Ryanair : +17% autour de Bruxelles, feu vert à Oslo-Gardemoen

air-journal_Ryanair-737-800-sol

La compagnie aérienne low cost Ryanair a enregistré l’année dernière une hausse de trafic passager de 17% dans les aéroports de Bruxelles et Charleroi. Elle aurait d’autre part obtenu le feu vert pour s’installer dans le principal aéroport d’Oslo.

Représentant désormais « un quart du trafic total » autour de la capitale belge avec près de 7,5 millions de passagers, la spécialiste irlandaise du vol pas cher précise dans son communiqué du 6 janvier 2015 qu’elle reste le premier transporteur au départ de Charleroi. Sa croissance annuelle en nombre de passagers y est en augmentation de 10%, à plus de 5,5 millions de clients. Ryanair est également « témoin d’une forte augmentation du nombre de ses clients » à Bruxelles-Zaventem, y ayant transporté plus de 1,8 million de passagers en 2015 – une augmentation de 44% par rapport à sa performance en 2014. Des records de croissance atteints « grâce à une performance robuste et continue de ses programmes d’hiver et d’été au départ de et vers la capitale belge », explique la low cost. Elle rappelle qu’à Charleroi sont disponibles de nouvelles routes « vers des destinations aussi palpitantes qu’Athènes, Bucarest et Prague », tandis qu’au départ de Zaventem les nouveautés incluent Dublin et Vérone. Au total, Ryanair propose autour de la capitale belge un choix de plus de 90 lignes aériennes.

Ryanair a célébré son record de croissance à Bruxelles en 2015 en mettant 100 000 sièges à la vente sur l’ensemble de son réseau européen, au prix de 9,99€ ; ces tarifs bas sont disponibles à la réservation jusqu’à ce soir minuit. Le directeur du marketing Kenny Jacobs déclare : « nous sommes ravis de notre croissance continue à Bruxelles, où Ryanair a comptabilisé 17% de croissance dans les deux aéroports de la capitale belge en 2015 », un succès qui « témoigne de la réussite de notre programme ‘Always Getting Better’ et notre travail continu pour offrir les tarifs les plus bas d’Europe, à la fois pour les clients d’affaires et de loisirs ». Il y promet pour 2016 « plus de vols et des horaires améliorés vers les grandes villes, dont Berlin, Dublin, Madrid et Rome ».

Rien ne semble donc arrêter le développement de la low cost irlandaise en Europe ? « On est toujours le nouveau barbare de quelqu’un. Ryanair qui triomphe immodestement dans le ciel d’Europe devra surveiller de nouveaux acteurs comme Wizzair qui offrent un service de même ( bonne) qualité… pour encore moins cher! La course au tarif le plus bas connaîtra-elle une limite en 2016 avec un baril de pétrole au plancher ?» commente Fabrice Dariot, patron du site Bourse-des-vols, spécialiste des vols à bas tarif.

En Norvège, le quotidien Aftenposten affirmait hier que Ryanair a obtenu des créneaux de vol à l’aéroport d’Oslo-Gardemoen, principale plateforme de la capitale que la low cost ne desservait jusque là que via les plateformes de Rygge (qui ne devrait pas apprécier la nouvelle) et de Torp-Sandefjord. La low cost aurait obtenu trois vols quotidiens entre Oslo-Gardemoen et sa base de Londres-Stansted, un axe où elle ferait face à British Airways (depuis Heathrow), SAS Scandinavian Airlines (vers Heathrow) et Norwegian Air Shuttle (depuis Gatwick) ; Ryanair relie déjà Stansted à Rygge et à Torp-Sandefjord (où Norwegian se pose également en provenance de Gatwick). Sept autres paires de slots lui auraient été accordés pour lancer un vol quotidien entre Gardemoen et Vilnius en Lituanie (face à SAS Scandinavian Airlines et Norwegian). Le journal norvégien précise que Ryanair n’a pas encore confirmé l’utilisation de ces créneaux.

http://www.air-journal.fr/2016-01-07-ryanair-17-autour-de-bruxelles-feu-vert-a-oslo-gardemoen-5156176.html

Commentaire(s)

  1. Lobane
    Publié le 7 janvier 2016

    9,99€ Merci RYR

  2. Quels que soient les arguments pour/contre FR, force est de constater qu’une offre pareille en « point to point » est inégalée au départ de Bruxelles (BRU + CRL). Aucune autre compagnie n’y arrive. Leur succès n’est pas un hasard même si leur politique, diabolique pour certains, magnifique pour d’autres suscitera toujours le débat, malheureusement souvent passionné ou haineux.
    En ce qui me concerne, FR m’offre un choix énorme à des prix « plancher »
    J’en profite donc… Ceux qui refusent d’ouvrir les yeux pourront toujours perdre du temps et de l’argent ailleurs et c’est leur droit le plus strict !

  3. ragnagna85

    ok c’est bien de profiter de la précarité des employés ( cf http://www.bastamag.net/Des-pilotes-de-Ryanair-obliges-de-creer-leurs-propres-entreprises-defiscalisees) à méditer quand même ,non???

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter