United Airlines reliera San Francisco à Singapour en 787-9

Air-journal_ B787-9 United

La compagnie aérienne United Airlines lancera en juin une nouvelle liaison directe entre San Francisco et Singapour, la route la plus longue pour un Dreamliner.

A partir du 1er juin 2016, la compagnie américaine proposera un vol quotidien entre sa base de San Francisco et l’aéroport de Singapour-Changi, opéré en Boeing 787-9 Dreamliner pouvant accueillir 48 passagers en classe Affaires, 88 en Premium et 116 en Economie. Les départs de Californie sont programmés à 23h25 pour arriver deux jours plus tard à 6h45), les vols retour décollant à 8h45 pour se poser le même jour à 9h15 (passage de la ligne de changement de date oblige, durée de vol moyenne 15h55). United Airlines sera sans concurrence directe sur cette route.

Ses vols actuels vers Singapour via Tokyo-Narita (opérés depuis 1986) seront supprimés dès le 2 juin, les passagers pouvant choisir ce trajet grâce au partage de codes avec ANA (All Nippon Airways) ; la route quotidienne via Hong Kong ne sera pas affectée. Rappelons que Singapore Airlines, sa partenaire dans Star Alliance, doit relancer en 2018 des vols directs vers Los Angeles.

United Airlines précise que cette liaison sera la plus longue jamais opérée par un Dreamliner avec 8446 miles (13.592 km), battant sa propre route entre Los Angeles et Melbourne et celles d’Etihad Airways (Abou Dhabi – Brisbane) et American Airlines (Dallas – Shanghai). Et il s’agira également de la plus longue route proposée par une compagnie américaine. « Nous sommes ravis d’annoncer les vols sans escale entre San Francisco et Singapour, attendus depuis longtemps par les voyageurs », déclare Marcel Fuchs, vice-président Ventes Atlantic et Pacifique chez United Airlines ; « ils offriront des bénéfices uniques aux passagers entre San Francisco et Singapour, avec des dizaines de possibilités de correspondances dans notre hub de Californie ».

Singapour est la quatrième nouveauté de United Airlines à San Francisco cette année, après Auckland, Tel Aviv et Xi’an ; elle y propose désormais treize destinations en Asie, contre sept avant sa fusion avec Continental Airlines.

 

http://www.air-journal.fr/2016-01-29-united-airlines-reliera-san-francisco-a-singapour-en-787-9-5157259.html

Commentaire(s)

  1. Faire un transpacifique avec un dreamliner, dangeureux etant donne sa fiabilite

  2. Clo2B

    C’est le type même de distance qu’il serait préférable d’assurer avec un 345 ,car les compagnies n’ont pas forcément besoin de la capacité d’un 380, voire d’un 747.
    Malheureusement, le 777 200, a obligé Airbus à stopper la production de l’A340,Alors que par la suite, seul le 300E a obtenu un réel succès…et à remplacé fort justement le 600, incitant du même coup Airbus à lancer son A380 en remplacement…
    La concurrence peut avoir du bon, mais peut avoir aussi des effets négatifs..
    En effet, si Boeing n’avait pas voulu à tout prix torpiller le 340, et s’était contenté de lancer directement son 777300e, obligeant certe Airbus à stopper son 600, mais laissant ce dernier continuer à fabriquer son 500 pour les distances au-dela de 12000kms, en contrepartie, Airbus aurait peut-être laissé tranquille Boeing avec son 747, en renonçant à sortir son 380…
    Bien sur, cela ne sont que des suppositions, et de toutes façons, il aurait été dommage de ne pas voir sortir le fabuleux 380…

  3. flyrelax

    je n’ai pas sous les yeux la carte ETOPS et la norme à laquelle est soumis le 787, je visualise mal les options possibles

    quels déroutements possibles sur une transpacifique ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter