Grèves PNC: non chez Transavia, peut-être chez Lufthansa

air-journal_Transavia 737-800 livraison

Le préavis de grève d’un syndicat d’hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne low cost Transavia France a été suspendu. Les PNC de Lufthansa devraient eux arrêter le travail dès vendredi pour une semaine si la compagnie continue entre autres à donner de nouvelles routes à sa filiale low cost long-courrier Eurowings.

En France, le syndicat minoritaire SNPNC-FO a annoncé hier avoir suspendu son mouvement de grève à Transavia France, prévu les 7 et 8 novembre 2015, prenant « acte de la décision du syndicat majoritaire qui s’est finalement rétracté et a indiqué ce jour qu’il ne signerait pas l’accord de contribution à l’amélioration des performances économiques de Transavia France ». Grâce à l’action « du SNPNC et des nombreux salariés qui se sont mobilisés pour s’opposer au projet de baisse de rémunération », explique le syndicat dans un communiqué, la Direction de la filiale d’Air France « est pour l’instant dans l’incapacité d’appliquer son accord », même si « rien n’indique qu’elle abandonne définitivement ce projet ». Dans ce contexte, le SNPNC active la clause de veille sociale pour les vingt et un jours qui viennent ; à l’issue de ce délai, le syndicat « n’exclue pas de déposer un nouveau préavis si la Direction maintient ses exigences démesurées ».

Si les choses semblent se calmer en France, ce n’est pas le cas de l’autre côté du Rhin. Lufthansa est attaquée par le principal syndicat de PNC, UFO, suite à l’échec des négociations sur les retraites. Le syndicat a déposé un préavis de grève du 6 au 13 novembre, à partir de vendredi prochain donc; la menace sera menée à bien si Lufthansa n’améliore pas ses propositions d’ici jeudi après-midi. UFO tente soigneusement de séparer le problème des retraites de celui de la low cost long-courrier Eurowings, qui vient de lancer ses opérations au départ de l’aéroport de Cologne-Bonn et qui annonce de nouvelles destinations. Au détriment de la compagnie nationale, fulminent les syndicats et en particulier ceux de pilotes qui ont mené plusieurs grèves jusqu’à ce qu’un tribunal les interdise. Le directeur des opérations low cost chez Lufthansa Karl Ulrich Garnadt « ne comprend pas comment UFO peut appeler à la grève alors que les offres de la direction améliorent les salaires et la sécurité de l’emploi », déclarait-il hier lors d’une conférence de presse, tout en annonçant que des « partenariats » non précisés pourraient être liés par Eurowings dans le futur. Il a précisé que la première route long-courrier inaugurée hier, vers Varadero à Cuba, avait enregistré des réservations meilleures que prévues : 85% des places disponibles en novembre sont déjà vendues.

Air-journal_pilote-equipage_Lufthansa

http://www.air-journal.fr/2015-11-03-greves-pnc-non-chez-transavia-peut-etre-chez-lufthansa-5152961.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300ER

    Les syndicats allemands ont raison. Même si le métier de pilote offre un salaire confortable, le métier est difficile surtout sur les long courriers avec le décalage horaire. La retraite est paradoxale car les besoins augmentent pour se soigner (surtout que les pilotes prennent leur retraite dans un sale état) mais la rémunération baisse. En rabotant encore sur les retraites, la vie sera trop chère pour les pilotes retraités et seront obligés de passer leur retraite dans un pays étranger comme le font déjà certains au Maroc, en Grèce ou au Portugal…

    • Koalactus

      Vous niveau conneries vous êtes fort. Quand on gagne 10000/15000€ par mois, puis autour de 7000€ la retraite venue, on n’a pas de problèmes d’argent. Point. Arrêtons de plaindre ces pilotes qui ont un métier magnifique et qui arrivent à se plaindre quoi qu’il arrive…
      De plus je vous comprends, passer de 7000€ à 6500€ de retraite, c’est la paupérisation inévitable des anciens pilotes, le déplacement de milliers d’ex-pilotes vers des lieux où la vie est moins chère et la fin du monde.
      Mes grands parents gagnent une retraite égale au smic et je vous assure qu’ils vivent en France et ne sont pas malheureux
      Bref fermez la

  2. Nico777

    Le personnel LH a raison de faire greve. AF aurait faire exactement pareil avec TO europe, supprimer des lignes AF pour TO. Déjà que ça se passe un peu comme ça aujourd’hui alors si ce projet était passé le personnel AF pouvait dégager très vite. On se battra contre ce capitalisme dans la compagnie, assez de la détruire à petit feu pour engraisser les gros plein de fric !!

  3. FL

    BA et LH ont des gouvernements qui « accueillent » des réfugiés pour les « petits boulots » dans…L’aerien….AF sera donc la première des trois à être… racheté…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter