BOC Aviation prend 30 Airbus A320 et A320neo

air-journal_BOC_A320neo

La société de leasing BOC Aviation a passé commande pour douze avions de la famille Airbus A320 et dix-huit de la famille A320neo, renforçant sa flotte avant une entrée en bourse à Hong Kong prévue cette année.

La filiale singapourienne de la Bank of China a annoncé le 7 janvier 2016 avoir signé le 31 décembre un contrat portant sur trente monocouloirs Airbus, d’une valeur estimée à un peu plus de 3 milliards de dollars au prix catalogue – soit exactement le montant qu’elle espère lever en bourse au deuxième trimestre. BOC Aviation précise que son portfolio compte désormais 270 avions achetés ou gérés qui sont en service chez 62 compagnies aériennes dans 30 pays, principalement des monocouloirs Airbus et Boeing ; elle gère aussi entre autres 22 avions de la famille A330, 17 777-300ER et 13 Embraer 190. Son carnet de commande compte 241 appareils, y compris 64 A320neo et cinquante 737 MAX 8.

BOC Aviation devient ainsi l’un des dix meilleurs clients d’Airbus, avec 306 avions commandés au total. La société « est basée dans une région du monde à la croissance rapide », commente John Leahy, directeur des ventes chez Airbus, « et cette dernière commande non seulement démontre sa confiance continue dans notre produit pour les compagnies aériennes, mais reconnait aussi la valeur des A320 comme investissement sûr pour son portfolio ». Airbus présente par ailleurs cette nouvelle comme sa première annonce de 2016.

http://www.air-journal.fr/2016-01-07-boc-aviation-prend-30-airbus-a320-et-a320neo-5156179.html

Commentaire(s)

  1. La domination du programme NEO pour la gamme mono-couloir 320’s est incontestable..
    Il va falloir prévoir d’augmenter encore les capacités de production « extérieures » comme Tianjin et les USA.

  2. Le succès d’Airbus pour les ventes de la famille A320 NEO est impressionnant.
    Début novembre 2015 ils avaient déjà 60% de ce marché et depuis ils continuent à engranger des commandes, voir le site http://www.pdxlight.com/neomax.htm qui comptabilise les ventes de la famille A320 NEO et les ventes de Boeing 737 MAX (le remplaçant à venir du 737 NG)
    Les 737 et la famille A320 sont les «vaches à lait» des 2 constructeurs, la domination d’Airbus sur ce segment aura à moyen terme des conséquences sur les finances de Boeing et donc un impact sur les capacités de développement de Boeing.
    Avant cette nouvelle commande BOC avait déjà 92 A320 en commande : 64 NEO + 28 CEO (la version actuelle)
    Ce qui m’étonne dans la commande des 30 A320 de BOC, c’est qu’il y ait une commande pour 18 A320 NEO et pour 12 A320 CEO alors que d’après les plannings d’Airbus la version CEO est déjà survendue.
    On peut peut-être imaginer qu’Airbus souhaite prolonger la durée de vie des chaines de fabrication des A320 CEO.

    • Publié le 7 janvier 2016

      Oui, c’est sûr que Boeing risque de se retrouver sans un rond pour investir, leur programme B777 et maintenant B777X est un énorme échec!

      Le raisonnement que vous appliquez à Airbus en moyen-courrier est transposable à Boeing en long-courrier et donc chacun des deux avionneurs est un succès, aucun des deux n’a intérêt que l’autre disparaisse et les deux bloquent ensemble l’arrivée des nouveaux entrants pour conserver leur duopole. Soyez sûrs qu’il existe bien des accords tacites entre les deux

      • Je n’ai surtout pas voulu dire que Boeing allait faire faillite en 2016, mais plus simplement que le 737 est l’avion qui contribue le plus aux bénéfices de Boeing et que donc la remise en cause du partage de marché sur ce segment entre les 2 constructeurs n’est pas une bonne nouvelle pour Boeing.
        Par ailleurs en LC Boeing est également moins rentable que par le passé :
        – le 787 est toujours produit à perte
        – pour remplir la chaine de production des 777 en attendant l’introduction des 777X Boeing consent de très gros rabais sur les 777 Classic
        – en dehors des ME3 le succès du 777X est relativement limité (mais c’est vrai également pour l’A380 ce qui limite également la rentabilité de cet avion)

        Au final je ne dois pas être le seul à penser que la montée en puissance d’Airbus met la pression sur les finances de Boeing puisqu’en 2015 la valeur de l’action de Boeing est restée +/- stable (130/135$) alors que celle d’Airbus a fait un bond de +44% (43/62€)

  3. Le programme 380 est est parvenu à l’équilibre financier en 2015.
    A partir de 2016, il va engranger des bénéfices et je ne vous parle pas de la version NEO à partir de 2020/22..

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter