Eruption volcanique : des milliers de touristes bloqués à Bali

air-journal bali_aeroport denpasar

L’éruption en Indonésie du volcan Rinjani a entrainé mardi la fermeture des aéroports de Bali et de Lombok, laissant en plan des milliers de touristes. La présence d’un nuage de cendres a conduit les autorités à maintenir cette fermeture jusqu’à jeudi matin au plus tôt.

Plus de cent vols ont été annulés ce mercredi 4 novembre 2015 à l’aéroport de Denpasar-Ngurah Rai, dont 59 internationaux, en raison de vents qui poussent le nuage de cendres vers Bali depuis l’île voisine de Lombok, où le Mont Rinjani est entré en éruption hier matin. L’aéroport de Denpasar avait été fermé dès hier soir, après des dizaines d’annulations et de retards pendant toute l’après-midi. Sa réouverture dépendra des instructions données par le Centre d’observation des cendres volcaniques situé à Darwin.

Les compagnies aériennes Garuda Indonesia, Citilink, Lion Air, AirAsia et ses filiales, Malindo et Batik Air sont parmi les plus affectées par la fermeture de Denpasar, mais les annulations touchent également ce mercredi KLM (qui partage ses codes avec Air France), Emirates Airlines, Etihad Airways, Qatar Airways, Aeroflot, Korean Air, Singapore Airlines, Thai Airways, Malaysia Airlines, Philippine Airlines, Qantas, China Airlines, EVA Air, China Eastern Airlines, China Southern Airlines, Hong Kong Airlines entre autres. En Australie, gros fournisseur de touristes, Jetstar et Virgin Australia avaient déjà préventivement annulés tous leurs vols vers Bali ce mercredi.

Le Mont Rinjani est le deuxième plus grand volcan en activité en Indonésie ; sa dernière éruption remonte à 2009. En juillet dernier, c’est l’éruption du Mont Raung qui avait entrainé la fermeture de six aéroports, dont ceux de Bali, Lombok et Surabaya.

http://www.air-journal.fr/2015-11-04-eruption-volcanique-des-milliers-de-touristes-bloques-a-bali-5153024.html

Commentaire(s)

  1. LSO

    pas de surf pour les PNT AF 🙁

  2. dakota

    Quand vous allez en Indonésie de temps en temps, vous savez qu’il n’y a que des îles (qui peuvent devenir facilement des pièges) et que le risque d’être coincé plusieurs jours est statistiquement assez élevé. Question aux techniciens : y a-t-il un espoir qu’on puisse concevoir un jour des réacteurs (des moteurs) qui ne soient pas perturbés dans leur fonctionnement par des cendres en suspension ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter