours clamé leur innocence, niant avoir eu connaissance de la nature de la cargaison de ce vol commercial ; le syndicat de pilotes SNPL France ALPA avait d’ailleurs fait campagne pour leur compte, allant jusqu’à organiser un boycott des vols vers la République Dominicaine.

Les deux pilotes avaient été interpellés en même temps que le passager Nicolas Pisapia et l’homme d’affaires Alain Castany sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana en mars 2013, après que les autorités du pays ont retrouvé 26 valises pleines de drogue à l’intérieur du Falcon 50. Tous avaient été condamnés à 20 ans de réclusion, mais avaient été laissés libres en attendant un nouveau procès, avec interdiction de quitter le territoire ; ils avaient passé 15 mois en détention préventive auparavant. Quatre Dominicains avaient également été condamnés à des peines entre cinq et dix ans de prison.

Reste à savoir quel sort sera réservé par les autorités aux deux Français restés sur place : Nicolas Pisapia est « catastrophé » par la nouvelle de l’exfiltration de deux pilotes qui va « lui nuire plus que tout ce qui s’est passé jusqu’à maintenant », a déclaré son père. Une nouvelle incarcération est en effet probable.

http://www.air-journal.fr/2015-10-27-air-cocaine-les-deux-pilotes-sont-en-france-5152580.html

Commentaire(s)

  1. Bonne nouvelle pour les 2 rentres en France, par contre les 2 autres français restes sur place ont du souci a se faire……

  2. Tim

    Leur procès était vraiment un simulacre.

    • Serpico

      Vous êtes juriste ? Avez accès au dossier ? comment croire sauf à être stupide qu’un avion décollant de nuit de punta cana, avec 23 valises pourries à son bord, un faux pilote en uniforme en passager !!! Pour se poser à St tropez ne puisse avec un peu de perspicacité éveiller les soupçons de l’équipage…!!!!! soit ils sont stupides, soit complices. La ligne défense sur la responsabilité du contrôle des bagages est un subterfuge juridique dans ce cas, ils pouvaient soit refuser le vol, soit demander un contrôle aux autorités locales.

  3. czl

    Que l’opération d’exfiltration soit privée ou étatique, elle est illégale au vu du droit international

  4. Vincent

    Excellente nouvelle pour ces deux innocents, qui auront payé bien cher ce complot dominicain.

  5. Mon cousin est incarcéré aux baumetes pour un petit trafic de rien du tout, 10kg de résine, je serai ravi de connaître les membres de leur équipe, savoir s’ils peuvent l’aider.
    PLus sérieusement, coupable ou pas, que dirait la France si des Marocains, ou autre nationalité, exfiltré des « pensionnaires » au titre d’une justice soit disant incompétente? On les laisserait rentrer chez eux sans la moindre revendication?
    Je ne suis pas sur que leur (joli) coup puisse les arranger… A moins qu’on ne nous dise pas tout (sans carricaturer Roumanof)et que cette opération (d’exfiltration et de trafic) ne soit appuyée par notre chere haute sphère…

  6. un plus de 3000 h de vol - 27 octobre 2015 à 10 h 35 min
    un plus de 3000 h de vol

    Cocaïne , Barbouzes, service secret et exfiltration ….Les anciens militaires amis de ces anciens pilotes de chasse ont pris les choses en main !Mais il est difficile de croire que l’Etat Français au plus haut niveau n’était pas au courant …..Et la au moins , a contrario du cas des faux époux « Thurange » en Nouvelle Zélande , pour avoir saboté le bateau de Greenpeace à Auckland , il n’y a pas de mort…. Eux aussi coulent des jours tranquilles en France après avoir été condamné en Nouvelle Zélande ….
    Dommage pour les commanditaires …ou les intermédiaires toujours sur placeen République Dominicaine , du Chargement de Cocaïne …ils risquent de payer le prix fort!!

  7. Probablement qu ils ont été exfiltrés par la Dgse,et tant mieux car il n y avait pas de justice possible en Rp Dominicaine.
    Pour ceux qui reste ,ils sont a priori les propriétaires de la drogue retrouvée, moins d état de compassion pour des présumés ordure.

  8. Ca ne rappelle pas une affaire Greenpeace en Nouvelle Zelande ca?
    Bien sombres nos politiques!!!

  9. Et oui ce sot des anciens pilotes de l’aéronavale! Donc des amis commando marines et des anciens des services secret ont organiser cette mission privée ! Les ont ex-filtrer en bateau jusqu’au Antilles française et de la un vol sur Paris!
    Avec de faux papier évidament !

    Ils ont bien fait de les faires rentrée !
    On ne peut faire confiance a une justice autre que française

  10. Pharyde

    I’m in love with the CoCo !

  11. Honteux ! Je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Serpico. Je n’ai pas eu accès au dossier mais vu les éléments parus dans la presse, ils nous prennent pour des c*ns depuis le début. Et nous faire pleurer parce que leurs conditions de détentions ne sont pas aux standards européens c’est tout simplement minable. S’ils ne voulaient pas aller en prison, il ne fallait pas jouer…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum