Alitalia gagne un CEO, partage plus avec Air Seychelles

air-journal_Alitalia new look A330-200

La compagnie aérienne Alitalia a nommé comme futur CEO Cramer Ball, ancien dirigeant d’Air Seychelles et de Jet Airways – les trois compagnies ayant en commun leur actionnaire Etihad Airways. Et dès demain, elle pourra proposer en partage de codes les vols d’Air Seychelles entre Mahé et Paris.

La nomination de Cramer Ball a été officialisée le 17 décembre 2015 par le Conseil d’administration de la compagnie nationale italienne, présidé par Luca Cordero di Montezemolo. Il prendra ses fonctions en mars 2016, remplaçant Silvano Cassano qui avait démissionné en septembre. Après avoir retourné les situations financières d’Air Seychelles puis de Jet Airways, Cramer Ball, 48 ans dont 20 dans l’aviation, est « l’homme idéal pour mener à bien le développement et l’implémentation de notre plan industriel, déjà en cours et qui vise à rendre Alitalia bénéficiaire en 2017 », a déclaré le chairman d’Alitalia dans son discours de bienvenue ; « ses capacités prouvées à transformer deux compagnies aériennes en succès font de lui, parmi d’autres excellents candidats, le bon choix pour nous ». Avant de prendre la direction d’Air Seychelles puis de Jet Airways en mai 2014, Cramer Ball avait travaillé chez Etihad Airways, Gulf Air, Qantas et Ansett Australia.

air-journal_alitalia air seychellesLa compagnie de l’alliance SkyTeam a d’autre part annoncé l’expansion de son accord de partage de codes avec Air Seychelles à une nouvelle route : à partir de demain 19 décembre, elle peut commercialiser sous code AZ les vols opérés par la compagnie seychelloise entre sa base de Victoria sur l’île de Mahé et l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Les deux compagnies partagent déjà leurs codes entre Mahé et Abou Dhabi, ainsi que sur les liaisons internes entre Mahé et Praslin. En échange, les passagers d’Air Seychelles peuvent voyager sous code HM entre Rome-Fiumicino et Bologne, Florence, Gênes, Milan-Malpensa, Palerme et Turin, ainsi que sur les vols opérés par Alitalia entre Milan ou Venise et Abou Dhabi (c’est déjà le cas entre Rome et Abou Dhabi). Selon le CEO d’Air Seychelles Roy Kinnear, plus de 18.000 Italiens se sont rendus dans l’archipel de l’Océan indien depuis le début de l’année.

Alitalia met d’autre part en place deux nouveaux services : à partir de la semaine prochaine, une voiture avec chauffeur sera fournie gracieusement aux clients de classe Affaires voyageant vers « 35 destinations soit directes, soit via Abou Dhabi », pour leurs transfers vers et depuis l’aéroport. Le service est disponible pour les vols d’Alitalia vers Abou Dhabi au départ de Rome, Milan ou Venise, pour ses vols entre Rome et New York, ainsi que vers des destinations desservies « en conjonction avec Etihad Airways » comme Sydney, Melbourne, Perth, Bangkok, Singapore, Kuala Lumpur, Mumbai, Delhi, Hong Kong ou Johannesburg. Il sera étendu en mai prochain avec l’ouverture de liaisons vers Santiago du Chili et Mexico.

A noter enfin une nouvelle initiative désormais opérationnelle à Rome-Fiumicino, la Transit Team : une équipe de 100 personnes dédiées à la gestion des passagers en transit, avec uniforme gris reconnaissable, qui accueille les passagers à leur descente d’avion pour mieux les guider vers le vol suivant.

http://www.air-journal.fr/2015-12-18-alitalia-gagne-un-ceo-partage-plus-avec-air-seychelles-5155340.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Bah oui, changer la moquette n’a pas été suffisant
    Il faut aussi changer le patron: 3 eme en un an. Ça passe vite.
    Changer pour un ex- Jet gagne en saveur qd on connait les résultats financiers désastreux de la pétillante Indienne avant qu’EY ne lui mette la main dessus et s’attelle à la redresser.

  2. Et dans tous ces « jeux politiques », le rôle de « Pantalon » (le passager), enfumes par prosélytisme et démagogie populiste, c’est limite simplement au remplissage des avions et renflouer le tiroir-caisse?!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter