Le 2 janvier 1912 dans le ciel : L’exposition internationale de locomotion aérienne s’achève à Paris

air-journal-robert-esnault-pelterie-ingenieur

Histoire de l’aviation – 2 janvier 1912. Le 16 décembre 1911, le Grand Palais à Paris accueillait la troisième édition de l’exposition internationale de locomotion aérienne, qui ce mardi 2 janvier 1912 ferme ses portes. Un salon aéronautique dont son commissaire général M. Robert Esnault-Pelterie peut être satisfait, le succès ayant été au rendez-vous et se confirmant d’année en année, la chambre syndicale de l’industrie automobile y consacrant un budget important.

Dans les allées du salon, tous les grands constructeurs avaient répondu présents, de Rep à Nieuport, en passant par Farman, Morane, Borel, Bristol, Deperdussin ou encore Blériot, ces derniers n’hésitant pas à exposer leurs appareils, notamment ceux qui ont fait montre de leurs performances dans diverses compétitions d’aviation : concours militaire d’octobre 1911, course Paris-Madrid, mais aussi traversée de la Manche.

Les équipementiers du milieu de l’aviation avaient également des représentants au salon : comme le fabricant de moteurs Gnome, ou celui d’hélices Chauvière ou de carburateurs automatiques Claudel, sans oublier Hutchinson et Continental qui fournissent des tissus pour les ballons, les dirigeables et les aéroplanes.

http://www.air-journal.fr/2016-01-02-le-2-janvier-1912-dans-le-ciel-lexposition-internationale-de-locomotion-aerienne-sacheve-a-paris-5154436.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter