Le 24 novembre 1912 dans le ciel : Jacquelin fait un bond en aviette

air-journal-aviette-concours-peugeot-parc-des-princes

Histoire de l’aviation – 24 novembre 1912. Pas moins de 10 000 francs, telle est la somme à laquelle peuvent prétendre les aviateurs engagés dans le prix Peugeot, cette dernière sera en effet offerte à l’aviateur qui le premier réussira à réaliser un vol de 10 mètres sans toucher terre en prenant les commandes d’un aéroplane de type aviette : à savoir un appareil ne disposant d’aucun moteur, seulement mis en mouvement par la force humaine, en pédalant !

Ce concours d’aviettes, qui se déroule dans l’enceinte du Parc des Princes, ce dimanche 24 novembre 1912, sera ainsi disputé par dix-sept concurrents ! Malheureusement, bien que les participants soient nombreux, aucun ne relèvera le défi lancé par les entreprises Peugeot. Pire, sur les dix-sept, un seul arrivera à quitter le sol, c’est dire la difficulté de ce prix du décamètre.

L’ancien coureur cycliste Jacquelin sera ainsi l’auteur de la meilleure performance de la journée : soit un petit « bond » en avant de… un mètre ! C’est assez ridicule face à la distance imposée mais il a au moins le mérite d’avoir « volé », même si le terme « voler » est un peu usurpé ici…

http://www.air-journal.fr/2015-11-24-le-24-novembre-1912-dans-le-ciel-jacquelin-fait-un-bond-en-aviette-5152418.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter