Iran Air signe pour 40 ATR 72-600

air-journal_Iran Air 72-600

La compagnie aérienne Iran Air a signé une commande portant sur 40 ATR 72-600, dont vingt en options. Un contrat qui intervient après celui annoncé par Airbus portant sur 118 appareils dont douze A380.

Le premier constructeur mondial de turbopropulseurs et la compagnie nationale iranienne ont signé le 1er février 2016 à Téhéran un protocole d’accord pour une commande ferme pour 20 ATR 72-600 plus 20 options, évalué à un milliard d’euros. Selon le communiqué d’ATR, la signature « fait suite à des discussions commerciales intenses ayant eu lieu ces derniers jours à Rome et à Paris », à l’occasion de la visite officielle du Président iranien Hassan Rohani et de son Ministre des Transports Abbas Ahmad Akhoundi. Dans le cadre de ces négociations, les Etats italien et français « ont joué un rôle important pour aboutir à la signature de cet accord à travers la participation de leurs agences de crédit export », respectivement Sace et Coface. Iran Air avait récemment exprimé lors d’un sommet organisé par CAPA son intention de lancer une filiale dédiée aux vols intérieurs, dans le cadre de son plan d’expansion sur dix ans ; elle dessert aujourd’hui une vingtaine d’aéroports iraniens.

Cet accord marque l’arrivée des ATR de dernière génération en Iran, où les premiers appareils sont exploités depuis 1992, souligne l’avionneur. Ce marché qui vient de s’ouvrir à nouveau offre un fort potentiel pour le développement et l’expansion des liaisons et du trafic intérieur. Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR, a déclaré : « nous sommes honorés de participer à cette nouvelle ère en Iran en fournissant à la compagnie nationale des avions qui vont fortement contribuer à renforcer et dynamiser le transport aérien à travers le pays. Nous sommes heureux d’offrir aux passagers d’Iran Air des niveaux de confort et de sécurité optimum ainsi que l’exceptionnelle flexibilité opérationnelle des ATR 72-600 ».

Iran Air avait signé la semaine dernière une commande géante pour Airbus, le protocole d’accord portant sur 21 appareils de la famille A320ceo, 24 de la famille A320neo, 27 de la famille A330ceo, 18 A330-900neo, seize A350-1000 et 12 A380. Le contrat est estimé à 25 milliards de dollars au prix catalogue, et devrait être finalisé d’ici deux mois.

Née en 1961 de la fusion d’Iranian Airways et de Pars Airways, Iran Air a démarré ses opérations en avril 1962. A ce jour, elle dessert 35 destinations internationales et 25 destinations nationales.

http://www.air-journal.fr/2016-02-02-iran-air-signe-pour-40-atr-72-600-5157427.html

Commentaire(s)

  1. Bravo ATR , vive la France et vive l’Europe .

  2. Bravo. Encore une preuve supplémentaire du dynamisme de l’industrie aéronautique européenne.
    Superbe contrat..

  3. lechavenois

    20 commandes fermes + 20 options = 5 mois de production… C’est très bien.
    .
    Dommage qu’Airbus n’ait pas le temps de porter plus d’attention à son GIE, je prédit un developpement durable de la demande pour ces turboprops ( ATR comme Q400 ).
    .
    Pratiques, écomomes à l’achat comme à l’utilisation, polyvalents, simples d’utililisation et d’entretien, ne nécessitant pas d’infrastructure démesurée et de plus en plus confortable… Que des avantages pour un développement du transport domestique et sous-régional.

  4. Vincent

    L’argent n’a pas d’odeur, acte 2 !

    Dire que le candidat Hollande jurait ne jamais commercer avec des dictatures, brocardant son rival aux présidentielles, avant de se confronter à la realpolitik.

    Mais il est vrai qu’en politique, les promesses n’engagent que ceux qui y croient ! ! !

    • L’argent, mon cher Vincent, n’a jamais eu d’odeur!. « les dictatures » sont en place depuis un bon bout de temps et d’ajouter ceci; nous ne vivons pas en « démocratie », c’est un leurre…Nous vivons en Corpocratie, une autre forme de dictature.
      Nous sommes libres d’être divisés à souhait, de consommer à outrance mais jamais libre de pouvoir osez questionner la narrative mise en place par nos belles « démocraties, donneuse de leçons ». L’argent achète tout malheureusement….
      Bonne Journée

    • Enfin...

      D’un certain côté, dans cette affaire, le naïf, c’est pas le candidat-Hollande faisant face au President-Hollande, mais l’électeur Hollande, Apres l’electeur-Sarko, Apres l’électeur Jacques et l’électeur François ( l’autre, celui d’avant..)

      Tout ça pour dire qu’il y a longtemps que ce genre de promesse-contorsion est entre dans les faits, totalement intégré par les électeurs-potentiels lors des campagnes…et à ce titre justement, n’est plus ni écoute, ni entendu, ni cru…..

    • Business is business !!!! Le government a fait prevue d’intelligence et de pragmatisme avec l’Iran et le résultat est la: des commandes géantes pour notre industrie et nos emplois. Il faut mettre les pieds sur terre et arrêter de rêver avec des idéaux dont tout le monde dans les affaires rigole !!! Si on ne prenait pas ce marche, d’autres l’auraient fait et sans état d’ame… alors félicitations au gouvernement et aux dirigeant des groupes Francais d’avoir été pragmatiques et efficaces !!!!

    • superyoda86

      De toute façon si ce n’est nous qui vendons, ça sera les ricains qui n’auront aucun scrupule ( ils sont du genre à dire ne faites pas ce qu’on nous on fait ) ou alors les Russes ou Chinois ! donc bon autant créer des emploi en Europe et que ça nous profite ! On ne pourra jamais supprimer toutes les dictatures !

  5. Une solution toute simple: - 2 février 2016 à 14 h 27 min
    Une solution toute simple:

    Que les politiques fassent de la politique et seulement cela…
    Que les acteurs, chanteurs..ne fassent que du spectacle et seulement cela….
    Que les commerciaux ne fassent que du commerce et seulement cela…
    Que les industriels ne fassent que des produits industriels et seulement cela…..
    Que les moralistes et humanistes ne fassent que de la morale et des actions humanitaires et seulement cela…
    Etc…
    Etc…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum