Aéroports de Lyon: les 17 nouveautés de 2016

aj_aeroport_lyon2

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry rappelle les 17 nouvelles destinations qui seront inaugurées l’année prochaine par les compagnies aériennes easyJet, Transavia, HOP! Air France, Air Canada, XL Airways, Aegean Airlines et Blue Air.

Dans son communiqué du 23 décembre 2015, le gestionnaire des aéroports lyonnais énumère les 18 routes directes vers 17 nouvelles destinations annoncées pour l’année 2016 par sept compagnies. Une « offre aérienne proposée aux voyageurs loisirs et affaires au départ de Lyon qui continue de s’étoffer », avec au total 115 destinations directes offertes depuis l’aéroport Lyon-Saint Exupéry.

easyJet :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Amsterdam 17/12/2015 Annuel 4
Copenhague 16/04/2016 Annuel 3
Budapest 27/04/2016 Annuel 3
Naples 16/12/2015 Annuel 2
Faro 17/04/2016 Annuel 3
Catane 16/04/2016 D’avril à octobre 2
Mykonos 01/07/2016 Juillet & Août 2
Minorque 01/07/2016 Juillet & Août 2
Belfast 12/12/2015 Jusqu’au 26/03/16 1
Londres-Southend 12/12/2015 Jusqu’au 26/03/16 1

Transavia.com :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Faro 11/04/2016 D’avril à octobre 2
Lisbonne 12/05/2016 Annuel 6
Valence 12/05/2016 De mai à octobre 2

HOP! Air France :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Luxembourg 21/02/2016 Annuel 6

XL Airways :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
La Réunion 03/12/2015 Annuel 1

Air Canada :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Montréal 17/06/2016 Annuel 4 l’hiver & 5 l’été

 Aegean Airlines :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Kalamata 31/05/2016 De mai à octobre 1

 Blue Air :

Liaison Date de lancement Saisonnalité Fréquences hebdomadaires
Bucarest 04/06/2016 Annuel 2

A l’occasion de l’ouverture de ces nouveaux vols, Aéroports de Lyon a lancé un jeu concours sur Facebook : jusqu’au 5 janvier, les internautes peuvent tenter de gagner un billet d’avion aller-retour pour deux personnes vers la destination de leur choix parmi les 17 nouvelles destinations.

Pour choisir sa prochaine escale parmi les 115 destinations directes desservies au départ de Lyon, il suffit de surfer sur le moteur d’Inspiration Voyage d’Aéroports de Lyon (inspirationvoyage.lyonaeroports.com), développé en co-création avec les voyageurs et la start-up Hellotrip. Ce moteur d’inspiration digital réinvente la manière de trouver la destination la plus adaptée aux besoins, aux envies et au budget de chaque voyageur.

http://www.air-journal.fr/2015-12-24-aeroports-de-lyon-les-17-nouveautes-de-2016-5155579.html

Commentaire(s)

  1. On remarque que La Rochelle n’est plus sur le programme d’Easyjet… C’est bien beau de faire un grand coup de pub, mais l’idéal serait de suivre derrière, et s’assurer les lignes, au lieu de les retirer discretement avant Noël.

    Etonnant qu’on trouve sur ce programme de lancements pour 2016 des liaisons lancées en 2015 (La Réunion lancé cet été, Naples, Amsterdam, Belfast), mais pas les liaisons lancées le WE dernier (Manchester et Gatwick par Monarch et Jet2). Ces deux dernières routes sont certes plutôt réservées aux skieurs, mais il en est de même pour Belfast et London Southend, opérées qu’une seule fois par semaine, l’hiver.
    Quitte à être complet, autant rajouter aussi Germania qui opère des charters l’hiver depuis Gatwick…

  2. Max69

    Soyons positifs… Après des années de vaches maigres, Saint- Exupéry retrouve de l’appétit ! En ne considérant que les NOUVELLES liaisons annuelles, on arrive à un tableau réconfortant, non ?
    2015 : Naples, La Réunion (saisonnière devenue annuelle), et aussi Stuttgart (on oublie souvent ce genre de destination confidentielle, certes, mais qui étoffe le réseau affaires de l’aéroport, et contribue à son rayonnement, comme Lyon-Cologne ouverte en 2014 , d’ailleurs).
    2016 : Montréal, Bucarest, Budapest, Copenhague, Luxembourg.
    On pourrait aussi ajouter Aegean qui, en continuant Lyon-Athènes pendant la saison hivernale (en 2/7), a rendu la ligne annuelle ; ce n’est pas rien, c’est un pari que l’on ne peut qu’espérer réussi pour les décideurs de cette compagnie, et pour l’aéroport, qui devait attendre depuis longtemps la réouverture de cette ligne, autrefois assurée par feue Olympic Airways…
    Seul souci pour l’avenir : que les voyageurs répondent présents ! Cela fera aussi moins de râleurs et de déçus (il m’arrive d’en faire partie !) sur le site d’AIR JOURNAL si d’aventure, une de ces liaisons ne tenait pas sur la durée…
    Bémol : Transavia, face à ce déferlement de nouveautés fonctionnant à l’année (le meilleur signe de l’attractivité d’un aéroport et d’une région) ne se risque qu’à Lyon-Lisbonne, déjà desservie par Easyjet et TAP Air Portugal. Il faut néanmoins saluer l’ouverture par la low-cost française de Lyon-Tel-Aviv, à l’année, en 2/7, en décembre 2014… mais il y a des places à prendre sur des destinations actuellement non desservies à l’année (Malaga, Séville, Valence, Palma…). Sans parler, même si cette partie de l’Europe semble moins faire partie du marché « naturel » de Transavia (sauf au départ de Paris, bien sûr…) de possibilités vers Varsovie, Hambourg, Stockholm…
    Rendez-vous en 2017 ?

  3. Corentin

    En même temps si aéroports de lyon pouvait faire quelque chose pour faire pression pour améliorer sa desserte en transport en commun à moins de 15 euros l’aller simple ( vinci a obtenu de nouveau l’exclusivité du Rhônexpress à partir du 1er janvier 2016 en exigeant l’arrêt de toute desserte par les tcl) , peut être que ça amènerait du monde dans les avions.
    Mais que les lyonnais se rassurent, il existe un bus à 9 euros l’aller simple pour rejoindre l’aéroport… de Genève

    • jp26

      pour info, on peut aussi prendre le T3 jusqu’à Meyzieu ZI puis la ligne 30 jusqu’à l’aéroport : c’est plus long (45′ si on sait enchainer les correspondances) mais ça fait tomber le prix à 1,80 €. Moi, c’est mon choix. Je refuse le prix prohibitif du Rhonexpress.

      • Corentin

        La ligne 30 est modifiée à partir du 1er janvier 2016 et ne desservira plus l’aéroport grâce au Rhônexpress qui a fait pression sur le sytral (menace de procès pour non respect du contrat d’exclusivité). Donc tu ne pourras plus utiliser cette solution

    • Max69

      S’il y a un problème, ce n’est pas, je pense, à cause du prix de la desserte. Avez-vous utilisé les navettes des aéroports de Nice, les bus de Marseille, ceux de Nantes, de Toulouse ? Moi oui, et la comparaison est sans appel. Il n’y a pas photo.
      On peut discuter du prix, je suis d’accord, mais pas de la qualité du service rendu, si imparfait puisse-t-il paraître à certains.
      Et puis, l’aéroport propose quand même 15000 places de parking, la voiture étant le moyen le plus utilisé pour rejoindre Saint-Exupéry…
      Le problème, me semble-t-il, c’est que Genève propose des liaisons qui n’existent pas au départ de Saint-Exupéry : si l’on pouvait aller (entre autres liaisons souhaitées par les chefs d’entreprise, les touristes) de Lyon vers New-York, Toronto (mais le Lyon-Montréal promis pour juin prochain par Air Canada est un excellent premier pas), Pékin, Shanghaï (projets pour 2017/2018), Stockholm, Moscou, Varsovie, Oslo, Hambourg, Helsinki, Sofia, Beyrouth, Le Caire, Glasgow, Manchester (pas seulement des vols-ski pour les britanniques), Séville, Valence, Malaga, Palma (ces 4 dernières destinations, pas seulement en été), Dakar, Abidjan, … alors les voyageurs se tourneraient un peu plus vers l’aéroport Lyonnais. Liste non exhaustive…
      Dans ce cas, la desserte passerait après : le passager ayant beaucoup plus de chances de trouver son vol plus près de chez lui, il ne se poserait pas dans les mêmes termes la question de l’aéroport de départ… même si effectivement, le bus à 9€ mis en place il y a quelques mois pour faire Lyon-Genève-Aéroport est un mauvais coup…
      Deuxième piste, apparemment aussi difficile à mettre en place, les fréquences : Easyjet va ouvrir Lyon-Budapest et Lyon-Copenhague en 3/7 chacune. Ces ouvertures, comme celles vers Montréal, Naples, Luxembourg, sont d’excellentes nouvelles, et il faut savoir les apprécier !
      Reste que lorsqu’un homme d’affaires Rhônalpin (et je ne parle pas des Savoyards et Hauts-Savoyards, pour qui Genève est la destination naturelle !) veut faire l’aller-retour au Danemark ou en Hongrie en une journée, il se tournera vers Genève, qui offre plus de fréquences. Heureusement, le touriste, lui, trouvera son compte même si Naples n’est desservie que 2 fois par semaine…
      Lyon a beau mettre en avant, en se comparant à Genève, ses « possibilités d’agrandissement », ses « réserves foncières », cela ne suffit pas.
      Manchester, Milan , Barcelone, Genève, ne disposent pas d’autant d’espace, et pourtant leurs chiffres de trafic sont sans commune mesure avec les 8,5 millions de Lyon.
      Reste donc à travailler l’attractivité économique, les implantations d’entreprises étrangères, la visibilité touristique…
      Quand Lyon sera visible sur la carte du monde (ou déjà, de l’Europe…) les compagnies aériennes verront un solide intérêt économique à ouvrir des liaisons vers la capitale de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes…

      • Corentin

        Ce n’est pas le confort ou même le rapport qualité prix du Rhônexpress qui est mis en cause mais son exclusivité, il n’y a pas le choix et c’est incompréhensible. Les lyonnais devraient pouvoir rejoindre leur aéroport pour moins de 15 euros l’aller s’ils le souhaitent. Imaginez les prix des billets d’avion, du téléphone… S’il n’y avait pas de concurrence!
        De plus si Rhônexpress a fait pression c’est que le produit n’est pas adapté à tout le monde et que de plus en plus de personnes prenaient le bus 30 pour se rendre à l’aéroport, car la plupart des gens préférence mettre 1,80 euros plutôt que 15 pour un trajet si court.
        Le seul espoir c’est qu’avec la loi marron un opérateur prive type easybus mette une liaison privée par bus ( je ne sais pas si ça rentre dans le cadre de la loi sur ce type de trajets) ou que le futur acquéreur de l’aéroport créé une desserte gratuite par navette pour rejoindre Meyzieu (si c’est vinci c’est mort mais il faut pas oublier que l’aéroport de Genève offre le billet de bus/train pour aller de l’aéroport vers le centre de Genève, pourquoi n’en ferait il pas autant s’il rachetait l’aéroport de lyon comme il en est peut être question ?)
        Pour le reste, Lyon n’est pas et ne sera jamais Genève, cela restera un aéroport de région, région bien moins tournée vers l’international que Genève ou bien moins attractive que Barcelone et donc restera un aéroport de loisirs pour beaucoup… Il faut donc adapter sa desserte à la clientèle loisir (Rhônexpress c’est pour les pro et le personnel de l’aéroport)

  4. et ne pas oublier Doha qui normallement devrait egalement etres annoncé pour 2016 avec Qatar airways !!!

    • Max69

      Ah oui, c’est vrai, Lyon-Doha… Et Emirates laisse faire ? Vraiment, rien ne va plus au pays de l’or noir !
      En tout cas, c’est une autre bonne nouvelle, à confirmer bien sûr : un article du « Progrès de Lyon » évoquait récemment les paroles d’un ministre qui, à la suite d’accords (confidentiels ?) avec Qatar Airways, parlait de CINQ LIAISONS assurées par Qatar …
      Faute de frappe ? Confusion entre 5 lignes et 5 vols (alors que l’on parle par ailleurs de 3/7, comme pour Nice-Doha ) ? Si quelqu’un en sait plus…

  5. Publié le 15 juin 2016

    La vente de l’aéroport risque dans les mois à venir de totalement bouleverser le paysage des transports en partance de Saint Exupéry. Si on en croit les annonces de Macron, le repreneur devra avoir une capacité de financement importante de manière à investir dans le développement massif de l’aéroport. je ne serai pas surpris de voir rapidement de nouvelles lignes fleurir. Après, lesquelles ? Cela sera très relatif au repreneur. Si c’est l’aéroport de Genève, prenons nous un risque ? Si ce sont des investisseurs locaux ça peut être tout et n’importe quoi, enfin à voir mais j’ai bon espoir de voir ici à lyon de plus en plus de destinations compétitives.

  6. vol Transavia

    Bonjour je Voulais signaler une erreur sur les vols TRANSAVIA Lyon Valence Espagne depuis début septembre Transavia a annulé tous les vols de cette destination . Je dois me rendre régulièrement à Valence et c est très galère de trouver un vol économique à la hauteur de Trasavia

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum