Iran Air veut 118 Airbus dont douze A380 et seize A350

air-journal_Airbus_famille_A320_A330_A350_A380

La compagnie aérienne Iran Air a signé hier un protocole d’accord portant sur la fourniture de 118 Airbus, dont 73 gros-porteurs et 45 monocouloirs. Un package complet de coopération entre l’Iran et la France dans le secteur de l’aviation civile a également été annoncé.

Signés par Farhad Parvaresh, Président et CEO d’Iran Air, le 28 janvier 2016 au Palais de l’Elysée à l’occasion de la visite officielle du Président iranien, le protocole d’accord porte sur 21 appareils de la famille A320ceo, 24 de la famille A320neo, 27 de la famille A330ceo, 18 A330-900neo, seize A350-1000 et 12 A380. Le contrat est estimé à 25 milliards de dollars au prix catalogue, et devrait être finalisé d’ici deux mois. Airbus espère livrer une dizaine de monocouloirs et d’autres avions d’ici la fin de l’année, si aucun obstacle financier ou politique ne surgit, tandis que les premiers A380 seraient remis à Iran Air à partir de 2019 ; des commandes ultérieures, y compris d’appareils de seconde main, restent possibles puisque l’Iran estime ses besoins à entre 400 et 500 avions. L’annonce de jeudi « est une première étape en vue de rétablir le prestige du secteur de l’aviation civile dans la région et, aux côtés de partenaires tels qu’Airbus, nous assurerons des niveaux de services inégalés », a déclaré le dirigeant de la compagnie nationale iranienne. De son côté, Fabrice Brégier, Président et CEO d’Airbus, estime que « le ciel s’est éclairci pour les passagers iraniens, et Airbus se réjouit d’accueillir le retour de l’aviation civile iranienne au sein de la communauté de l’aviation civile internationale. Aujourd’hui est une étape significative qui marque la reprise et la modernisation du secteur iranien, de l’aviation civile et Airbus est prêt à apporter tout son soutien ». La flotte d’Iran Air compte 43 appareils, dont quatre Boeing 747, douze Airbus A300 et deux A310, et seize Fokker 100 pour le moyen-courrier.

L’accord signé entre Airbus et l’Iran porte aussi sur la formation des pilotes et du personnel de maintenance, ainsi que sur des prestations de support visant à assurer la mise en service efficace et la rentabilité opérationnelle de ces nouveaux appareils. Dans le même temps, Abbas Ahmad Akhoundi, Ministre des Routes et du Développement Urbain, a signé un accord de coopération global dans le cadre de la modernisation du secteur de l’aviation civile du pays, portant notamment sur le développement des services  de navigation aérienne  (ATM), l’exploitation des aéroports et des avions, l’harmonisation des réglementations, la formation académique et technique, la maintenance, les réparations et la coopération industrielle.

Ces deux accords s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du JCPOA (Joint Comprehensive Plan Of Action) du 16 janvier 2016, et des règles et recommandations associées, précise Airbus dans son communiqué. On ajoutera qu’ADP a annoncé un « accord de principe » en partenariat avec Bouygues pour la conception, la construction et la supervision du projet d’extension de l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeiny.

©Stefano-Ciccarelli

©Stefano-Ciccarelli

http://www.air-journal.fr/2016-01-29-iran-air-veut-118-airbus-dont-douze-a380-et-seize-a350-5157247.html

Commentaire(s)

  1. Du 320 au 380 un seul mot magnifique , bravo Airbus .

  2. Excellent pour Airbus , et bonne nouvelles pour le 380 , yen a qui pensaient que cet appareil était bon pour l’oubli !!!

  3. Va falloir des mécanos
    Et pourquoi pas toute la famille Boeing pendant qu’on y est ?

  4. Fabuleuse commande!!!
    Des 380, des 350, des 330, des 320…genial.
    Les Commerciaux d’Airbus ont fait et bien fait le job.
    Merci à eux et FÉLICITATIONS..

  5. Foxtrot

    Coup de maitre! Une bonne raison pour Iran Air de rester fidele pour longtemps a Airbus, vu qu’elle exploite encore a ce jour des A300 et des A310.

  6. L’Iran est une grande nation , entre les folies dispendieuses du Shah et l’obscurantisme religieux et menaçant des hallatoyas, on se demande comment elle a survécu. Si tout se normalise tant mieux pour les Iraniens (et tant pis pour les voisins d’en face qui vont faire la gueule.) Airbus n’a pas beaucoup de mérite dans l’affaire, c’est plutôt la diplomatie qui a bien fonctionné

  7. Ben76500

    Bien joué airbus et la.dimplomatie, s’offrir toute la gamme d’un seul coup sa me laisse sur le c**

  8. Alain45

    Diplomatie sans aucun doute mais ce n’est pas elle qui fait les offres !
    Airbus a de bons commerciaux. (dans le passé il y en avait un chez Boeing très introduits chez les compagnies, débauché par Airbus).
    On avait annoncé 8 A380, mais 12 c’est encore mieux !
    Vont-ils récupérer ceux qui n’ont pas été livrés ?
    Vu leur besoins, Boeing aura sa part.
    Histoire pour l’Iran « d’être bien considérés » par tous et de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier…

  9. C’est un début d’année en fanfare pour Airbus et félicitations a eux pour cette commande stratégique. C’est un mix d’appareils ancienne et nouvelle génération pour assurer des livraisons rapidement et c’est extremeent bien fait. De plus 12 A380 comme cerise sur le gâteau et pour cet appareil qui le mérite amplement et qui a tout l’avenir devant lui. Au moins Airbus ne s’assoit pas sur ses lauriers comme Boeing et offre une gamme complete et homogène aux clients qui lui rendent bien.

  10. J’espère qu’Iran Air se développera afin d’offrir une alternative aux compagnies du Golfe. Fantastique nouvelle et félicitations à tous les acteurs impliqués. J’ai hâte de voir ces avions dans les couleurs d’IR

  11. Et juste comme ca, ils les paies avec quoi ? ……

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum