Trafic Ryanair : +15% en octobre

air-journal_ryanair lille 1

La compagnie aérienne low cost Ryanair a vu son trafic passager progresser de +15% le mois dernier, à 9,68 millions de passagers.

Dans son communiqué du 4 novembre 2015, la spécialiste irlandaise du vol pas cher indique que son trafic a atteint le mois dernier 9,68 millions de passagers, soit une hausse de 15% par rapport aux 8,43 millions enregistrés en octobre 2014. Le coefficient d’occupation des Boeing 737-800 de Ryanair atteint 94%, en progression de cinq points. Sur les douze derniers mois, Ryanair a vendu 98,6 millions de billets d’avions, un résultat en hausse de 17% par rapport à la même période l’année dernière (rappelons que les low cost ne tiennent pas en compte dans leurs résultats de trafic des annulations).

Pour Kenny Jacobs, Directeur Marketing de Ryanair, ces statistiques sont dues « à nos tarifs bas, notre stratégie robuste de réservations, et le succès continu de notre de programme clients ‘Always Getting Better’ (AGB), qui continue de d’influencer favorablement, et au-delà de nos attentes, le trafic et les taux de remplissages ». Les clients de Ryanair « peuvent s’attendre à de nouvelles améliorations, dans le cadre de l’année 2 de notre programme AGB, qui incluront un nouveau service de location de voiture, un site web, une nouvelle application mobile, des appareils avec un nouvel intérieur, de nouveaux uniformes pour l’équipage ainsi que de nouveaux menus, étant donné que Ryanair continue d’offrir bien plus que les tarifs les plus bas d’Europe ».

Rappelons que Ryanair a annoncé avoir dégagé au premier semestre de l’année fiscale en cours (avril – septembre) un bénéfice supérieur à un milliard d’euros ; elle vise désormais un trafic annuel de 105 millions de passagers.

http://www.air-journal.fr/2015-11-05-trafic-ryanair-15-en-octobre-5153068.html

Commentaire(s)

  1. a qui vont les benefices des buveurs de biere et de fetards deconnectes?
    comment peut on voyager sur cette compagnie
    le prix
    ah oui,le prix, au mepris des hotesses et des stewards consideres comme des bonnes et domestiques par les voyageurs eux memes
    mais c est le monde enchante, on ne paie que 9,99 euros pour un passage, autant vomir dans les toilettes a ce prix

  2. HAWK18

    Tout ce que vous achetez « made in China » dans votre vie quotidienne, cela vous fait-il réfléchir aux droits de l’homme dans ce pays ?
    Idem pour tout ce qui vient de pays à bas coût de main d’oeuvre comme le Bangladesh ou autres, où les conditions des travailleurs sont épouvantables.
    Au moins, ces compagnies ont le mérite d’offrir l’aérien aux moins fortunés.
    Ah mais pardon, vous préféreriez rester entre-vous…les gens friqués qui méprisent les prolos.

    Le consommateur est déconnecté de toutes ces réalités, il veut moins cher, point barre.
    Quitte à se plaindre ensuite des délocalisations…

  3. Lucarbiter

    A noter que Ryanair, 10 ans après, revient sur l’aéroport de Newquay, dans le Cornwall et reliera cet aéroport a Alicante et Francfort Hahn, deux vols par semaine dans les deux cas.

  4. Et bien pour le prix… oui c’est sur c’est pas cher.

    Pour les hôtesses et les stewards, se font-ils exploités? Je ne sais pas. Sans doute, peut-être, si on compare à d’autres compagnies. Cela-dit, comme dans tous métiers et tous pays, personne ne vous oblige à travailler pour telle ou telle entreprise. Vous êtes libres de votre destin et de vos choix.

    Et quant au fait que Ryanair est subventionné par les collectivités locales… Ben faut s’en prendre aux collectivités locales, pas à Ryanair. C’est vous qui votez pour les collectivités locales et pour ce qu’elles vont faire de vos impôts.

    Faut pas s’en prendre à une compagnie qui est peut-être plus astucieuse que notre bonne vieille compagnie AF et assez « couillue » pour demander des subventions à nos collectivités mais ils faut s’en prendre aux collectivités qui elles sont assez stupides pour leur donner de l’argent.

    Juste mon coup de gueule sur le Ryanair bashing.

    • Vous êtes très fort , vous savez exactement ce que vos élus vont faire de vos impôts avant de les élire, jusqu’au moindre centime !!! Si c’était le cas le paysage politique serait complètement différent.
      Et vouloir défendre une compagnie qui n’a de cesse que de faire du chantage aux présidents de régions mégalos , en mal de reconnaissance, qui ont voulu avoir leur petits aéroports ; je ne trouve pas non plus cela très louable …

  5. .. defendre le droit des travailleurs
    ah bon
    mieux vaut travailler a ryanair que se morfondre avec les vaches en pologne
    ah bon
    defendre les travailleurs signifie etre frique?
    ah bon
    le monde de disney marche plus que je ne pensais

  6. Koalactus

    Défendez les travailleurs bengladais qui taffent 14h par jour dans une usine sur le point de s’écrouler, vous qui êtes si parfait, si respectueux. Boycottez ces produits nécessitant de l’esclavage moderne, monsieur droits de l’homme.
    Or c’est très dur voire impossible. Et puis on ne va pas dire qu’ils sont exploités chez FR, plutôt qu’ils doivent beaucoup travailler pour un salaire assez faible, bref comme la plupart des européens

  7. Si cette entreprise n’avait ne serait-ce qu’un peu de respect à la race humaine, elle distribuerait une partie des bénéfices récoltés à ses salariés ! Mais qu’est ce que je raconte, elle n’a pas de salariés, mais des prestataires ! Qu’en est-il de l’imposition de ses bénéfices en Irlande ? Peu ou pas d’impôts !
    Quand l’Irlande été près de la faillite, c’est à l’Europe qu’elle a fait appelle pour renflouer ses caisses et ce sont les contribuables européens, donc français et allemands qui ont mis la main à la poche et pas les actionnaires de Ryanair, Apple, Starbucks, Microsoft ou que sais-je encore !
    L’Europe est une construction phénoménale, mais si on y fait pas attention, elle risque de nous mener son peuple à la faillite !

  8. la finalité de Ryanair, possédée et présidée depuis 19 ans par le milliardaire israelo-américain David Bonderman n’est pas de transporter des passagers ou desservir des aéroports secondaires !

    sa finalité c’est récupérer des subventions, empiler des dividendes et les distribuer à ses propriétaires, aux USA, en Israel et, éventuellement, en Irlande ! même si pour cela il faut  »écraser » son personnel et lui retirer tous droits

    voici une récente interview du chairman, un monsieur dont on ne parle que rarement : il se permet également de contredire son directeur général (O’Leary, 4% du capital)

    http://www.independent.ie/business/irish/ryanair-has-no-interest-in-ever-flying-to-the-us-bonderman-31555896.html

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum