Airbus passe le cap des 1000 commandes nettes en 2015

air-journal_Airbus_famille A330 A350 A380

Airbus a enregistré le mois dernier 169 commandes fermes, principalement pour sa famille de monocouloirs, ce qui porte le total depuis le début de l’année à 1007 commandes nettes. Loin devant Boeing, qui conserve cependant la tête pour les livraisons puisque l’avionneur européen n’en totalise que 556 depuis le début de l’année.

Dans son communiqué du 7 décembre 2015, Airbus précise avoir enregistré en novembre des commandes de monocouloirs de la part des compagnies aériennes TAP Portugal (15 A320neo et 24 A321neo dont certains A321neo LR), easyJet (30 A320neo et 6 A320ceo), Korean Air (31 A321neo, sa première commande de monocouloirs Airbus en 40 ans), VietJetAir (21 A321neo et 9 A321ceo), et du groupe IAG (12 A320neo et trois A321neo destinés à Iberia).

Sur le secteur long-courrier, Airbus a vendu le mois dernier 19 avions de la famille A330 à quatre clients : TAP Portugal a signé pour quatorze A330-900neo, IAG pour deux A330-200ceo destinés à Iberia et deux A330-300ceo pour Aer Lingus, tandis qu’un client corporate anonyme a commandé un ACJ330-200.

Airbus souligne que les 135 commandes pour des A320neo et A321neo, plus les quinze pour les versions actuelles de ces deux monocouloirs, « confirment que l’industrie du transport aérien se dirige vers des avions de plus grande capacité » : l’A321 représente 87% des commandes de monocouloirs en novembre. Depuis le début de l’année, Airbus a enregistré 1079 commandes brutes : 825 pour la famille A320neo, 102 pour la famille A320ceo, 99 pour les A330 actuels, 39 pour les A330neo et quatorze pour la famille A350. En tenant compte des annulations de conversions de commandes, le total est à 1007 commandes nettes sur les onze premiers mois de l’année. Au 2 décembre, Boeing affichait 568 commandes nettes.

Côté livraisons, Airbus a remis en novembre à ses clients 61 avions : 47 de la famille A320, dix de la famille A330 (dont un ACJ330-200), trois A380 (dont le dixième de British Airways) et un A350-900. L’avionneur souligne que 24 superjumbos ont été remis à leurs propriétaires depuis le début de l’année, sur un total de 556 appareils (436 monocouloirs, 86 A330, dix A350 et donc les 24 A380) ; Boeing reste loin devant avec 709 livraisons pendant les onze premiers mois de 2015 (457 monocouloirs, 18 747, seize 767 cargo, 92 777 et 126 787 Dreamliner).

Au 30 novembre 2015, le carnet de commande d’Airbus (backlog) comptait 6837 avions, ce qui correspond à environ dix ans de production.

 

http://www.air-journal.fr/2015-12-08-airbus-passe-le-cap-des-1000-commandes-nettes-en-2015-5154723.html

Commentaire(s)

  1. ben

    Même avec 47 A320/321/319 en novembre, Airbus ne rattrape pas le deficit de livraisons de ces derniers mois sur les monocouloirs : Il est grand temps que les neo arrivent

  2. Impossible (pour l’instant) d’en produire plus et plus rapidement..
    Superbe résultat…Bravo!!!

      • Alain45

        Tout constructeur est limité par ses capacités de production.
        Une fois celles-ci saturées il faut donc ouvrir de nouvelles lignes d’assemblage ou de nouvelles usines.
        Ce sera le cas pour Airbus qui par exemple ouvre une nouvelle usine aux USA.
        Le 1er avion devrait sortir au printemps 2016. Usine qui produira des A319 A320 A321. Capacité de production 40 à 50/an.
        En Chine, en plus de l’assemblage des A320 il y aura aussi l’équipement des cabines des A330.
        Pour l’A350, Airbus a ouvert une nouvelle unité à Toulouse. Etc… etc…
        D’autres projets d’agrandissement sont aussi en cours.

    • effectivement bravo airbus !!!!

  3. Superbe resultat de Airtus qui ne peut être que salue. Ils avancent surement, conçoivent des avions qui plaisent avec fiabilité et confort. Les pro-boeing leurs trouverons toutes les excuse de mauvais genre mais peu importe le résultat est la: Airbus est maintenant leader mondial sur les monocouloirs avec 60% de part de marche, l’A330 se vent très bien, l’A350 est un grand succès commercial avec plus de 700 commandes tout modèle confondus, l’A380 est rentabilise, a du mal pour l’instant mais tout l’avenir est devant lui, etc… Ca fait plaisir de voir un grand succès Europeen comme celui-la.

    • massona

      je suis d’accord avec vous jusqu’à la phrase sur le 330 , après cela se gâte un petit peu , avez vous remarqué que le 350 est phagocyté par le 330 depuis deux ans , bilan des commandes nettes 2014 -32, 2015 à ce jour -5? il est nécessaire de relancer la dynamique commerciale de ce bel avion peut être freinée par l’absence de créneaux de livraison disponibles dans les 3 ans à venir contrairement justement au 330, la capacité de production c’est aussi un atout commercial , par exemple le 787 a été produit en davantage d’exemplaires cette année que les 330,350,380 réunis

      • Alain45

        Rien d’étonnant et c’est normal, le 1er B787 a été livré en 2011 et le 1er A350 en 2015 ! Donc 4 ans séparent les deux productions.
        En 2011 Boeing n’avait livré que 3 B787 et avait pris beaucoup de retard, retard accentué par la suite par les déboires techniques que l’on sait.
        Chaque programme de production monte en puissance…..

  4. Quelqu’un sait-il pourquoi Airbus continue d’afficher au catalogue les A340 alors qu’il n’en vend plus et n’en fabrique plus depuis très longtemps ?
    L’espoir fait vivre mais quand même…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum