Hop ! Air France reçoit un nouvel ATR 72-600 basé à Toulouse

air-journal_HOP 72-600 Toulouse

Hop!, la filiale régionale d’Air France, a intégré un nouvel ATR 72-600, mis en service au départ de Toulouse et opérant les lignes de Toulouse-Marseille et Toulouse-Nice.

Cet appareil de 72 sièges, immatriculé F-HOPL, intègre la flotte de HOP! aux côtés des trois précédents ATR 72-600 livrés cette année et immatriculés F-HOPY (desservant Paris-Quimper), F-HOPX (Paris-Lorient) et F-HOPZ (Paris-Clermont Ferrand, Strasbourg et Mulhouse). Le 5ème et dernier appareil (HOP-N) sera livré dans les prochains jours au centre de production ATR, basé à Toulouse. Ces cinq appareils remplacent progressivement les ATR 72-500, rajeunissant la moyenne d’âge de la flotte d’ATR 72 de la compagnie de 15 à 8 ans.

HOP! Air France a fait le choix de proposer à sa clientèle des ATR sur ses lignes intérieures. Cet avion régional de type turbopropulseur est le plus économique avec une consommation de carburant la plus faible du secteur, dans sa catégorie. Comparé à des avions à réaction de taille équivalente, il consomme jusqu’à 50 % de moins de carburant et rejette jusqu’à 50 % de CO2 en moins.

La flotte HOP! Air France compte à ce jour 24 ATR ce qui en fait la 3ème compagnie aérienne mondiale et la 1ère en Europe à exploiter ce type d’appareil.

« Nous sommes ravis de célébrer l’arrivée de l’ATR 72-600 qui sera dédié à l’exploitation au départ de Toulouse, déclare dans un communiqué du 30 octobre Lionel Guérin,  Directeur Général Délégué HOP! Air France. Cet avion répond parfaitement aux besoins du transport régional : il est moderne, fiable, économique,  écologiquement responsable et parfaitement adapté pour les trajets court-courrier. Grâce à cet outil d’aménagement du territoire, nous rendons le transport aérien accessible et compétitif, face à d’autres modes de transport. L’ATR s’inscrit parfaitement dans la démarche de HOP!, qui place la satisfaction des besoins de mobilité de ses clients au cœur de ses préoccupations ».

« Nous sommes heureux d’accompagner HOP! dans la modernisation de sa flotte et de son offre de service, et de leur proposer un appareil qui est la référence mondiale en termes de confort, de fiabilité technique et de performance écologique, a ajouté Patrick de Castelbajac, Président Executif d’ATR. Nous avons livré plus de 1200 appareils à travers le monde, et  cet appareil est le tout premier ATR basé dans la ville où il a été assemblé ».

Programme Hiver 2015/16 – HOP! Air France au départ de Toulouse

• 25 vols quotidiens pour Paris-Orly (11 vols le samedi et 18 le dimanche) et 6 vols pour Paris-Charles de Gaulle

• 5 vols quotidiens pour Lyon (2 vols le samedi et 3 le dimanche)

• 4 vols quotidiens pour Nantes (2 vols le dimanche)

• 3 vols quotidiens pour Nice, Lille et Rennes (1 vol le samedi et 2 le dimanche)

• 3 vols quotidiens pour Marseille (1 vol le dimanche)

• 2 vols quotidiens pour Strasbourg (1 vol le samedi et le dimanche)

http://www.air-journal.fr/2015-10-31-hop-air-france-recoit-un-nouvel-atr-72-600-base-a-toulouse-5152852.html

Commentaire(s)

  1. HOP n’est pas le premier opérateur d’ATR 600 en Europe: Flybe l’a devancée de plusieurs mois…
    J’ai un gros doute sur le fait qu’elle soit sur le podium mondial du nombre d’ATR supportés. Les Brésiliens et un opérateur Européen (ASL?) la devancerait.

  2. Juste une question. Avec 25 vols quotidiens toulouse – orly, pourquoi AF/HOP ne mets-elle pas en place un 330 régional?(ou autre avion de plus grosse capacité)?
    La flexibilité resterait la même.. (un avion tous les 20 min le matin).

    Une étude a-t-elle été faite? Est-ce trop risqué ? pas rentable?

  3. F-HOPL a intégré la flotte Hop! à la fin du mois de septembre. La fraîcheur de cette info laisse à désirer !

  4. pol

    Exact! Mais il ne volait pas sur Toulouse!!! La pertinence de cette article est donc bien d’actualité….

  5. juju

    ?? c’est quoi un marché mature ?
    juste un petit rappel : Air Inter proposait des fréquences rapprochées avec des A300 et en plus , Air Inter arrivait à les rentabilisés !!!! et pas que sur Toulouse/Paris ….et si Air Inter a été détruite , demandez-vous pourquoi et par qui ? avant de me proposer des théories d’énarques …
    oui je suis un ancien d’Air Inter .

    • Pharyde

      Sauf qu’Air Inter avait le monopole sur cette liaison et tout ce qui veulent faire Paris-Toulouse étaient obligés de prendre cette compagnie. Maintenant, EasyJet est au coude à coude avec Air France sur cette ligne et sur cette ligne remplie par les hommes et femmes d’affaires, les fréquences sont privilégiées par rapport à la capacité. C’est pour cette raison que British Airways ne déploie pas d’A380 entre Londres et New York contrairement à Air France et Lufthansa afin de privilégier la fréquence et apporter un maximum de flexibilité horaire aux hommes d’affaires.

    • Vincent

      « oui je suis un ancien d’Air Inter »

      Encore un privilégié à la retraite dorée.

      Pendant ce temps là, le français moyen ayant travaillé comme un dingue toute sa vie dans le privé a une retraite de misère.

  6. jtb

    juste une précision …:

    il n y a que les ex IT qui croient encore qu ils étaient rentables lors qu ils ont été phagocytés par AF
    si c était vrai au début cela ne L était plus à partir de 1996

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum