Le 30 décembre 1936 dans le ciel : Maryse Bastié, auteur d’une traversée de l’Atlantique Sud record

air-journal-maryse-bastie-aviatrice

Histoire de l’aviation – 30 décembre 1936. En ce mardi 30 décembre 1936, un nouveau record du monde féminin de vitesse est établi pour ce qui est de la traversée de l’Océan Atlantique Sud, une performance à mettre au crédit de l’aviatrice de nationalité française Maryse Bastié, détentrice du brevet de pilote depuis le 29 septembre 1925.

La Française, native de Limoges, détrône ainsi l’aviatrice Joan Batten, dernière détentrice du record en date. Un record que la Néo-zélandaise avait décroché le 13 novembre 1935, réalisant un raid aérien du Sénégal jusqu’au Brésil, plus exactement de Thiès à Natal, un voyage qui aura duré treize heures et quinze minutes.

Maryse Bastié, quant à elle, n’a mis que douze heures et cinq minutes pour parcourir les quelque 3 050 kilomètres qui séparent Dakar de Natal, partant du Sénégal un peu avant 7 h 30 ce 30 décembre 1936 pour rejoindre le Brésil en début de soirée, avec son appareil Caudron-Renault-Simoun disposant d’un moteur affichant une puissance de 220 chevaux. Un aéroplane que lui a fourni le ministre de l’Air pour effectuer cette randonnée aérienne qui se solde par un bel exploit !

 

http://www.air-journal.fr/2015-12-30-le-30-decembre-1936-dans-le-ciel-maryse-bastie-auteur-dune-traversee-de-latlantique-sud-record-5154376.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter