Aigle Azur reliera Lyon à Porto et Dakar

air-journal_aigle azur A320 new

La compagnie aérienne Aigle Azur lancera en mars deux nouvelles liaisons à Lyon, vers Porto au Portugal et vers Dakar au Sénégal.

A partir du 27 mars 2016, la compagnie française proposera trois vols par semaine entre Lyon-Saint Exupéry et l’aéroport de Porto-Francisco Sá Carneiro, opérés en Airbus A320 de 174 places. Les départs sont programmés jeudi à 12h20 (arrivée 13h30), vendredi à 17h10 (arrivée 18h20) et dimanche à 18h15 (arrivée 19h25), les vols retour quittant le Portugal jeudi à 14h15 (arrivée 17h20), vendredi à 19h05 (arrivée 22h10) et dimanche à 20h10 (arrivée 23h15). Aigle Azur sera en concurrence sur cette route avec les low cost easyJet et Transavia France.

Le LyonDakar-Léopold Sédar Senghor inauguré le 28 mars prochain sera en fait une prolongation de la ligne inaugurée fin décembre entre Marseille et la capitale sénégalaise, qui sera donc opérée toute l’année. Les départs en A320 de Saint Exupéry seront alors programmés à lundi à 16h00 (arrivée à Dakar 21h05) et samedi à 15h00 (arrivée 20h05), les vols retour quittant le Sénégal lundi à 22h15 (arrivée à Lyon le lendemain à 6h55) et samedi à 21h15 (arrivée le lendemain à 5h55). La durée du vol escale à Marseille comprise est de 7h05 à l’aller et de 6h40 au retour. Aigle Azur est seule à proposer cette ligne sans changement d’appareil.

Aigle Azur dessert déjà Porto au départ de Paris-Orly, et « reste la seule compagnie aérienne à relier en direct toute l’année les quatre principaux aéroports portugais » (elle se pose également à Faro, Funchal et Lisbonne depuis la capitale française). Le Portugal est de fait son deuxième marché derrière l’Algérie. En revanche elle ne propose pas d’autre ligne vers Dakar, où Air Méditerranée est venue la rejoindre en provenance de Marseille fin décembre (rappelons que l’aéroport est également desservi par exemple depuis Paris par Air France et Corsair International).

Créée en 1946 et reprise en 2001 par le Groupe GoFast, Aigle Azur dessert l’Algérie, le Portugal, le Mali et le Sénégal au départ de six villes françaises, et transporte environ 2 millions de passagers par an avec une flotte comprenant onze A320 et A319 qui opèrent 300 vols réguliers chaque semaine. Le Groupe HNA, acteur majeur du tourisme et du transport en Chine dont Hainan Airlines est l’une des 15 compagnies aériennes, est entré dans son capital en 2012.

http://www.air-journal.fr/2016-01-29-aigle-azur-reliera-lyon-a-porto-et-dakar-5157261.html

Commentaire(s)

  1. Tonio

    A quand une arrivee de aigle azur sur nantes ?

  2. Quand ils auront + d’avions de dispo et comme compte tenu de la santé financière de la compagnie il n’est pas prévu d’acquérir d’avions supplémentaires …

  3. Vincent

    Ces vols Lyon – Dakar via Marseille me rappelle étrangement les 2 rotations hebdomadaires d’AIR SENEGAL INTERNATIONAL, excellente compagnie regrettée.

    S’il est douteux qu’AIGLE AZUR propose les mêmes prestations, le taux d’occupation sera sans doute élevé.

  4. Je ne vois pas ce que Aigle Azur propose de plus en comparant l’offre de service des autres compagnies traditionnelles pour se rendre à Dakar. Je préfère emprunter Air France plutôt qu’emprunter un A320 pour du long courrier…
    Nous savons tous que cette compagnie sino-française génère des bénéfices durant la période estivale et réquisitionne tous ses avions pour assurer les liaisons vers l’Algérie. Je crains que ce ne soit trop peu pour Aigle Azur qui ne peut envisager une extension de la flotte en se dotant d’A330 pour assurer les liaisons long courrier…

    • Tout le monde n’habite pas aux alentours de Paris pour prendre un vol direct avec AF ou Corsair.
      Et beaucoup voyagent en fonction de leurs moyens financiers et prennent le moins cher, surtout quand ils voyagent en famille.
      Conclusion : chacun choisit ce qui l’arrange ou lui plait 😉

    • Vincent

      Il est vrai que 5 h dans un A320, ça fait beaucoup !

      Ensuite, comme le dit justement FILLETTE DE CDB, beaucoup voyagent selon leurs moyens : reste à savoir tout de même la politique tarifaire retenue par AIGLE AZUR.

      Il n’empêche, en j’en connais, que d’autres sont viscéralement attachés aux compagnies nationales, et de Lyon préfèrent transiter par Paris (AIR FRANCE) ou Bruxelles (BRUSSELS AIRLINES).

  5. Boeing 777-300ER

    Avec l’affaire de l’argent bloqué par l’État Algérien (qui empêche le lancement par AF d’une ligne vers Oran pourtant à grand potentiel), Aigle Azur essaye de se diversifier en se lançant vers le Sénégal qui compte entre 50 000 et 100 000 ressortissants expatriés en France. C’est un marché prometteur car contrairement au marché marocain et tunisien ultra-concurrentiel qui compte des compagnies sérieuses (sauf Tunisair qui est moins bien que RAM mais mieux qu’Air Algérie) le marché sénégalais était pendant longtemps dominé par Air France, la RAM et Iberia/Curling. Corsair est arrivé il y a 4 ans et aujourd’hui contrôle 20 à 40% du marché France/Sénégal sur les vols Non-Stop. Bonne chance à Aigle Azur.

  6. GAUK

    A quand le Lyon – Doha ?! On a des slots pour Aigle Azur, mais pas pour QR. Merci AF de faire le monopole !

    • Renseignez vous ... - 29 janvier 2016 à 22 h 55 min
      Renseignez vous ...

      Il n’y a jamais eu de problème de slot a l’aéroport de Lyon…la non ouverture d’un Lyon-Doha n’est en rien due à un manque de slot a Lyon…

  7. Max69

    Lyon a toujours eu du mal à se connecter à l’Afrique… Dakar, Tripoli, Abidjan, Niamey, Cotonou, Djibouti, Bamako, Nairobi, Djeddah, Le Caire, Libreville, Conakry… Toutes ce destinations ont été desservies un jour depuis Saint-Exupéry… et ne le sont plus.
    Dakar est donc une rescapée. Tant mieux. On ne peut que souhaiter qu’Aigle Azur assure un bon service, et envisage cette desserte sur la durée. L’escale à Marseille, sur ce genre de destination, ne devrait pas être un problème. Comme le dit @fillettedecdb, tous les voyageurs ne sont pas parisiens…

    • Ground OPS VP EY

      Djeddah n’est pas du tout en Afrique.
      Mais votre commentaire est juste. AF veut absolument se baser sur une stratégie de hub unique et donc pas de vol LC des aéroports régionaux.
      Personnellement je pense que c’est un erreur qui se paie déjà.
      La France est assez grande (géographiquement, démographiquement et économiquement) pour avoir 2 hubs performants (CDG et LYS?NCE?).

    • Djeddah n’est pas en Afrique, et est toujours relié à Lyon via des vols charters pour la période du pèlerinage à La Mecque.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum