Boeing : cent-dix 737 pour China Southern, trois pour Jet2

air-journal_China Southern 737-800 737MAX

La compagnie aérienne China Southern Airlines s’est engagée à acheter à Boeing trente 737NG et cinquante 737 MAX, et a officialisé une commande de trente autres 737 MAX pour sa filiale Xiamen Airlines. La low cost Jet2.com a de son côté transformé en commande ferme trois option pour des 737-800. Et le centième Dreamliner produit à Charleston a fait son rollout hier.

Dans son communiqué du 17 décembre 2015, l’avionneur américain souligne que la commande de China Southern Airlines ne sera comptabilisée dans ses listings qu’une fois finalisée ; au prix catalogue, les 80 monocouloirs représentent un contrat de 7,24 milliards de dollars. Les modèles de monocouloirs ne sont pas précisés, mais les livraisons des 30 737NG sont attendues en 2017 et 2018, et celles des 50 737 MAX entre 2017 et 2021. Cet engagement « est un soutien solide à la popularité des 737 Next Generation et MAX », déclare dans un communiqué Ihssane Mounir, Senior VP Ventes Asie du nord-est de Boeing ; « nous avons un partenariat de longue date avec China Southern et sommes excités de voir que les 737 jouerons un rôle important dans la continuité de son succès ». La compagnie de l’alliance SkyTeam ajoute de son côté que le contrat inclut la reprise par Boeing de ses treize 757-200 et trois 737-300, des avions qui quitterons sa flotte entre l’année prochaine et 2018.

air-journal_xiamen airlines 737NGLa filiale de China Southern, Xiamen Airlines, basée dans l’aéroport de Xiamen, a déclaré aux autorités financières son intention d’acquérir trente 737 MAX, sans préciser quels modèles ; ils seront livrés entre 2018 et 2020, et ont une valeur catalogue de 2,88 milliards de dollars. La compagnie se réserve en outre la possibilité de modifier une commande de 2012 en convertissant en MAX les neuf 737-800 pas encore livrés. Ces trente avions figuraient déjà dans les listings de Boeing comme acheteur anonyme.

Au total, le montant – avant les habituels rabais – des achats annoncés hier par China Southern Airlines et sa filiale est supérieur à 10,1 milliards de dollars. Rappelons que la Chine avait annoncé en septembre un engagement d’achats pour 300 Boeing dont 50 avions long-courrier, sans en préciser les destinataires hormis deux sociétés de leasing et pour un montant au prix catalogue de 38 milliards de dollars.

air-journal_Jet2-737-800-commandeEn Grande Bretagne, Boeing annonce avoir finalisé une commande supplémentaire de trois 737-800 pour la spécialiste du vol pas cher Jet2.com, un contrat de 288 millions de dollars au prix catalogue. Elle avait en septembre dernier finalisé une commande ferme pour 27 737-800 livrables entre septembre prochain et avril 2018, la première fois qu’elle achetait ses avions directement chez Boeing. Sa flotte compte aujourd’hui vingt-neuf 737-300, dix-sept 737-800 et onze 757-200.

Enfin Boeing a publié hier une photo du rollout du centième Dreamliner produit dans son usine de North Charleston en Caroline du Sud. Le 787-8 est destiné à American Airlines, qui en prendra possession l’année prochaine.

air-journal_Boeing 100e Dreamliner 787-8 usine

http://www.air-journal.fr/2015-12-18-boeing-cent-dix-737-pour-china-southern-trois-pour-jet2-5155315.html

Commentaire(s)

  1. Pour le dreamliner c’est le centième de l’année 2015.
    C’est la ou il font mal à airbus sur la production des long courrier.

  2. Oups j’ai dits n’importe quoi

  3. Arthur

    Sauf que le vrai combat c’est sur le MC, qui représentent 70% des commandes, et pour le coup Airbus a au moins 3 ans d’avance sur Boeing avec l’A320 Neo!

  4. @DAVID: Il n’en a pas besoin…la suprématie technique et commerciale du programme 320’s NEO sur celui du 737’s MAX est clairement établie..

    • Pouvez-vous développer l’avantage technique avec des arguments les plus factuels possibles.
      La domination d’Airbus sur ce marché est importante (60/40), et ne semble pas se démentir avec le temps.
      Je me demande dans quelle mesure le choix par Airbus de 2 motoristes n’est pas un argument commercial marquant pour les compagnies aériennes.
      Par ailleurs , je me demande si en terme de fret embarqué, le 737 n’est pas plus « efficace », même si sur ce marché, ce n’est pas la qualité principale revendiquée.

  5. aucune suprematie commerciale et encors moin technique du 320 neo sur 737 max rien et etablie mon cher DAVID..

  6. chief pilot

    Il faut bien lire :Le centième produit a l’usine de North Charleston , sinon la cadence est de 10 par mois donc 120 au total pour cette année , évidemment que Airbus est très loin derrière avec son A 350…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum