Delta Air Lines déploie ses ailes en Amérique latine

aj_delta air lines 737-800

La compagnie aérienne Delta Air Lines vient d’inaugurer trois nouvelles liaisons vers l’Amérique du Sud, reliant Atlanta à Medellin et Cartagena (Carthagène) en Colombie, et Orlando à Sao Paulo au Brésil. Et deux autres lignes ont vu le jour aux Bahamas.

Depuis le 19 décembre 2015, la compagnie américaine propose un vol quotidien entre sa base à Atlanta-Hartsfield Jackson et l’aéroport de Medellin-José María Córdova, opéré en Boeing 737-700 pouvant accueillir 12 passagers en Première, 18 en Premium et 94 en Economie. Les départs sont programmés à 17h35 (arrivée 22h00), les vols retours quittant la Colombie le lendemain à 8h00 (arrivée 12h35). Pas de concurrence pour Delta Air Lines sur cette route, mais le deuxième aéroport du pays est déjà relié à Miami (American Airlines, Avianca), à New York-JFK (Avianca) et à Fort Lauderdale (JetBlue Airways, Spirit Airlines).

Autre nouveauté pour la compagnie de l’alliance SkyTeam en Colombie, le Atlanta – Cartagena-Rafael Núñez a été inauguré le même jour et est opéré trois fois par semaine en 737-800 (16+0+18+126): départs mercredi, samedi et dimanche à 9h45 (arrivée 13h50), et retours à 14h50 (arrivée 19h10). Delta est là encore sans concurrence, Carthagène disposant déjà de liaisons vers les USA par Avianca (Miami et New York), JetBlue Airways (Fort Lauderdale et New York) et Spirit Airlines (Fort Lauderdale).

Afin de promouvoir ces nouvelles routes, Delta Air Lines a créé des alliances avec des marques locales telles que ProColombia, dont la présidente Maria Claudia Lacouture rappelle que « dans les quatre dernières années, les connexions directes entre les Etats-Unis et la Colombie ont augmenté de 28% ». Delta dessert déjà la capitale Bogota depuis Atlanta et New York-JFK.

air-journal_Delta-767 newDepuis le 20 décembre au Brésil, Delta Air Lines propose trois rotations hebdomadaires entre Orlando et l’aéroport de Sao Paulo-Guarulhos, opérées en 767-300ER (36 places en classe Affaires, 32 en Premium et 143 en Economie) : les départs sont prévus lundi, mardi, jeudi et samedi à 21h50 pour arriver le lendemain à 9h50, les vols retour décollant lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 23h55 pour se poser le lendemain à 6h00 en Floride. Un passage au rythme quotidien est déjà prévu pour le mois de mars. Delta Air Lines est en concurrence sur cette route avec TAM Airlines et avec la low cost GOL (dont elle est actionnaire, et qui lui permet des correspondances en partage de codes vers 25 autres destinations brésiliennes). Delta Air Lines dessert déjà l’aéroport Guarulhos depuis Atlanta, Detroit et New York–JFK. 

Aux Bahamas, la compagnie a inauguré samedi deux liaisons au départ d’Atlanta, opérées deux fois par semaine en Bombardier CRJ700 par sa filiale Delta Connection : départs vers Marsh Harbour mardi et samedi à 11h15 (retour 13h45), et vers North Eleuthera mercredi et samedi à 11h00 (retour 13h40). Dans le même temps, la ligne vers l’aéroport de Georgetown est passée de trois à sept vols par semaine.

Rappelons que Delta Air Lines se prépare à monter à hauteur de 49% dans le capital d’Aeromexico, qui permettra aux deux compagnies de SkyTeam de « mieux rivaliser sur les routes entre les Etats-Unis et le Mexique ». Elles ont par ailleurs demandé en avril dernier à former une coentreprise sur les lignes entre leurs pays respectifs. Et depuis octobre dernier, la compagnie américaine partage ses codes avec Aerolineas Argentinas (elle aussi membre de SkyTeam). Aujourd’hui, Delta Air Lines propose 51 destinations dans 30 pays de la région, et opère 1400 vols hebdomadaires entre les Etats-Unis et l’Amérique Latine et les Caraïbes.

http://www.air-journal.fr/2015-12-23-delta-air-lines-deploie-ses-ailes-en-amerique-latine-5155544.html

Commentaire(s)

  1. Heathrow_5

    Delta devrait renforcer l’Amérique Centrale. Pour aller au Salvador, Honduras, Guatemala,on doit tout le temps faire une big escale à Panama ou aux États-unis parce que bien entendu les transferts sont trop court à Miami et Atlanta.

  2. Boeing 777-300ER

    Ce n’est pas plutôt Carthagène ? Cartagena, c’est en Espagnol.

  3. On se demande surtout ce que fait encore AF dans l’Alliance SkyTeam… Le rôle moteur qu’elle avait jadis a complètement disparu, DL ayant elle une politique beaucoup ambitieuse et pro-active avec ses partenaires… on non d’ailleurs (Virgin). L’Alliance SkyTeam s’essouffle dangereusement et AF ne joue plus aucun rôle majeur dans cette dernière…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter