Swiss réceptionne son premier 777-300ER

Air-journal-Swiss 777-300ER

La filiale suisse de Lufthansa a reçu à Zurich le 29 janvier dernier un premier Boeing 777-300ER.

Ce nouveau fleuron de la flotte long-courrier de Swiss est configuré pour accueillir 340 passagers, 8 en Première classe, 62 en classe Affaires et 270 en classe Economie, soit 121 de plus que les Airbus A340-300 et 104 de plus que les A330-300. Il est équipé de la connectivité Wifi et d’une cabine entièrement redessinée. Il sera initialement déployé entre Zurich et New York. Outre cette arrivée, Swiss Airlines attend 8 autres Boeing 777-300ER, qu’elle déploiera sur ses lignes les plus longues telles que vers Montréal (à partir de mars 2016), Hong Kong (avril), Los Angeles (juin), Bangkok (juillet), São Paulo (août), San Francisco (septembre), ou Tel Aviv.

Rappelons qu’avec l’arrivée des Triple Sept, les six premiers A340 qui quitteront la flotte de Swiss seront restitués à leur société de leasing. Et entre 2017 et 2018, trois autres seront mis en service par la filiale Edelweiss Air, qui deviendra un nouvel opérateur.

A ce jour, Swiss opère au sein de sa flotte long-courrier 14 A330-300 et 15 A340-300.

http://www.air-journal.fr/2016-01-30-swiss-receptionne-son-premier-777-300er-5157289.html

Commentaire(s)

  1. Vraiment un bel avion mais pas sûr que le passager en économie y trouve son compte par rapport aux Airbus actuellement en service chez LX.
    Passer du 2-4-2 au 3-4-3, je n’appelle pas cela un progrès.

    • ben76500

      bonjour,
      disons que pour le passager qui voyage une foi par an à l’étranger et qui a économisé toute l’année pour s’offrir un billet, sa m’étonnerai qu’ils soit très regardant à ce niveaux la. après pour le voyageur fréquent effectivement sa peux posé un problème

      • Et disons que.... - 30 janvier 2016 à 11 h 26 min
        Et disons que....

        …le passager qui voyage plusieurs fois par an en long courrier est soit un oisif fortune,soit un homme d’affaire et dans les deux cas la cabine Eco ne s’adresse pas à lui…
        Libre à lui de la prendre s’il le veut,mais qu’il mette ses priorités dans l’ordre ( économiser sur les billets OU améliorer son confort de voyage), et, surtout, qu’il se souvienne et respecte son propre choix une fois à bord…..

        • noone

          Je ne suis ni oisif fortuné ni homme d’affaire. Mon salaire se situe juste au dessus de la moyenne nationale et pourtant je fais plusieurs LC en classe Y par an. Votre argument est très restrictif et clivant.
          Ainsi la configuration en eco revet une certaine importance pour moi

    • La nouvelle norme... - 30 janvier 2016 à 11 h 33 min
      La nouvelle norme...

      On va bientôt pouvoir compter sur les doigts d’une seule main les compagnies qui conservent du 9 de front en Eco sur des 777: la tendance est à 10 partout,sur les avions neufs ou en retrofit…aussi bien pour les compagnies européennes que nord américaines que celles du Golfe où d’Asie du sud est comme du nord ( les compagnies japonaises s’y mettent aussi à l’international…)
      Juste une nouvelle  » norme » de confort qui se met en place, correlee à la nouvelle  » norme tarifaire »: la baisse à tout prix!!!!

  2. EPL 1986

    En aviation, le progrès n’est pas le confort mais la sécurité.

  3. L’important pour une compagnie , c’est de faire des bénéfices 121 et 104 pax de plus que sur les Airbus donc…, après les clients prendront se qu’il y a .

  4. Avec des sieges plats en business mais pas en 1-2-1

  5. Et un avion avec le wifi…. Chez AF il faudra attendre 2020 pour voir tous les longs-courriers équipés. Quant au moyen-courrier… on peut se brosser (alors qu’Alitalia équipe tout sa flotte…).
    Swiss présente là un très bel appareil avec de très beaux produits. Un bémol: la configuration haute densité de l’éco.

  6. Oui bien sûr...très bel appareil... - 30 janvier 2016 à 14 h 09 min
    Oui bien sûr...très bel appareil...

    Qui n’en reste pas moins une sorte de vieux cheval sur le retour,un poil dépasse aujourd’hui pour en faire une entrée en flotte et une première en ligne…et puis d’un bruit à l’intérieur que l’on ne soupçonnait pas avant l’arrivée deja effective d’appareils de conception récente..
    On peut se demander si pour Swiss ( et avec LH derrière..) avoir choisi en son temps de commander du 777 en lieu et place de 350 -900 ( en négociant avec Airbus un échange pour du -1000 à la sortie) par exemple,ou meme de 787-9 ( en négociant avec Boeing un échange pour du -10 à sa sortie) n’a pas été une politique flotte courte vue …une sorte de coche loupé en somme.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum