Le 30 novembre 1912 dans le ciel : Un nouveau mort à déplorer

air-journal-aviateur-paul-arondel-monoplan

Histoire de l’aviation – 30 novembre 1912. En ce samedi 30 novembre 1912, l’aviation fait une nouvelle victime en la personne de Paul Arondel, l’aviateur normand, titulaire d’un brevet de pilote depuis le 5 avril 1912, ayant péri dans l’après-midi suite au crash de son appareil.

Renonçant finalement à participer à l’épreuve d’aviation du Circuit de Paris, avec à la clé pas moins de 5 000 francs promis par le Conseil Général de la Seine, l’aviateur Paul Arondel était en route pour rejoindre Issy-les-Moulineaux, l’aérodrome de la ville étant le « port d’attache » de son aéroplane de type monoplan, quand est arrivé son tragique accident.

Alors qu’il se trouvait dans le ciel de Juvisy et prenait la direction de la capitale, c’est dans un tournant que son destin a basculé, son aéroplane monoplan s’est incliné mais a fini sa course au sol, chutant alors de 60 mètres d’altitude. Un crash dont Paul Arondel ne s’en sortira pas vivant, l’infortuné étant tué sur le coup, la mort étant venue rapidement mettre un terme à sa courte carrière de pilote…

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-30-le-30-novembre-1912-dans-le-ciel-un-nouveau-mort-a-deplorer-5152795.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter