KLM : nouveau chef en classe Affaires européenne

air-journal_KLM affaires Onno Kokmeijer

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines a confié au chef Onno Kokmeijer le soin de confectionner les repas servis en classe Affaires sur les vols européens.

A partir du 10 décembre 2015, la compagnie nationale néerlandaise du groupe Air France-KLM propose une première sur ses vols européens : des repas préparés par un chef étoilé. Onno Kokmeijer, chef et directeur du restaurant classé depuis 2007 deux étoiles au Guide Michelin Ciel Bleu à l’hôtel Okura d’Amsterdam, et son chef de cuisine Arjan Speelman ont développé les déjeuners et dîners qui seront servis au départ de l’aéroport Schiphol sur les routes les plus longues : vers Athènes, Helsinki, Istanbul, Kiev, St Petersburg, Lisbonne, Madrid, Bucarest et Moscou. Leurs menus varieront entre l’hiver et la saison estivale, tout en conservant le chois entre deux plats principaux (qui changeront chaque semaine).

« C’est un honneur de pouvoir travailler de nouveau avec Onno Kokmeijer, cette fois sur les repas servis sur les liaisons européennes », a déclaré dans un communiqué Miriam Kartman, vice-président exécutive Inflight Services ; le chef avait en effet été impliqué dans la préparation des menus de classe Affaires World Business Class (vols long-courrier) en 2013.

La compagnie de l’alliance SkyTeam rappelle que depuis le 25 octobre, les passagers de cette même World Business Class peuvent goûter aux repas préparés par Jacob Jan Boerma du restaurant De Leest à Vaassen, classé trois étoiles depuis 2014. Quant aux passagers de classe Economie, ils ont désormais droit aux mêmes snacks et sandwiches sur les vols européens de KLM et de Cityhopper, afin « d’uniformiser l’offre ».

air-journal_KLM Onno Kokmeijer Affaires

http://www.air-journal.fr/2015-12-04-klm-nouveau-chef-en-classe-affaires-europeenne-5154535.html

Commentaire(s)

  1. Des sandwiches infâmes en éco… Autant ne rien offrir!

    • Les néerlandais ont une vision plutôt anglo-saxonne du « club sandwich ». Les sandwiches de KLM sont, pour nous français, très originaux avec des gouts et des saveurs parfois étonnantes, de plus ils sont toujours très frais.
      Parfois mieux vaut un bon club sandwich « goûtu » qu’un infâme plateau repas sans saveur.

    • @FCB :
      Estimant que rien n’est trop beau pour vous, je vois très bien quel genre de passager vous êtes :
      – A peine arrivé à bord, vous ne dites pas bonjour et vous maugréez déjà sur les coffres à bagages qui sont pleins « passeque bon… moua aussi j’ai valise ».
      – Vous sortez de son papier aluminium un odorant sandwich au payé de foie, confectionné par vos soins, non sans fierté
      – Vous levez la main pour que l’on vous serve une boisson avant tout le monde (quand ce n’est pas l’appel passager que vous dézinguez en appuyant frénétiquement dessus),
      – Vous êtes le premier levé à peine arrivé au parking, même si 200 personnes sortiront avant vous, arborant fièrement votre sac a dos acheté en promo chez Tati « passeque amendonné, faut pas ezagérer »… réflexion dénuée de sens autant que de contenu mais qui vous donne de la contenance ,
      – Pour finir vous venez nous assener ici même, sur ce forum, une diarrhée verbale sur les sandwichs infâmes servis à bord…

      Voilà.

  2. werner

    En classe affaires avoir le choix entre deux plats n’est pas nouveau mais le fait de les changer chaque semaine est une bonne nouvelle.

  3. dakota

    Si je me réfère à ce que l’on m’a servi (très tardivement et fort grossièrement et le plat chaud était tiédasse car mal réchauffé) la dernière fois que j’ai eu le bonheur et le privilège de faire le leg AMS-KUL dans la cabine Affaires d’un triple sept de KLM, ce ne pourra pas être pire… quel que soit le « chef ». KLM pourra toujours, comme sa soeur, obtenir chez Skytrax le label « compagnie qui s’est le plus améliorée » (comme tout est relatif et dépendant du niveau de départ… c’est un award qui ne veut pas dire grand chose, sinon qu’on peut toujours progresser et qu’on est parti d’assez bas).

    • @DAKOTA :
      « Si je me réfère à ce que l’on m’a servi (très tardivement et fort grossièrement et le plat chaud était tiédasse car mal réchauffé) la dernière fois que j’ai eu le bonheur et le privilège de faire le leg AMS-KUL dans la cabine Affaires d’un triple sept de KLM, ce ne pourra pas être pire…  »

      J’espere que vous avez demandé à ce que l’on vous réchauffer le plat. Les PNC le font sans aucun problème lorsqu’un petit soucis de ce genre arrive.

      « KLM pourra toujours, comme sa soeur, obtenir chez Skytrax le label « compagnie qui s’est le plus améliorée c’est un award qui ne veut pas dire grand chose »,

      Nous sommes bien d’accord. SKYTRAX c’est n’importe quoi. Vous avez raison de dire que ces classements sont peu intéressants.
      Cependant, tous les clients s’accordent à dire qu’Air France à désormais une classe affaire qui rivalise avec les meilleures.
      Merci de l’voir soigné dans votre commentaire.

  4. Mais lorsque le vol ee 2 heures est opéré par un appareil CityHopper, vous payez le même tarif mais vous avez le droit à une simple boîte en carton contenant une vulgaire salade, sans possibilité de l assaisonner a votre goût, servi par un équipage qui n a aucune considération pour les Clients Premium, même pas un café d offert après cette « collation » !

    Avant de payer un grand chef, KLM devrait d abord s assurer qu elle est capable de proposer un service identique sur TOUS ses vols.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter