Le 3 février 1912 dans le ciel : Le pilote Le Maguet victime d’un accident fatal

air-journal-aviateur-capitaine-le-maguet

Histoire de l’aviation – 3 février 1912. En ce samedi 3 février 1912, l’actualité aéronautique est marquée par la mort d’un capitaine d’infanterie coloniale, à savoir le pilote Le Maguet appartenant au 2e régiment de Cherbourg, qui a malheureusement péri suite à un accident d’avion, à Bois-d’Arcy où il avait été détaché à l’école d’aviation de la ville.

L’officier âgé de 35 ans, chevalier de la Légion d’Honneur, a fait une chute qui lui sera fatale. L’accident s’est déroulé en fin d’après-midi, ce 3 février 1912, il était alors environ 17 heures, et le pilote Le Maguet était sur le chemin du retour et s’acheminait vers son hangar pour ranger son appareil de type biplan.

En raison d’un virage trop court, son aéroplane a capoté, avant de s’écraser au sol, au terme d’une chute de 50 à 70 mètres d’altitude, selon les divers témoignages. L’aviateur, qui venait d’achever plusieurs vols sans rencontrer de problèmes, est retrouvé sous les débris de son appareil, très lourdement touché : son fémur et son humérus droits sont brisés et à la base du crâne, une fracture est visible. Un état critique qui oblige à une hospitalisation : malheureusement, il va décéder avant d’être arrivé à l’hôpital militaire de Versailles.

 

http://www.air-journal.fr/2016-02-03-le-3-fevrier-1912-dans-le-ciel-le-pilote-le-maguet-victime-dun-accident-fatal-5156203.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter