Le 29 janvier 1923 dans le ciel : Record de durée en vol à voile, Maneyrol détrône Thoret

air-journal-alexis-maneyrol-03

Histoire de l’aviation – 29 janvier 1923. Qui succédera au lieutenant Thoret à la tête du record de durée des alérions et ce, depuis le 1er janvier 1923 ? Le pionnier de l’air de nationalité française Alexis Maneyrol, qui a fait du vol à voile sa spécialité, ajouterait volontiers ce trophée à son palmarès. Et c’est ainsi que ce 29 janvier 1923, il va tenter de relever le défi, près de Vauville, alors que le vent s’invite enfin.

C’est aux commandes d’un nouvel alérion du constructeur aéronautique Louis Peyret qu’Alexis Maneyrol va essayer de tenir l’air le plus longtemps possible. Pour s’octroyer le record, il doit ainsi voler plus de sept heures et trois minutes, soit la dernière performance établie par Thoret.

Contrôlé par Gaudichard et M. Nessler, respectivement chronométreur officiel et délégué de l’Aéro-Club de France, Alexis Maneyrol prend son envol du Grand Thot un peu après 13 heures, pour un vol qui au final ne durera pas moins de huit heures et cinq minutes, ce qui constitue le nouveau record ! A noter que lors de l’atterrissage de nuit, Maneyrol va endommager son appareil, mais rien de très grave.

http://www.air-journal.fr/2016-01-29-le-29-janvier-1923-dans-le-ciel-record-de-duree-en-vol-a-voile-maneyrol-detrone-thoret-5155943.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter