HOP! Air France : Aurillac – Ajaccio et biodiversité

Air-journal-Hop_ATR 72-500

La compagnie aérienne HOP! Air France a confirmé le lancement à l’été 2016 d’une nouvelle liaison saisonnière entre Aurillac et Ajaccio, via Castres. Son association HOP! Biodiversité a d’autre part accueilli six nouveaux aéroports partenaires.

Evoquée le mois dernier, la nouvelle ligne de la filiale régionale d’Air France entre Aurillac-Tronquières et l’aéroport d’Ajaccio-Napoléon Bonaparte sera mise en place du 25 juin au 3 septembre 2016, avec un vol tous les samedis via Castres (sans changement d’avion, escale d’une trentaine de minutes) : le départ du Cantal est programmé à 9h15 pour arriver à 12h00, le vol retour quittant la Corse à 12h45 pour atterrir à 15h25. HOP! sera sans concurrence sur cette ligne.

Lionel Guérin, Directeur Général Délégué HOP! Air France, a déclaré : « confortés par les bons résultats de la ligne Aurillac-Paris avec 27 000 passagers transportés l’année précédente, nous sommes heureux d’annoncer l’ouverture de cette nouvelle liaison estivale à destination de la Corse, magnifique destination. Cette ouverture répond à la demande des Cantaliens qui peuvent dès à présent réserver leurs vacances d’été. Nous remercions l’ensemble des élus territoriaux pour la confiance accordée à notre compagnie aérienne ». La compagnie opère entre Aurillac et Orly deux vols par jour du lundi au vendredi, plus un le dimanche (il s’agit de la seule liaison aérienne proposée à Aurillac). Pour Jacques Mézard, Président de la CABA (Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, propriétaire et gestionnaire depuis 2009 de l’aéroport Tronquières), « cette nouvelle liaison, lancée par la compagnie HOP! Air France sans aucune contribution financière des collectivités, représente un service complémentaire proposé aux usagers mais aussi un vecteur supplémentaire d’image et d’attractivité pour le territoire. Cette liaison estivale peut effectivement faciliter l’accès à une nouvelle offre de loisirs pour nos habitants, mais aussi attirer vers la plateforme d’Aurillac des passagers venant des territoires voisins ».

air-journal_HOP Biodiversite

L’association HOP! Biodiversité, créée le 18 juin 2015 lors du 51ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, accueille 6 nouveaux aéroports partenaires. Ses autres fondateurs, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), Aéroports de Paris (aéroport de Paris-Orly), l’aéroport de Castres-Mazamet, Lorraine Airport, l’aéroport de Perpignan-Sud de France, sont désormais rejoints par Agen-La Garenne, Brive-Vallée de la Dordogne, Caen-Carpiquet, Montpellier-Méditerranée, Strasbourg-Entzheim et Toulouse-Blagnac.

L’association a vocation à fédérer les acteurs de l’aérien et la science, partout en France, autour des enjeux liés à la connaissance et à la valorisation de la biodiversité sur les plateformes aéroportuaires. HOP! Air France rappelle dans un communiqué que le nombre total d’aéroports en France « représente une surface importante de l’ordre de cinq fois celle de Paris ». Or, ces aéroports « abritent très majoritairement des espaces qui sont laissés dans leur état semi-naturel et constituent autant de prairies ou de steppes, qui s’avèrent être des espaces écologiques menacés en Europe ». Les aéroports ont conscience qu’ils sont aussi des gestionnaires de « zones réservées qui abritent une biodiversité ordinaire riche et bénéfique pour l’environnement ». L’engagement dans l’association HOP! Biodiversité est fondé sur la notion de partenariat : chacun demeure le gestionnaire de son espace et le responsable de ses choix.

HOP! Biodiversité s’appuie sur un Comité scientifique réunissant des scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle et des universitaires sous la présidence de François Bouvier, Attaché honoraire au Muséum. Ce Comité est le garant de la méthodologie mise en œuvre et des résultats obtenus sur le terrain. A l’échelle nationale et via les programmes de sciences participatives mis en place, les espaces aéroportuaires peuvent aussi constituer un réseau de fournisseurs de données biologiques utiles pour la science. L’association renforce par ailleurs ses liens avec le Muséum national d’Histoire naturelle : l’établissement public a ainsi décidé d’exercer son statut de membre de droit de l’association et sera représenté au Conseil d’Administration par son Président Bruno David.

http://www.air-journal.fr/2015-12-18-hop-air-france-aurillac-ajaccio-et-biodiversite-5155308.html

Commentaire(s)

  1. Nouvelle liaison ? elle était déjà ouverte en 2015.

  2. Toujours très performant avec une politique commerciale agressive….Au départ de Bergerac et d’Aurillac!!!

  3. GLLOQ

    Il paraît que les lignes avec escales intermédiaires, ça marche mal, et les compagnies n’aiment pas trop?

    • Certes opérer via une escale intermédiaire est plus coûteux (surtout en carbu sur de tels sauts de puce) mais permet sans doute de garantir un remplissage optimal.
      Il y a bien longtemps que ces ATR qui jusqu’à présent faisaient du béton tout le week end sur ces Aeroports secondaires auraient dû être engagés vers des destinations « vacances » comme la Corse pendant l’été, voire vers les stations de sport d’hiver au moins pendant les vacances scolaires (bien sûr pas d’Aurillac, ils ont le Lioran devant leur porte!). AF se réveille enfin.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter