Airbus A320neo : IAG confirme, IndiGo retarde

air-journal_Aer_Lingus_A320neo

Le groupe IAG a converti quinze options sur des Airbus A320neo en commandes fermes. Mais le meilleur client des monocouloirs remotorisés, la compagnie aérienne low cost IndiGo, a officialisé le retard des premières livraisons d’A320neo, imposé par Airbus pour des raisons « d’ordre industriel ». La production du nouveau Beluga XL a débuté, tandis que la première aile destinée à l’A350-1000 a quitté le Royaume Uni.

air-journal_Iberia_A320neoDans son communiqué du 21 décembre 2015, l’avionneur européen annonce la conversion de commandes de 15 A320neo par le groupe International Airlines Group comprenant British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus. Ces options font partie d’un contrat signé en 2013 ; au 30 juin, le groupe affichait 81 commandes fermes et 178 options pour les monocouloirs d’Airbus en version actuelle ou neo, et en aout il annonçait la conversion en commandes fermes de 20 options d’A320neo. « IAG et ses compagnies aériennes figurent parmi les clients les plus prestigieux et fidèles d’Airbus, et exploitent ou ont en commande des appareils représentatifs de notre gamme complète de produits », a déclaré dans un communiqué John Leahy, Chief Operating Officer Customers d’Airbus. Depuis son lancement en 2010, la famille A320neo a enregistré 60 pour cent de la totalité des nouvelles commandes de monocouloirs de plus de 100 sièges, et a été choisie par plus de 75 compagnies aériennes dans le monde.

air-journal_Indigo Airlines A320neoAirbus a d’autre part repoussé sine die la première livraison d’A320neo à la compagnie IndiGo « pour des raisons d’ordre industriel », a annoncé le propriétaire de la low cost indienne. Interglobe Aviation précise dans un communiqué aux autorités financières que cette première livraison était attendue le 30 décembre, et qu’il n’a « aucune visibilité » sur le calendrier des livraisons ; « d’autres options » sont à l’étude pour « combler le déficit de capacité » engendré par ce retard de livraison. Disposant déjà d’une flotte de 98 A320 (sans aucun autre appareil en attente de livraison), IndiGo avait confirmé en aout dernier sa commande de 250 A320neo passée en octobre 2014 – la plus grande en nombre d’avions de l’histoire d’Airbus ; elle dispose encore d’options sur 180 A320neo supplémentaires. IndiGo espérait recevoir 23 A320neo d’ici la fin de l’année prochaine.

Les raisons de ce retard sont bien connues : les problèmes rencontrés par les réacteurs Pratt&Whitney PW1100G ont déjà entrainé le refus de Qatar Airways de prendre possession de son premier A320neo, dont elle était jusque là compagnie de lancement. Airbus estime que ces problèmes ne seront pas résolus par le motoriste avant février prochain. Du coup Lufthansa, qui a pourtant opté pour les mêmes moteurs, devrait devenir la première utilisatrice de la famille A320neo – peut-être dès cette semaine et moyennant des compensations financières non détaillées.

air-journal_Airbus A330-Beluga_XL_RRAirbus a d’autre part annoncé des avancées pour deux autres nouveaux avions : la première pièce de métal destinée futur avion de transport Beluga XL, basé sur l’A330-200F, a été découpée en Espagne. Selon son communiqué du 21 décembre, Aernnova a mené cette opération « avec succès » ; la partie arrière du fuselage sera la première livrée à Toulouse pour l’assemblage final, qui doit débuter dans les premiers mois de 2017. Ce Beluga XL MSN001 sera le premier à voler, l’entrée en service des cinq exemplaires étant prévue à partir de la mi-2019. Le programme Beluga XL a été lancé en novembre 2014 pour répondre à la demande de capacité engendrée par l’augmentation du rythme de production des A350 et d’autres avions ; il permettra à Airbus d’augmenter sa capacité d’emport de 30%.

A noter enfin la photo diffusée hier par Airbus montrant la première aile de l’A350-1000 quittant son usine de Broughton en direction des installations de Hambourg.

air-journal_Airbus A350-1000 Beluga usine

http://www.air-journal.fr/2015-12-22-airbus-a320neo-iag-confirme-indigo-retarde-5155494.html

Commentaire(s)

  1. lechavenois

    En parlant d’a320, je suis « tombé » sur un article surprenant datant d’hier de  » JeuneAfrique », concernant le renouvellement de la flotte d’Air Cote d’Ivoire en 2016.
    – l’extrait de l’article :
    « Air Côte d’Ivoire envisage de renouveler sa flotte d’avions à partir de 2016 en se dotant de cinq Airbus (un A320 et quatre A310) et quatre Bombardier Q400 »
    – le lien :
    http://www.jeuneafrique.com/mag/286283/economie/air-cote-divoire-bientot-renfloue/

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter