Air France : des milliards d’économie, 747 Forever (vidéo)

air-journal_Air France 747 Patrouille de France1

La facture de carburant de la compagnie aérienne Air France-KLM pourrait se réduire de 2 milliards de dollars en 2016 selon La Tribune, une économie qui serait en partie reversée aux passagers sous forme de baisse des prix du billet d’avion. D’autre part, la vidéo de la rencontre entre la Patrouille de France et le dernier Boeing 747 de la compagnie nationale française est enfin en ligne.

La Tribune du 1er février 2016 cite des sources internes au groupe franco-néerlandais selon lesquelles en l’absence de remontée des cours du pétrole, la facture de kérosène « pourrait se réduire de 2 milliards de dollars en 2016 ». Le site d’information économique précise que ces économies seraient atteintes en tenant compte « des niveaux de couverture du groupe pour l’année, moins importants que l’an dernier, et de la parité actuelle entre l’euro et le dollar ». Encore faudrait-il que le prix du baril reste autour de 30 dollars, un niveau qui a été dépassé la semaine dernière. Air France-KLM doit publier ses comptes annuels le 18 février prochain, ainsi que ces prévisions ; la Tribune estime qu’elle devrait annoncer un bénéfice d’exploitation supérieur à 700 millions d’euros en 2015. Et « sauf retournement brutal de tendance », 2016 sera « l’une des deux meilleures années » du groupe depuis sa création en 2004 avec un résultat d’exploitation « proche ou au-dessus » du record enregistré à l’issue de l’exercice 2007/2008 (1,4 milliard d’euros).

La Tribune souligne toutefois que « tout dépendra en fait de la capacité d’Air France à conserver le maximum de ces économies », après avoir rendu « une partie de cette manne aux clients sous forme de baisse de prix ». Car la baisse du prix du baril va aussi entraîner celle de la recette unitaire, tandis que la bonne santé retrouvée complique les négociations en cours entre Air France et les syndicats. Certains de ces derniers ne veulent plus de hausse de leur productivité, et l’intersyndicale a rejeté les dernières propositions de la direction tablant sur une hausse de capacité annuelle de 2 à 3% entre 2017 et 2020 (une baisse de 3% est prévue pour 2016), parlant au contraire de « plan de décroissance ». La Tribune rappelle que le rejet de tout effort en période faste entre 2004 et 2008 est grandement responsable de la lenteur à laquelle Air France-KLM a retrouvé son équilibre financier, loin derrière ses rivales comme Lufthansa ou le groupe IAG. Et de citer un syndicaliste qui reconnait que « l’amélioration des comptes d’Air France et d’Air France-KLM ne signifie pas en effet que l’écart de compétitivité avec ses concurrents se réduit ».

air-journal_Air France 747 Patrouille de FranceAir France a d’autre part mis en ligne la vidéo de la rencontre de deux fleurons aéronautiques », son dernier Boeing 747-400 et les Alphajet de la Patrouille de France qui se sont retrouvés le 27 janvier au-dessus de la Camargue. Le PDG Frédéric Gagey a déclaré : « ce vol est également un hommage aux femmes et aux hommes de ces deux entités qui s’engagent au quotidien dans leur métier avec le même sens de la rigueur et de l’exigence, la même ambition de l’excellence ». Au nom de tous les pilotes, le leader de la Patrouille de France, le Commandant Christophe Dubois a ajouté : « la patrouille de France représente les militaires français engagés en opérations intérieures et extérieures mais est aussi ambassadrice des ailes françaises sur le plan international. C’est une immense fierté que d’avoir pu habiller un avion mythique de notre compagnie nationale Air France des couleurs bleu blanc rouge. Une belle image de l’aviation civile et militaire réunies, qui ensemble symbolisent l’excellence du savoir-faire français. Il est des vols qui marquent une carrière, celui-ci laissera un souvenir impérissable à l’équipe 2016 ». Air France souligne que beaucoup de talents, d’expériences et d’expertises ont été réunis à l’occasion de cet événement unique, notamment le réalisateur Eric Magnan (Airborne Films) et le photographe de haut vol Anthony Pecchi. Ce vol a été rendu possible avec le soutien de l’Etat-major et le support du service de communication de l’Armée de l’Air (SIRPA).

http://www.air-journal.fr/2016-02-02-air-france-des-milliards-deconomie-747-forever-video-5157431.html

Commentaire(s)

  1. Très bonne nouvelle ! Mais j’en connaît qui vont tout de même trouver a y rédire et critiquer continuellement !

  2. Le bénéfice d’exploitation est genere en partie par un prix du carburant très bas et donc rien n’est gagne pour le groupe. Les efforts de restructurations doivent être poursuivis, les écart de productivité et de compétitivité sont encore énormes vis a vis de concurrents. Il est donc crucial que la politique de restructuration se poursuive et surtout que de la part de certaines catégories de personnels et notamment les pilotes / snpl qui sont les seuls a ne avoir realise l’intégralité de des efforts demandes.

    • Votre commentaire me va très bien ici et il a du sens (pour les syndicats, cela va être une autre paire de manche) . Je voudrais rebondir sur l’article précédent et votre commentaire concernant la surcharge carburant. A partir du moment ou en période lissée (alternance pétrole haut et pétrole bas) les compagnies font des bénéfices sur la surcharge, c’est qu’il y a un problème (que les prix soient négociés multi-annuellement ou non) Mon point était que la surcharge telle que initialement développée ne devait pas permettre aux compagnies d’augmenter leur profit de manière indirecte (même en période de pétrole haut pas uniquement en période basse). Aujourd’hui, que le cours du pétrole soit haut ou bas, les compagnies font du profit sur cette ligne de budget. Quand AF (ou autres) dit « une économie qui serait en partie reversée aux passagers sous forme de baisse des prix du billet d’avion » on voit que c’est pour le moins ambigu. Encore une fois, cela pourrait baisser beaucoup plus rapidement (même si les contrats sont pluriannuelles) mais, les compagnies préfèrent se gaver jusqu’au bout. Certaines compagnies sont plus réactives a la baisse, et elles recuperent ce gain en passagers et tant mieux pour elles.

  3. Franckie V

    Baisse du pétrole ou pas, il faut bien comprendre que les contribuables français en ont assez de payer pour Air France. Si la compagnie fait des déficits, alors arrêtez de faire grève, rognez un peu sur vos avantages et retroussez-vous les manches pour sauver votre entreprise.

  4. BIZ

    Air France fait des pertes depuis de nombreuses années (pas KLM), entre les grèves à répétitions, des salaires plus élevés que chez British Airways ou Luthansa et beaucoup trop d’avantages, il serait peut-être que le personnel d’AF se remette en question.

  5. Flo_dr400

    Récemment vécu Paris Lomé : la petite amie du pilote , avec sa copine s’installe en business. Plus d’1 heure dans le poste de pilotage => est ce autorisé , je me le demande encore ?. Atterissage : on se lève et faisons la queue , et je me trouve derrière un membre du gouvernement Togolais. Pour info je me trouve juste entre la porte des toilettes , avec mon mètre 80 . Puis j’entends « Excusez moi , Pardon, Pardon » La pimprenelle blondasse du pilote se hisse vers la sortie avec sa valise cabine et la copine qui suit . Je ne bouge pas , considérant le caractère non urgent de sa demande , et lui réponds : « Pas de panique nous allons tous sortir dans quelques minutes . De me répondre : je suis pressé , c’est un ordre du commandant de bord, je dois passer !!!! Et de lui rétorquer : chère madame avez vous oublié 1789 et l’abolition des privilèges ?? Rire des Togolais .. Tout cela pour dire que ces avantages sont inadmissibles surtout quand une société perd de l’argent et surtout quand je compare les prestations de Emirate par exemple en business pour 15% moins cher . Je ne parle pas des escales de ce cher équipage qui passent plus de 48 heures dans les meilleurs hotels . Dans ma boite depuis 5 ans , frais limité à 70 euros pas jour , Hotel 110 euros max , pas de remboursement de pressing si – de quatre jours su place sinon à vos frais et j’en passe..
    Aucun sentiment de jalousie , mais peut -être que cette compagnie oublie qu’à un moment c’est le citoyen qui a contribué à son sauvetage !!

    • Une réalité méconnue... - 2 février 2016 à 9 h 43 min
      Une réalité méconnue...

      Pour ce qui est de la personne dont vous parlez: vous seul(e) y étiez et savez précisément ce qu’il en est…

      Sur le sujet du coût des hôtels: votre société vous alloue 110€/nuit Max..ce qui est SUPÉRIEUR au coût moyen a l’année par nuit de toutes les nuitées achetées par AF…En effet, il ne vous aura pas échappé que ce sont des centaines de milliers de nuitées qui sont achetées par la compagnie chaque année.Aussi,c’est au niveau du service central d’achat que se discutent les contrats…et ce service sait se montrer âpre à la discussion avec les fournisseurs: en general quelques grands groupes hôteliers reconnus mondialement avec lesquels la discussion peut être globalisée ( après avoir identifié plusieurs hôtels possibles d’une chaîne dans plusieurs escales, on negocie en un seul contrat global le coût pour la totalité…) Bien sûr, s’agissant de moyenne a l’année, certains hébergements sont plus chers, voire beaucoup plus cher..) que ceux d’autres parties du monde: ainsi, entre le coût d’une nuitée ,très élevé au Japon par exemple ( et ce n est pas Eric de Nice qui me contredira…), et celui à Houston par exemple , il y a un véritable gouffre…
      Mais 110€/ nuit: c’est pas mal si cela recouvre plusieurs zones géographiques de couts locaux variés…

  6. Arsène Rupin

    Les pilotes AF sont des nantis surpayés prêts à mettre la compagnie par terre. Les politiques se moquent d’une compagnie nationale. AF va donc disparaître à cause des avantages faramineux des pilotes et personnels navigants. La seule compagnie au monde a descendre Qu Sofitel de Rio, hyper luxueux sur Capacabana par exemple. Toutes ces années de pertes comblées pas nos impôts. Il suffit maintenant. Soit ils rentre tous dans le rang soit ils condamnent leur compagnie. Ça ressemble aux dockers de Marseilles. Il es que tous de se mettre au travail ! Et il t a tant d’autres choses à dire notamment sur la responsabilité écrasante des pilotes sur le crash Rio paris. Marre de ces pilotes et de leur arrogance. Marre, vraiment !!

  7. Bilboquet

    Donc, Air France ne va dépenser plusieurs centaines de milliers d’Euro : les syndicats vont vouloir redistribuer cette Somme pourtant virtuelle, aux salariés en refusant tout effort de productivité. Or, le gain sur le carburant, les compagnies concurrentes en bénéficient aussi ! Elles se restructurent, elles investissent, elles se désendettent, … et pendant ce temps, les syndicats attendent que le monde s’arrête de tourner , pour les attendre !
    Répondre Suivre

  8. jeff

    Cette info est A peine connue qu’elle est tweetée en boucle chez ce personnel hyper-syndiqué, qu’ils fassent grève sur grève, obtiennent augmentations sur augmentations, plus de vacances entre deux vols, et qu’enfin A.F soit en cessation de paiement et rachetée par les Allemands, les Britanniques, ou Emirates. Ils sont insupportables. ILS SONT DEGOUTANTS, de la base au sommet. Vivement la Faillite d’Air France. Et elle viendra Cette Faillite : cette compagnie, est en retard désormais irrécupérable vis à vis de ses concurrents, et tant mieux.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum