Emirates Airlines : 51,3 millions de passagers en 2015

air-journal_Emirates trois A380

La compagnie aérienne Emirates Airlines a vu son trafic augmenter de +9% l’année dernière pour dépasser 51,3 millions de voyageurs. Elle a en outre prévu un pic d’activité historique à Dubaï lors de la semaine entourant le Nouvel An.

Avant même la fin de l’année, la compagnie basée à l’aéroport de Dubaï a annoncé le 30 décembre 2015 son trafic passager annuel, avec selon son Président Tim Clark une « croissance considérable » en débit des « vents contraires » liés aux conflits régionaux, aux taux de change défavorables et à une économie mondiale « chancelante ». Année de son trentième anniversaire, 2015 fut aussi pour Emirates Airlines l’occasion de franchir plusieurs étapes-clés. A commencer par le trafic donc qui a dépassé 51,3 millions de passagers, avec une moyenne de 3600 vols par semaine (plus de 186.000 au total, sur 824 millions de kilomètres), l’embarquement à Dubaï de 57 millions de repas ou la gestion de plus de 35 millions de bagages dans sa base.

La compagnie souligne aussi l’évolution de sa flotte, qui s’est enrichie de 26 nouveaux avions (quinze Airbus A380, dix Boeing 777-300ER et un 777F – deux types dont elle est le premier opérateur au monde) pour finir l’année à avec 246 appareils ; 26 autres avions quitteront sa flotte l’année prochaine afin de maintenir une moyenne d’âge basse. Elle rappelle aussi le lancement de l’A380 bi-classe de 615 sièges, aujourd’hui déployé vers Bangkok et Copenhague. Ses superjumbos sont désormais déployés vers 36 aéroports de par le monde, et sept villes ont accueilli des vols uniques qui pourraient présager d’un déploiement régulier : Bruxelles, Prague, Taipei, Sao Paulo, Cologne, Manama et Doha.

Côté destinations, le réseau d’Emirates Airlines a gagné six nouveautés en 2015 : Bali, Multan, Orlando, Machhad, Bologne et Istanbul-Sabiha Gokcen (plus trois pour les vols de fret dont Ouagadougou). En 2016, elle s’envolera vers Panama City le 1er février, une route qui sera alors la plus longue au monde, puis vers Clark et Cebu aux Philippines et vers Yinchuan et Zhengzhou en Chine. De nouveaux salons d’aéroports ont été inaugurés à Los Angeles et Tokyo-Narita (ils sont désormais 36 au total).

Pour la période des fêtes du 28 décembre au 4 janvier, Emirates Airlines s’apprête à enregistrer un record historique d’activité à l’aéroport de Dubaï, avec l’arrivée de plus de 174.000 passagers entre le 28 décembre et le 1er janvier (passagers en transit exclus). De plus, 103.000 voyageurs passeront par le Terminal 3 d’Emirates pour quitter Dubaï entre le 2 et le 4 janvier, le pic d’activité devant atteindre son point culminant demain 2 janvier 2016. Une affluence qui a conduit la compagnie à installer dix comptoirs spécialement pour les familles, mais aussi à refuser les enregistrements au comptoir moins de 60 minutes avant le départ, heure à laquelle tous les passagers doivent avoir franchi les contrôles de sécurité (et à exiger la dépose bagage 90 minutes avant le vol pour ceux qui se sont enregistrés en ligne).

Emirates rappelle qu’elle « invite au voyage et facilite les échanges commerciaux entre la France et le monde » depuis 1992. Ses trois vols quotidiens (deux le mardi) à Paris sont assurés en A380, ses vols quotidiens à Nice en 777 et les cinq vols hebdomadaires à Lyon en 777 également : ils relient les trois villes à près de 150 destinations sur six continents.

http://www.air-journal.fr/2016-01-01-emirates-airlines-513-millions-de-passagers-en-2015-5155908.html

Commentaire(s)

  1. fred06
    Publié le 1 janvier 2016

    Et Emirates va fêter ses 22 ans de présence à Nice….

  2. En effet, à NCE d’abord en 330 puis en triple 7-200 puis 300 et maintenant 300 ER. Probablement un jour en 380 en haute saison puisqu’une passerelle 380 à été réalisée il y a déjà 2 ans et clairement à l’attention d’une éventuelle desserte en 380 d’Emirates.
    Qui d’autre pourrait prétendre desservir l’escale Azuréene en 380???

  3. GLLOQ
    Publié le 1 janvier 2016

    Et toujours pas de relation avec Bordeaux et Toulouse!
    Verrouillage?

  4. La saturation du doublet de DXB est certainement la plus grosse menance pour EK dans les années à venir.
    Il est fréquent de voir quatre ou cinq A380 au point d’attente. Et je ne parle même pas des désormais inévitables circuits d’attente « londoniesques » au-dessus du Golfe ou du désert.

    Dans les années à venir, les autorités vont sûrement pousser les compagnies tierces à aller opérer depuis le balbutiant et si lointain DWC, afin de transformer DXB en Emirates-Airport et de laisser le champ libre à ses opérations et à la croissance de sa flotte.

    Le transfert de EK à DWC n’est qu’un mirage. Transférer un hub neuf et ultra moderne (Terminal 3) de 50 à 70M de pax situé en plein coeur de la ville vers un aéroport au beau milieu du désert et loin de tout semble improbable.

  5. C’est la raison pour laquelle ils construisent un 2ème Aéroport toujours à Dubai.
    Ils ne faut surtout pas les prendre pour des imbéciles et leur récente histoire prouve qu’il maîtrise parfaitement le sujet au risque de déplaire à certains..
    Regardez avec qu’elle efficacité également ils ont maîtrisés, pas plus tard que cette nuit, le mega incendie d’une hauteur de plus de 25 étages et dont la base se situait déjà au 20ème étage d’un building hébergeant un hôtel. Lorsqu’ils se lancent sur des projets, ils y mettent les moyens, techniques et financiers et ne se loupent pas..
    Les Occidentaux, toujours dans l’esprit d’être les maîtres du monde en matière industrielle en prennent juste plein la gueule en trouvant toutes sortes d’excuses mais force est de constater qu’eux avancent et nous….je vous laisse deviner???
    PS : laissez tomber les confiscations de passeports, Aéroport situé en plein désert (eux pourraient vous répondre qu’ADP est situé en pleine zone de M..), que se ne sont que des Djihadistes, les séance de fouettage en publique et autres conneries du genre. J’ai eu l’occasion de m’y rendre et j’ai vu des gens performants et loin d’être idiots.

    • Érik, je ne dis pas cela en donneur de leçons. Et je parle en connaissance de cause puisque résidant aux UAE et travaillant dans le milieu. Je peux vous certifier que DWC est loin, très loin de la ville, situé en plein désert et mal desservi. C’est bien simple, ici tout le monde essaye d’éviter de prendre un vol depuis DWC quand il peut. Vraiment personne n’en veut. Emirates n’est pas prêt d’aller y poser ses valises alors que DXB est idéalement situé à Deira. Emirates y possède son siège, son centre de maintenance, son training center, des installation neuves et ultra modernes, ses résidences d’équipages… Mais que d’un autre côté ils se trouvent de plus en plus coincés par la congestion du trafic, et l’absence de réserve foncière pour y contruire une troisième piste. Et que ça risque de sérieusement compromettre leur croissance, surtout au vu du nombre d’avions réceptionnés dans les années à venir.

      Par ailleurs les ilots artificiels de The World sont le parfait exemple de l’échec d’un méga-projet. Parfois malgré le puissant soutien étatique, la viabilité industrielle d’un projet s’avère compromise.

      • C'est moi.
        Publié le 2 janvier 2016

        Si ce que vous dites devient réalité, on en déduira que  » forcer » d’une manière ou une autre les compagnies étrangères a déménager vers DWC tout en laissant Emirates à DXB sera assimilable à une distorsion de concurrence à minima, a dû protectionisme pro-Emirates.Il faudra donc veiller au grain..
        Ca ma appelle d’une certaine manière ce qui s’est passé ( mais en sens inverse toutefois) à Montréal: à l’époque de Mirabel, cette plateforme devait accueillir tous les vols internationaux, et Dorval ( aujourd’hui P.E. Trudeau), l’aéroport historique, se spécialiser sur les vols intérieurs et de voisinage ( USA) …Ce fut fait comme cela pendant plus de vingt ans ,puis les compagnies créèrent des hubs et Air Canada se plaignit a juste titre qu’avec de l’international à Mirabel et de l’intérieur+USA à Dorval ,impossible de creer un HUB à Montréal, d’où perte de compétitivité et impasse pour elle face aux compagnies US ( Chicago,NY..) en particulier AC demanda de pouvoir rapatrier son LC sur Dorval, et menaça de quitter Montréal pour privilegier Toronto autrement….Le gouvernement québécois donna son accord aux demandes de AC…et toutes les autres compagnies ( BA,LH,AF,KL…etc…) demandèrent de quitter Mirabel pour Dorval au motif de rupture de concurrence loyale sur les vols Europe-Canada tant Dorval était plus pratique que le lointain Mirabel pour desservir Mkobtreal…le gouvernement québécois du choisir entre autoriser tout le monde à Dorval ou perdre AC..il choisit Dorval…et Mirabel fut ferme!!!! Rien de moins!!!

  6. Mais je ne parlais pas de vous Chris DBX..

  7. @ Chris:tout a fait d’accord mais in seul bemol. EK sera en plein centre ville avec une majorité de pax transit, et les sutures (flydubai, BA, ET, Les asiatiques,etc) seront apres Jebel Ali avec des pax voulant de rendre a Dubai…

  8. Un autre problème va apparaître très prochainement …
    Le survol de l’Iran qui dans le scénario de l’escalade ne laissera que peu de possibilités d’optimisation et de décongestion du microscopique espace aérien disponible
    Les avions n’ont pas fini d’attendre …..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum