Air Austral : le SNPL maintient le préavis de grève

air-journal_Air Austral 737-800 new look

Le syndicat de pilotes SNPL de la compagnie aérienne Air Austral a maintenu son préavis de grève du 29 janvier au 1er février, devant l’incapacité de la direction de garantir à ses pilotes le retour à un climat de travail serein.

A l’issue de 16 heures de négociations, le Bureau Air Austral du Syndicat National des Pilotes de Ligne et la direction de la compagnie basée à l’aéroport de Saint-Denis de la Réunion n’ont pas pu signer de protocole d’accord de sortie de conflit. Malgré « quelques avancées sur des revendications mineures », le syndicat déplore le refus d’Air Austral de reconnaître « les pressions et menaces exercées à l’encontre de plusieurs de ses pilotes » : il explique dans un communiqué que la direction nie être « à l’origine, par ses menaces et ses pressions répétées sur plusieurs pilotes, du climat délétère » dans lequel les salariés sont amenés à travailler quotidiennement. L’absence de solution concertée sur le point essentiel des revendications, à savoir le changement des méthodes actuelles de management, demeure pour le SNPL un « frein inacceptable » au bon fonctionnement de la compagnie et un « risque majeur pour la sécurité des vols ».

Le syndicat souligne en outre douter de la réelle volonté d’Air Austral d’aboutir à une sortie de crise, sachant qu’elle a « attendu près de 65 heures après le dépôt du préavis pour ouvrir des négociations ». Un doute est largement partagé par les pilotes qui se sont d’ores et déjà portés grévistes en nombre selon le SNPL, toutes fonctions (commandants de bord, copilotes ou encadrement) et machines confondues (court et long-courriers). Ce constat serait aussi celui des principales organisations syndicales PNC et personnels sol présentes dans la compagnie, « lesquelles nous ont confirmé leur soutien quasi unanime ». Le Bureau SNPL Air Austral n’a donc pas « d’autre choix » que de maintenir son appel à un arrêt de travail de quatre jours entre le 29 janvier et le 1er février 2016.

La nouvelle douchera l’optimisme mesuré exprimé mardi après la rédaction d’un texte d’accord, que le SNPL avait toutefois soumis à ses membres. Air Austral écrivait hier qu’après plusieurs heures de discussions « dans un esprit plutôt constructif », les deux parties étaient parvenues « tard dans la nuit à converger sur l’ensemble des points revendiqués ». Mais elle indiquait dans le même temps, « consciente des inquiétudes que ce mouvement provoque », avoir commencé à anticiper sur les solutions qu’elle aura à mettre en œuvre afin de garantir le transport de toute sa clientèle. Elle doit tenir mercredi une conférence de presse. Rappelons que le ton était monté samedi entre les deux parties, le SNPL dénonçant notamment des détachements de pilotes « sans conditions » au sein de la filiale mahoraise Ewa Air et des conditions de travail dégradées nuisant à la sécurité des vols alors que la direction affirmait que le motif secret de la grève était de défendre un collègue syndiqué ayant reçu un avertissement pour faute grave (un délégué du SNPL aurait proféré des menaces écrites à l’encontre d’un dirigeant).

http://www.air-journal.fr/2016-01-27-air-austral-le-snpl-maintient-le-preavis-de-greve-5157161.html

Commentaire(s)

  1. Le SNPL à vocation à disparaître..
    (Un délégué du SNPL aurait proféré des menaces écrite à l’encore d’un Dirigeant).
    Ils n’ont plus d’arguments crédibles pour défendre leur train de vie de Senateurs autres que de déchirer des chemises…arrivera le moment où ils en viendront à menacer les femmes et les enfants des membres de la direction.
    Pire, ils tentent de faire avaler l’argument sécuritaire au grand public,
    « Un risque majeur pour la sécurité des vols » pour arriver à leurs fins.
    Souvenez-vous du Rio/Paris avec l’incompétence des pilotes aux commandes et le nombre de victimes puis rapprochez ce resultat à leur revendication du risque majeur pour la sécurité des vols.
    Eux!!!!
    Pathétique..

    • Vous connaissez un bon syndicat en France ?
      On passe notre vie à taper sur le gouvernement mais les syndicats sont tellement nuls qu’ils nous pourrissent la vie et l’économie de la France !!

      • Commentaire très sectaire de votre part et tellement loin de la réalité: oui il existe des syndicats intelligents en France comme par exemple CFE-CGC ou meme CFDT qui fait preuve de pragmatisme a l’oppose de l’arrivisme stupide du SNPL. Le syndicalisme est important dans la société et est un contre pouvoir utile et important sinon on serait de nouveau au 19eme siècle avec le retour du travail des enfants, etc… et j’en passe. D’une manière générale les extrêmes ne sont jamais bon et une société juste est une société equilibre avec des parties des discutent dans un esprit constructifs ce qui n’est malheureusement pas le cas en France (patronnât aveugle et arrogant, certains syndicats arrieristes et borne plus des gouvernements de tout bords qui passent leurs temps a essayer d’acheter la paux sociale…. en bref, la France a vraiment besoin de se repenser profondément pour s’en sortir.

    • Serpico

      Vous allez vus faire rosser par nos TO GUN du site, encore un blasphème publique ERIK, vous commencez mal l’année sur AJ !

  2. Quand la direction nous demande de faire des choses hors du cadre légal et réglementaire, qu’on leur dit non et en retour ils nous mettent la pression, nous menacent sur les évolutions de carrière et limite, nous harcèlent, pour vous c’est pas un « risque majeur pour la sécurité des vols » ?
    Cerise sur le gâteau, quand une personne de la direction harcèle l’OSV et d’autres personnes pour une levée d’anonymat sur une remise de gaz afin de sanctionner l’équipage « pour exemple », vous appelez ça comment ?????????

  3. Erik, vous n’êtes pas sérieux.. Commencer votre message en utilisant le conditionnel, en discréditant le syndicat. Vous ne connaissez pas ce syndicat, vous ne connaissez pas cette compagnie. « Train de vie de sénateur », bon, vous ne connaissez pas non plus le métier, ni les différentes offres salariales des autres compagnies. Évidemment, dans une compagnie comme AF ou Air Austral, un pilote gagne mieux qu’un pilote chez Ryanair et Volotea, mais allez voir les salaires proposées par les compagnies du Golfe et les « majors » asiatiques. Salaires net d’impôts, avantages en nature allant parfois jusqu’à la maison payée et un véhicule avec chauffeur. Arrêtez de répandre à longueur de fil des contres vérités et raccourcis faciles. Pathétique, oui.
    Au plaisir de vous renseigner sur la réalité de nos métiers et de nos conditions. Surtout n’hésitez pas.

  4. @MATT +10000

    Tout a fait d’accord avec vos arguments!

  5. Non mais j’ai beaucoup d’amis à Air France qui EUX connaissent particulièrement bien ce syndicat et les autres..
    SI je suis sérieux et ne tentez pas de me faire avaler qu’un pilote de Triple 7, même chez Air Austral, éprouve des difficultés à vivre!!
    Vous feriez hurler de rire un cheval de bois. Ça, c’est pathétique et vous n’avez que le môme pour vous soutenir dans vos revendications..
    Et lui se repend fréquemment sur le sujet, vous ne trouvez pas???

  6. En même temps, si beaucoup de gens pensent que les pilotes menent une vie de sénateur c’est qu’on ne peut trouver nul part leur salaire moyen…
    Alors messieurs les pilotes, commandant de bord ou non, combien touchez vous chez air austral pour du moyen et long courrier en net par mois ?
    Les seuls données que nous pouvons trouver sont celles d’air france avec des salaires de l’ordre de 10 000 e par mois donc oui c’est du train de vie de senateur…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum